surface-bookLe premier ordinateur portable sur lequel j’ai mis mes grosses pattes, c’était un Osborne au milieu des années 1980. Bon, quand je dis « portable », c’est un bien grand mot. Je devrais probablement dire que c’était un ordinateur « déménageable ». Une grosse valise dont la partie supérieure s’ouvrait pour dévoiler un clavier, des lecteurs de disquettes et un écran monochrome pas beaucoup plus gros (et pas mal moins beau) que celui de votre téléphone. Il fallait vraiment vouloir (ou être mal pris) pour travailler sur ce monstre à la fois encombrant et pas tellement pratique. Quoique les alternatives n’étaient pas tellement meilleures dans le domaine des ordinateurs de bureaux, qui étaient gros, pas tellement rapides, et disponibles en seulement deux couleurs : beige et beige jauni par le soleil si on les plaçait dans des pièces le moindrement éclairées!

Heureusement, les temps ont bien changé. La miniaturisation des composantes informatiques et le développement vertigineux de leurs performances ont procuré aux manufacturiers, qui avaient autrefois toute la misère du monde à entasser un minimum de fonctionnalité dans des boîtiers de la taille d’un frigo de mini-bar, la marge de manoeuvre nécessaire pour s’intéresser au design des ordinateurs en tant qu’objets qui s’intègrent à nos environnements de vie.

Aujourd’hui, je vous présente cinq ordinateurs portables particulièrement réussis à cet égard. Parce que travailler avec un bel objet, c’est franchement plus agréable — que l’on soit dans un endroit public ou tout(e) seul(e) chez soi!

spectreLe Spectre de 13,3 pouces de HP

En règle générale, il faut se lever tôt pour m’impressionner. Le design du Spectre a probablement passé la nuit debout pour maximiser ses chances — et c’est drôlement réussi. Regardez-moi ce boîtier anthracite profilé aux accents cuivrés et argentés, et essayez de me dire que vous ne bavez pas d’envie! Moi qui n’ai pas acheté un ordinateur Windows depuis plus de dix ans, celui-là me fait rêver jour et nuit…

Il faut dire qu’au-delà d’un look d’enfer, le Spectre présente des qualités techniques plus qu’alléchantes. Processeur Core i7 de 7e génération. Écran BrightView de pleine résolution HD en Gorilla Glass 4 pour résister aux maladresses de son propriétaire. (C’est comme si les ingénieurs de HP me connaissaient personnellement!) Pas moins de quatre hauts-parleurs Bang & Olufsen. Trois ports USB 3.0 — et un adaptateur USB/HDMI inclus pour la sortie vidéo. Oui, oui, inclus! Pour certains utilisateurs, la mémoire vive de 8 Go et le disque SSD de 256 Go pourraient cependant être un peu étroits ; à vous de juger si ça vous suffit.

Et si je vous dis que le Spectre pèse à peine 1,1 kg? Vous êtes convaincus? 🙂

macbookLe Macbook d’Apple

Quoi dire sur cette petite merveille de design? Léger, mince, d’une élégance simple qui passe partout, le Macbook attire les coups d’oeil partout où il passe. Mais c’est aussi un ordinateur avec une excellente autonomie (jusqu’à 10 heures), un écran Retina, un processeur Core M d’Intel de sixième génération, du stockage SSD silencieux et d’ample capacité, un port USB-C polyvalent qui sert à la fois de sortie vidéo HDMI/VGA et de connecteur USB 3.0 pour des transferts de données ultra-rapides, un clavier rétroéclairé de pleine grandeur étonnant dans un appareil de cette taille, un pavé tactile Force Touch qui détecte les intensités de pression… Bref, tout ce qu’il y a de plus avancé sous le capot comme à l’extérieur de celui-ci.

Au moment d’écrire ces lignes, on attendait aussi avec impatience le dévoilement imminent de la nouvelle génération du Macbook Pro. Et si les rumeurs sur son design s’avèrent fondées, il pourrait faire des ravages au cours de la saison du magasinage de Noël!

surface-book-2Le Surface Book de 13,5 pouces de Microsoft

Depuis quelques années, la division « matériel » de Microsoft ne cesse de se surpasser, et la gamme Surface Book est peut-être sa plus belle réussite.

