Xenoblade Chronicles 3D.jpgEmbarquez dans l’aventure épique de Shulk alors que Xenoblade Chronicles débarque pour la deuxième fois sur les rayons des magasins, mais cette fois, sur New Nintendo 3DS. Après avoir ébloui les propriétaires de Wii, ce jeu du studio Monolith Soft est le premier titre d’importance exclusif à la toute dernière console portable de Nintendo. Or, est-ce que cette version 3D justifie l’achat d’un tout nouveau système?

Xenoblade Chronicles 3D a été développé par Monolith Soft/Monster Games et il est publié par Nintendo

Date de parution : 10 avril 2015

Classement : T pour Adolescent

Genre : Jeu de rôle et d’action
Console : New Nintendo 3DS

En résumé

Dans Xenoblade Chronicles 3D, vous incarnez Shulk, un jeune guerrier de la race des Homs de Bionis. Au début de l’histoire, sa colonie se fait attaquer par les machines de guerre que sont les Mechon. C’est alors que notre héros met la main sur la légendaire épée Monado et, en compagnie de ses amis Fiona, Reyn et Dunban, il repousse l’attaque. Malheureusement, un tragique événement vient affliger le groupe et notre protagoniste décide qu’il est grand temps de mettre fin, une bonne fois pour toutes, à ces constantes menaces. Saurez-vous calmer votre soif de vengeance et ramènerez-vous la paix dans cet univers?

NewN3DS_XenobladeChronicles3D_screenshots_07.jpgUn voyage épique

Premièrement, je n’avais pas joué à Xenoblade Chronicles lors de son lancement sur la Wii. Bien sûr, j’avais entendu parler des excellents commentaires qu’il avait reçus, mais il m’avait complètement échappé en 2012. Je ne suis donc peut-être pas le meilleur pour juger si quelqu’un qui a déjà joué à la version précédente devrait se le procurer à nouveau.

Par contre, je dois dire que j’ai grandement apprécié cette première expérience et ça, dès le début. D’une part, parce que l’envergure de l’histoire et son scénario sont franchement épiques. J’adore le cadre du jeu, le style science-fiction futuriste, les habits, les armes et tous les environnements très diversifiés. J’ai aussi beaucoup accroché dans la quête de notre héros, même s’il était parfois un peu fade, et l’ennemi principal a réussi à me faire le haïr profondément. Il n’y a aucun doute que c’est signe que les développeurs ont réussi à ce niveau.

Dans l’ensemble, le scénario réussit à nous déballer l’ampleur que l’histoire veut prendre. Dès l’introduction, on est témoin d’un combat entre deux titans et cet effet de grandeur ne nous quitte jamais. Le conflit entre les Mechonis et les Bionis est plus grand que nature et il faudra traverser les régions afin de rallier des forces à notre cause. Bref, c’est un jeu de rôle à la sauce japonaise comme on les aime.

Des combats interactifs

Ensuite, Xenoblade Chronicles m’a beaucoup fait penser à un de mes jeux de rôle préférés, Final Fantasy VII : Crisis Core principalement à cause de ses combats. Comme dans ce titre PSP, les combats ne fonctionnent pas vraiment en mode tour à tour, c’est plutôt un jeu de stratégie en temps réel basé sur nos actions. La personne que l’on contrôle a une sélection de quelques habiletés et on les active une à la fois. Une fois utilisé, il faut attendre un certain moment avant de s’en servir à nouveau. On se sent davantage impliqué dans l’action ainsi et cela nous offre un rythme beaucoup plus intéressant. Enchaîner les combos, optimiser nos personnages avec les bons attributs et se défendre des visions de danger de Shulk sont quelques-uns des éléments qu’il faut bien maîtriser. À première vue, il va peut-être sembler complexe, mais on arrive assez rapidement à tout mettre ensemble.

NewN3DS_XenobladeChronicles3D_screenshots_05.jpgD’ailleurs, pour la majorité du jeu, les combats ne devraient pas vous sembler trop complexes. Il suffit de trouver la bonne combinaison de trois personnages et de mettre à niveau leurs équipements régulièrement et tout devrait bien aller. Cependant, un des éléments que j’ai beaucoup moins apprécié, ce sont les quêtes secondaires. Elles sont plutôt ennuyantes et n’apportent pas vraiment de valeur ajoutée à notre expérience. On dirait que ces dernières ont été, en quelque sorte, forcées dans l’aventure. J’aurais préféré qu’on offre de petites histoires complémentaires afin d’offrir un attrait de plus. Néanmoins, on peut dire que simplement avec le scénario principal, il nous offre énormément d’heures de jouabilité.

