Nous imprimons de moins en moins, c’est vrai. Mais en cette époque de télétravail et de bureaux à domicile, il est tout de même bien pratique de disposer d’un appareil capable non seulement d’imprimer, mais aussi de numériser ou de photocopier des documents. Après tout, on ne sait jamais quand on recevra un contrat dont il faudra retourner les originaux de toute urgence, signés, par messagerie!

J’ai récemment eu l’occasion de tester l’imprimante à jet d’encre tout-en-un sans fil EcoTank ET-5150 d’Epson (bientôt disponible). Un produit polyvalent et doté d’une multitude de fonctions utiles, quoiqu’il faut parfois s’habituer à des particularités de design bizarres. Voici mes impressions générales en vidéo:

Caractéristiques techniques de l’imprimante ET-5150 d’Epson

  • Impression de 17 pages par minute en noir et blanc et 9,5 pages par minute en couleurs, sans délai de réchauffement.
  • Impression recto-verso.
  • Profondeur des couleurs: 48 bits.
  • Photocopies à une résolution de 300 x 300 points par pouce; 10 copies par minute en noir et blanc, 4,5 copies par minute en couleurs.
  • Résolution maximale de 4 800 x 1 200 points par pouce à l’impression.
  • Résolution maximale de 3 200 x 1 200 points par pouce à la numérisation, rehaussée à 9 600 ppp par logiciel.
  • