Gifts_CS_BBY.jpg

Le monde de l’informatique est en constante évolution. Qu’on parle de la Nexus 9, la première d’une nouvelle génération de tablettes Lollipop d’Android, d’écrans tactiles convertibles, de PC tout-en-un comme l’iMac de 27 po avec écran Retina 5K à 14,7 millions de pixels ou de sacs pour portables conçus par des designers, il y a de quoi faire rêver.

La nouvelle Nexus 9 est à la tête d’une armée de tablettes Android 

Les tablettes sont toujours très en demande, mais avec la popularité croissante des téléphones intelligents hybrides (dont la taille peut rivaliser avec celle d’une petite tablette de 7 po), les modèles plus grands sont de retour à l’avant-scène.

La nouvelle Nexus 9 de HTC devrait mener la charge pour Android en cette période des fêtes.

nexus.jpgTout d’abord, sa taille est intéressante. Avec son écran de 8,9 po, la Nexus 9 n’est pas aussi encombrante que les autres tablettes pleine grandeur. Mais elle est tout de même nettement plus grande que les petites tablettes de 7 po qui étaient si populaires l’an dernier. En d’autres mots, la taille de la tablette convient à ceux qui veulent une tablette pleine grandeur traditionnelle, ainsi qu’à ceux qui utilisent déjà un téléphone intelligent hybride, mais qui considèrent qu’un appareil de 7 po n’apporterait rien de nouveau.

La Nexus 9 est aussi dotée de caractéristiques étonnantes. L’écran offre une résolution QXGA (2048 x 1536 pixels) pour une incroyable densité de 281 pixels par pouce. Son processeur n’est pas le Snapdragon ordinaire, c’est le nouveau Tegra K1 « Denver » 64 bits de NVIDIA, un processeur mobile puissant, qui consomme peu d’énergie et qui offre une performance graphique incroyable. Elle est aussi équipée de haut-parleurs avant munis de la technologie BoomSound de HTC, pour une expérience multimédia inédite.

De plus, la Nexus 9 est la première tablette sur le marché à compter sur la version 5.0 (ou Lollipop) d’Android, une nouveauté de Google. On la considère comme la plus grande mise à niveau d’Android à ce jour. Elle comprend la nouvelle interface Material Design avec prise en charge 64 bits et d’autres fonctions d’amélioration de la performance. Elle offre une meilleure autonomie et un système de notifications renouvelé.

Finalement, en tant qu’appareil « Nexus », la marque associée aux produits Android de Google, la Nexus 9 est dépourvue d’une interface de tierce partie et sera la première à recevoir les prochaines mises à jour d’Android.

Écrans tactiles convertibles : Plus qu’une question d’esthétique

C’est une tablette ou un portable?

Drôle de question, mais les Ultrabook à écran tactile convertible qui fonctionnent avec Windows 8.1 peuvent vous confondre.

convertible.jpg

Les fabricants de PC ont remarqué que de nombreuses personnes transportent deux appareils : un portable traditionnel et une tablette. La sortie du système Windows 8 de Microsoft et de son interface tactile offrait l’occasion de se pencher sur la création d’un seul appareil capable de remplacer les deux autres.

Les Ultrabook à écran tactile convertible fonctionnent avec Windows. Ils sont équipés des mêmes processeurs Intel ou AMD que l’on retrouve dans les portables traditionnels. Ils fonctionnent avec Windows 8 (ou 8.1) et tous vos logiciels Windows. Ils sont équipés d’un clavier, d’un pavé et d’un écran tactile qui permet de profiter des fonctions tactiles de Windows.

C’est ici que les choses deviennent sérieuses. Dans le sens de « Es-tu sérieux? » Ces appareils convertibles peuvent passer du format d’un portable traditionnel au format plat d’une tablette.

Ils le font de différentes façons. Dans le cas du Transformer Book d’Asus, tout l’équipement est caché derrière l’écran qui se fixe au clavier. Vous pouvez simplement enlever le clavier et utiliser le reste comme tablette Windows 8 autonome. Le Yoga 2 Pro de Lenovo est la dernière addition à une gamme de produits basés sur la rotation de l’écran à 360 degrés. Cette caractéristique vous permet de retourner l’écran à plat sur la base pour transformer le tout en tablette.

Peu importe la méthode utilisée, les appareils dotés d’un écran tactile convertible offrent la puissance d’un PC, Windows 8.1 et les logiciels Windows, un clavier intégré et la possibilité de se transformer en tablette sur demande.