En outre, il faut aussi maximiser nos habilités que le jeu surnomme les arts. En gagnant de l’expérience et en montant en niveau, on accumule des points pour améliorer ces derniers. Chaque personnage a son propre arsenal et, comme je le mentionnais, il suffit de trouver le bon mélange. L’autre aspect sur lequel il faut travailler, c’est l’affinité entre les membres de notre équipe. En effet, en combattant avec eux, en les aidants et en complétant certaines quêtes avec eux, on améliore notre relation entre les personnages. Ceci nous permet d’obtenir quelques attributs supplémentaires pour les combats qui sont bien utiles et qui vont vous faciliter la tâche. Maximiser notre affinité nous permet aussi d’être témoins de certaines scènes supplémentaires entre nos personnages qui sont très pertinentes. Ça vaut donc assurément la peine de travailler sur cet aspect. Bref, dans l’ensemble, on nous propose beaucoup d’éléments qui rendent l’aventure intéressante.

Est-ce qu’il en vaut la peine sur New 3DS?

Je ne vous le cacherai pas, Xenoblade Chronicles n’est pas le titre le plus joli. Les personnages paraissent souvent vides à cause de leur visage qui reste de glace durant les conversations. Les couleurs sont aussi plus grises que sur Wii, l’attrait visuel n’est pas très présent et la 3D n’est pas particulièrement agréable à utiliser. Par contre, on sent l’effet de grandeur de cet énorme univers malgré le fait qu’on y joue sur un écran bien plus petit. La fluidité du jeu ne fait pas non plus défaut à cette version 3DS. En effet, je n’ai jamais ressenti un quelconque ralentissement et les temps de chargement se sont toujours déroulés assez rapidement. C’est surprenant lorsqu’on considère la grandeur de certaines régions.

Puis, pour répondre à ma question d’entrée de jeu, je crois que ça dépend des gens. C’est sûr que le simple fait de pouvoir posséder un jeu d’une échelle aussi grande dans notre poche est assez fantastique, mais certains préféreront peut-être s’en tenir à la version originale. Personnellement, pour des aventures d’aussi longue haleine, je préfère y jouer sur portable. Ainsi, j’y ai accès quand je veux autant dans l’autobus que dans mon lit avant de me coucher ou en voyage. Ça me permet de progresser quand je veux. Enfin, grâce à toutes les nouvelles fonctionnalités de la console, on peut jouer à ce jeu sans aucune anicroche comme si c’était la version originale.

NewN3DS_XenobladeChronicles3D_illustration_04.jpg

Tout ce qui me déçoit, c’est qu’on n’a pas vraiment ajouté un boni pour ceux qui ont joué précédemment. Les développeurs ont fait l’ajout d’une boîte à musique pour profiter de la trame sonore incroyable que le jeu offre et la possibilité de collectionner des modèles animés des différents personnages, mais c’est trop peu. J’aurais beaucoup aimé un petit extra comme une histoire secondaire de plus. Puis, pour l’intégration de l’amiibo de Shulk on s’en est tenu à ce qu’il puisse nous permettre d’accumuler les chansons ou des modèles animés plus rapidement.

NewN3DS_XenobladeChronicles3D_illustration_05.jpgUn achat de console justifié

En conclusion, je suis bien content de m’être procuré une New Nintendo 3DS pour jouer à Xenoblade Chronicles. Elle est d’ailleurs nécessaire pour jouer à ce jeu. C’est un excellent titre pour les amateurs du genre et je crois qu’il est assez facile d’accès pour ceux qui sont moins familiers avec les JRPG. Il offre une aventure pratiquement interminable et vous êtes assurez d’en avoir pour votre argent. Je suis de plus en plus surpris par les jeux que les développeurs arrivent à mettre sur des consoles portables.J’ai bien hâte de voir les prochains titres qui seront exclusifs à la console et j’espère bien voir d’autres ports de jeux de Wii dans un avenir rapproché.

+ Bon rythme de combat
+ Très longue durée

+ Scénario épique

– Missions secondaires décevantes

Verdict

Jouabilité: 4.5/5
Graphiques: 3/5
Trame Sonore: 5/5
Durée: 5/5

Grand Total 4.5/5 (90%)

PARTAGER SUR
Anthony Gravel
Même si sa passion principale est les jeux vidéo, Anthony est passionné par tout ce qui touche la technologie. Vous pouvez le lire sur L'Épée Légendaire/ où il est rédacteur en chef en plus d'écrire sur ce blogue depuis 2012.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here