googlei-o.jpg

Chaque année, Google tient une conférence destinée à sa communauté de développeurs. On y présente un aperçu des toutes dernières versions du système d’exploitation mobile Android, avec quelques surprises, comme les débuts en public de Google Glass à l’I/O de 2012. Cette année, on a dévoilé une version redessinée et diablement rapide d’Android (la version L pour l’instant, sans nom de dessert accolé), on a annoncé Android Auto pour les voitures connectées, on a confirmé avec le développement de Google Fit la rumeur selon laquelle Google s’intéresse à votre santé, on a présenté quelques modèles de montre intelligente de LG et Samsung jumelés à Android Wear et il semble bien qu’Android TV prendra nos salons d’assaut très bientôt. En fait, Android était partout et sur toutes les lèvres. Voici ce que vous devez savoir à propos de Google I/O 2014.

Voici les faits saillants de la conférence.

Android L

Le chef de file des systèmes d’exploitation mobile prend encore du galon dans sa toute dernière version, Android L, dont le lancement est prévu pour l’automne. Material Design uniformise l’interface utilisateur sur toutes les plateformes Android, en plus d’offrir quelques animations et effets 3D très sympathiques. On a intégré la prise en charge 64 bits, amélioré les notifications, augmenté l’autonomie de la batterie et renforcé la sécurité. Google affirme que grâce à l’amélioration des performances, les vitesses sur les téléphones intelligents et les tablettes seront deux fois plus rapides que ce que peut gérer le système d’exploitation KitKat, avec des capacités de jeu s’approchant de celles des PC.

android tablettes.jpg

Android One

Ce n’est pas vraiment un événement au Canada, mais je le mentionne tout de même : Google a présenté Android One, une plateforme de référence sur le matériel qui permettra aux fabricants d’origine d’assembler les téléphones intelligents Android pour 100 $ de moins, pour répondre à la demande croissante dans les marchés émergents.

Android Auto

CarPlay d’Apple n’est plus la seule plateforme pour voitures connectées sur le marché, maintenant que Google a présenté Google Auto. Les véhicules compatibles peuvent être équipés de commandes sur écran tactile ou au volant, grâce aux applications de téléphone intelligent Android. Très polyvalente, l’application de commande vocale Google Now permet d’entendre et de dicter des messages texte, de commander la diffusion de la musique et de demander des indications routières sur un appareil Android. Les véhicules certifiés Android Auto arriveront chez les concessionnaires cet automne.

Google Fit

Nous entendons parler de Google Fit depuis des mois; la voici enfin. Google Fit est une plateforme qui permet à l’utilisateur de faire le suivi des données sur sa santé et sa condition physique. Elle est dotée d’une interface de programmation pour relier les moniteurs d’activité et les applications. Withings, Adidas et Nike font déjà partie des noms intégrés à la plateforme.

Android TV

Google a déjà fait quelques tentatives pour entrer dans les salons, sans grand succès, sauf peut-être dans le cas de Chromecast. L’arrivée d’Android TV pourrait changer bien des choses. Dotée d’une fonction de recherche multimédia vocale, de jeux à l’écran et de la capacité d’utiliser un appareil Android comme télécommande et pour gérer du contenu Cast, Android TV sera intégrée dans les téléviseurs intelligents de Sony et Sharp et offerte comme décodeur sur les Razer et les Asus.

android tv.jpg

Finalement, Android Wear a passé pas mal de temps sous les projecteurs avec la très attendue montre G de LG, un véritable bonbon pour les yeux. En fait, les détails sur Android Wear sont si intéressants qu’ils méritent leur propre billet (revenez jeter un œil demain). Je n’en parlerai donc pas aujourd’hui, si ce n’est pour vous dire qu’avec ce système d’exploitation, 2014 sera véritablement l’année où les technologies portables prendront leur essor.

 

 

PARTAGER SUR
Je raffole des produits électroniques et des gadgets depuis longtemps, et je les collectionne. J’ai la chance d’avoir un travail qui me permet de satisfaire cet intérêt. J’ai écrit pour plusieurs publications et sites Web, dont Wired.com, Gizmodo, Lifehacker, About.com, MSN Money, le Winnipeg Free Press, le London Free Press, Techi.com, InvestorPlace Media, Shaw Media et, pour combiner la technologie et mes trois enfants, je participe activement à la rédaction de GeekDad, un site primé de Wired, depuis son lancement en 2007.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here