PC tout-en-un : Pas l’ordinateur de bureau de vos parents

iMac.jpg

En toute honnêteté, ce titre est un peu trompeur, du moins pour certains d’entre nous. Le premier ordinateur de bureau PC que j’ai eu, un cadeau du père de ma femme, était un Mac SE.

Un ordinateur tout-en-un…

Toutefois, les PC tout-en-un d’aujourd’hui sont loin de la petite boîte beige de 9 po à écran monochrome avec lequel j’ai commencé.

Apple continue d’être un chef de file dans la catégorie avec sa gamme iMac. La plus récente création de cette entreprise est un modèle de 27 po avec écran Retina 5K. On parle ici d’une résolution de 5120 x 2880, soit 14,7 millions de pixels.

Apple n’est pas seul toutefois. D’autres fabricants de PC dont Dell, Lenovo et HP offrent des PC tout-en-un de tailles diverses, souvent équipés d’un écran tactile.

L’avantage principal d’un PC tout-en-un, c’est qu’il est littéralement « tout-en-un ».

Ces PC combinent l’écran et le boîtier contenant le processeur et les autres composants en un seul appareil. C’est élégant, ça occupe moins d’espace et c’est beaucoup plus facile à configurer. Si vous devez le déplacer, il n’y a aucun périphérique à déconnecter, vous n’avez qu’à débrancher l’appareil. Si vous utilisez un clavier et une souris sans fil, il y a seulement un câble, le câble d’alimentation.

Comme ils peuvent être utilisés comme centres multimédia et de jeu compacts (et qu’ils sont si simples à déplacer), les PC tout-en-un sont extrêmement populaires auprès des étudiants.
Sur mon bureau trône présentement un iMac de 27 po (non, pas le modèle doté d’un écran Retina 5K, malheureusement…) et il fait tout ce que je lui demande, occupe peu d’espace de bureau et a fière allure. Quand je pense à mon premier Mac SE, je me dis que certaines choses ne changent jamais.

Accessoires incontournables : Sacs et étuis pour portable

Quelle est la tendance de l’heure en informatique portable, à part les écrans tactiles convertibles?

laptop bag.jpg

Ils n’ont peut-être pas le panache d’un Ultrabook flambant neuf, mais les sacs et les étuis pour portable demeurent des articles essentiels qui sont toujours en grande demande.

Lorsque vous investissez dans un PC portatif, il est clair que la portabilité est un facteur important. Mais si vous trébuchez en vous rendant à une réunion, votre portable se transformera en amas de verre brisé et d’éclats de plastique. Un orage, et vous vous retrouvez avec un beau bibelot court-circuité. Rangez-le dans un sac à main, un sac à dos ou une mallette avec tous vos autres objets et il pourrait ressortir couvert d’égratignures.

Les sacs pour portable sont spécialement conçus pour que vous puissiez transporter votre appareil avec style, en toute sécurité. Ils sont très bien rembourrés et offrent suffisamment d’espace de rangement pour des accessoires comme l’adaptateur d’alimentation. La plupart sont étanches. Les sacs pour portable sont offerts en différents styles. Parmi ceux-ci, on retrouve les sacs de messager, les sacs à dos et un vaste assortiment d’étuis de designer parmi lesquels choisir. Un objet pratique peut aussi être élégant.

J’ai déjà un sac de messager en cuir que j’aime bien, mais il n’est pas conçu pour protéger un portable. Il offre un bon espace de rangement, mais n’a pas de rembourrage. C’est à ce moment que l’étui pour portable vient sauver les meubles. Je glisse mon portable dans l’étui de protection rembourré, je la range dans mon sac et le tour est joué. Mon portable est protégé contre les chutes, les coups, les égratignures et la pluie, le tout dans mon sac préféré, sans avoir à en traîner un autre.

Restez au courant des tendances les plus branchées.

 

PARTAGER SUR
Je raffole des produits électroniques et des gadgets depuis longtemps, et je les collectionne. J’ai la chance d’avoir un travail qui me permet de satisfaire cet intérêt. J’ai écrit pour plusieurs publications et sites Web, dont Wired.com, Gizmodo, Lifehacker, About.com, MSN Money, le Winnipeg Free Press, le London Free Press, Techi.com, InvestorPlace Media, Shaw Media et, pour combiner la technologie et mes trois enfants, je participe activement à la rédaction de GeekDad, un site primé de Wired, depuis son lancement en 2007.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here