S’il s’agissait seulement d’un ordinateur portable traditionnel, le Surface Book serait déjà parmi les plus attrayants de sa catégorie (non mais quel style!) mais il y a bien plus que cela. Sa charnière polyvalente lui permet de prendre l’apparence d’un cahier de notes ou d’un chevalet, et son écran se détache pour servir de tablette. On peut s’en servir avec clavier-souris, avec les doigts ou avec un stylet. Bref, c’est un appareil d’une polyvalence dure à battre. Et vous ai-je dit que son boîtier en magnésium léger et résistant était beau?

Sous le capot, rien à redire. Processeurs Core de 6e génération. Écran PixelSence avec une résolution ridiculement élevée à 3 000 x 2 000 pixels. Puce graphique dédiée en option. Connectivité impeccable, y compris un port mini DisplayPort et deux ports USB 3.0. Difficile de trouver une tâche pour laquelle le Surface Book ne serait pas à la hauteur. Il suffit de choisir le modèle qui convient le mieux à vos besoins et à votre budget — parce qu’il faut avouer qu’on parle d’un produit d’assez haut de gamme.

chromebookLe Chromebook G5 de HP

Qui a dit qu’il fallait absolument payer cher pour avoir un ordinateur portable qui a du style? Le Chromebook G5 au fini argenté n’a rien à envier à des portables qui coûtent 3, 5 ou même 10 fois son prix.

Les Chromebooks ne sont pas faits pour tout le monde, mais si vous cherchez une solution de bureautique élégante et pas chère pour travailler avec Google Docs, consulter votre compte Gmail et suivre vos réseaux sociaux sur la route, difficile de demander un meilleur rapport qualité-prix : le Chromebook G5 coûte moins cher que la plupart des téléphones intelligents et des tablettes sur le marché. Ma tablette m’a littéralement coûté trois fois le prix d’un G5!

La quincaillerie que l’on retrouve sous le capot (processeur bicoeur Celeron d’Intel, 4 Go de mémoire vive, 16 Go de stockage local) suffit pour les tâches auxquelle on s’adonne couramment à l’école ou sur la route ; les ports USB 3.0 et le lecteur de cartes de mémoire SD permettent d’accéder à toutes les données nécessaires une fois rentrés à la maison. Et avec une autonomie allant jusqu’à 12 heures, il ne vous laissera jamais tomber, même pendant les marathons d’étude à la bibliothèque.

zenbook-flipLe Zenbook Flip d’ASUS

J’ai un faible pour les ordinateurs convertibles comme le Zenbook Flip, qui peuvent à la fois servir de portables ordinaires, de chevalets pour regarder des films et de tablettes. Surtout que, dans ce cas-ci, on obtient tout cela pour un prix plus que raisonnable et dans un boîtier en métal centrifugé au fini subtilement doré — ce qui lui donne une touche d’élégance que n’ont pas les appareils qui se jouent la dorure plus criarde!

Sous le capot, on retrouve un écran 1080p tactile de 13,3 pouces, un processeur Core m3 (pas une bombe de puissance, mais fiable), 8 Go de mémoire vive, un disque SSD de 256 Go, deux ports USB 3.0, un port HDMI et un lecteur de cartes SDXC. Bref, tout ce qu’il faut pour accomplir son boulot et pour se divertir sans faire sauter la banque.

Magasinez les ordinateurs portables en ligne chez Best Buy Canada.

PARTAGER SUR
Après une carrière de 15 ans en développement de jeux vidéo, FDL a succombé au côté obscur de la Force: celui des médias. Il compte à son actif 4 livres, 250 émissions de télévision et plusieurs milliers d'articles et de billets de blogues portant sur la technologie, les jeux, la science et le monde de l'insolite. Fier détenteur de deux maîtrises et demie, il espère compléter son doctorat en histoire d'ici la fin du 21e siècle.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here