C’est l’heure de parler de la deuxième itération de la montre intelligente Pixel Watch 2 de Google. À première vue, vous me direz qu’elle semble identique à la première et vous avez raison. Mais les changements se cachent à l’arrière et à l’intérieur du boîtier. Et des changements, il y en a plusieurs, tant au niveau matériel que logiciel, ce qui en fait l’une des meilleures montres sur le marché actuel.

Voici mon test complet.

Contenu de la boîte et conception de la montre Pixel Watch 2 de Google

La montre est livrée avec un petit socle de chargement muni de quatre (4) petites pointes qui dépassent et viennent se loger derrière le boîtier de la montre, ce qui fait qu’elle tient vraiment mieux en place sur le chargeur que le modèle de l’an dernier… et ne glisse plus! Le connecteur du câble de chargement est de type USB-C.

On trouve aussi un bracelet plus long, pour ceux qui ont de moins petits poignets. Et pour ceux qui préféreraient changer le bracelet de silicone, sachez qu’il est extrêmement facile de le remplacer. Mais j’avoue que, même si je n’aimais pas la couleur « bleu poudre » du bracelet de silicone au départ (à noter que la montre est aussi disponible avec un bracelet noir, porcelaine ou vert lichen – presque gris), force est d’admettre qu’il est difficile de trouver un bracelet aussi confortable, flexible et à l’épreuve de l’eau, la sueur et autres.

Configuration et Wear OS 4 de Google

La Pixel Watch 2 se configure aussi facilement que le modèle de l’an dernier… à l’exception que j’ai rencontré deux fois un message d’erreur et ai dû recommencer le processus. Ça peut arriver avec des modèles « démo », donc à prendre avec un grain de sel.

Il suffit de charger la montre, la mettre en marche, puis de lancer l’application Pixel Watch. Les étapes sont très simples à suivre. Le plus long, c’est la mise à jour du micrologiciel à la toute fin, qui prend environ 2 minutes. À moins, bien sûr, que vous n’ayez pas déjà un compte Fitbit. Dans ce cas, vous aurez à en créer un (prévoir quelques minutes de plus).

Ensuite, vous avez droit à de nombreuses applications, et pas seulement pour la mise en forme : c’est possible d’y installer le Calendrier Google, Gmail, Google Maps, Soundcloud, un enregistreur audio et bien plus encore.

L’interface fonctionne de façon identique au modèle de l’an dernier : on glisse vers le haut ou vers le bas pour afficher les différents menus et notifications, vers la droite ou la gauche pour naviguer dans les menus, et l’on appuie ou fait tourner la molette pour activer d’autres fonctions de navigation.

Nouveautés matérielles

La montre est équipée d’un nouveau processeur Snapdragon W5 plus rapide, ainsi que de nouveaux capteurs (ou une version améliorée pour certains).

Comparatif du capteur:

Pixel Watch originale
Pixel Watch originale
Pixel Watch 2
Pixel Watch 2

Un nouveau capteur de température de la peau suit les fluctuations pendant votre sommeil. Un capteur de réponse électrodermique (cEDA) mesure, quant à lui, le stress ressenti dans votre corps, combinant le rythme cardiaque, les phases de sommeil et vos mouvements durant la nuit, pour produire un rapport de sommeil complet dans l’application Fitbit.

Enfin : le bouton pour accéder aux applications récentes se trouve malheureusement encore un peu hors d’atteinte, sur la tranche inférieure du boîtier. J’aurais aimé qu’il soit un peu plus centré et facile d’accès. Résultat : je ne m’en suis pas plus servi que sur le modèle précédent, puisque je ne le vois pas ni ne le sens en plaçant mon doigt près de la molette.

Suivi de mise en forme et utilisation de la Pixel Watch 2 de Google

Bien entendu, qui dit montre connectée dit « suivi de mise en forme ». La Pixel Watch 2 permet de suivre facilement plus de 40 types d’activité physique, et certains démarrent même de façon automatique, lorsqu’ils sont détectés (la marche, la course et le vélo, notamment).

Lors de vos séances, la montre capte bien entendu votre rythme cardiaque, l’oxygénation de votre sang, la température de votre peau et le niveau de stress, en plus d’estimer le nombre de calories brûlées. Elle se charge aussi de suivre vos trajets, que ce soit pour l’entraînement ou la simple mise en forme, grâce au GPS intégré. D’ailleurs, vous pouvez même afficher une carte grâce à Google Maps sur votre montre.

La nuit, elle suit vos phases de sommeil et vous livre un rapport complet au réveil, comme tout bon produit Fitbit (qui appartient désormais à Google, au cas où vous ne le saviez pas).

Pour le reste, sachez qu’il est très facile de changer le cadran de la montre, et il existe de nombreux modèles avec des « complications » personnalisables (c’est le mot pour l’affichage des informations comme les pas, l’autonomie, etc.).

On peut aussi ajouter des applications tierces sous forme de « tuiles » (que l’on peut parcourir en glissant le doigt sur l’écran pour passer de l’une à l’autre), en plus d’avoir une fonction de déclencheur pour contrôler son appareil photo à distance!

Parlant d’autonomie, celle-ci a été améliorée et la montre peut fonctionner jusqu’à environ 36 heures sur une charge complète, selon si l’écran s’allume automatiquement ou non, et autres options. La nouvelle configuration pour la charge à l’endos signifie toutefois qu’il n’est plus possible de charger la montre avec un chargeur Qi « régulier », ni au dos d’un téléphone équipé de la fonction « partage de la pile ». Par contre, la charge est aussi plus rapide, passant de 120 minutes à 75 minutes pour une charge complète, et à peine 15 ou 20 minutes pour monter à 50%, donc il devient moins nécessaire d’avoir une solution à portée de main durant la journée.

Ce que j’ai aimé

  • Toujours le même design épuré avec la couronne (molette)
  • Wear OS 4 amélioré, qui permet encore plus de fonctions et flexibilités
  • Charge très rapide (100% en 1h15, contre 2 heures pour le modèle précédent)
  • Autonomie améliorée, entre 24 et 36 heures
  • Le bracelet se change facilement, au besoin

Ce que j’ai moins aimé

  • Le bouton latéral, qui pourrait avoir une utilité réelle, est encore drôlement placé et on oublie son existence
  • Nécessite le chargeur propriétaire (ne peut plus être chargée sur un chargeur Qi standard, ni au dos de votre téléphone)

Conclusion

La Pixel Watch 2 de Google, offerte en différentes couleurs de bracelet, constitue une belle évolution du produit cette année. Si vous possédez le modèle original, sachez que Google a l’intention d’offrir des mises à jour logicielles, mais les deux nouveaux capteurs, la charge plus rapide et l’autonomie légèrement supérieure sont de belles améliorations qui pourraient justifier le passage au nouveau modèle, si ces critères sont importants pour vous.

Si vous ne possédez pas de montre connectée, c’est définitivement un produit à considérer, que vous aimiez le bracelet de silicone ou non (après tout, ça se change facilement).

Parcourez la gamme complète des produits Google, ou la sélection complète de montres intelligentes et accessoires, offertes chez Best Buy.

Stéphane Vaillancourt
Stéphane écrit à propos de la technologie depuis 1999 et est à l'origine du blogue LeTechnophile.net (2010-2017). Depuis 2010, il a aussi collaboré avec Branchez-Vous, Canoë, Sympatico, ainsi que le magazine Protégez-Vous, en plus de participer à plusieurs émissions de radio et de télé. Passionné de photographie, il a également animé le podcast Objectif Numérique durant 180 épisodes, de 2012 à 2022.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here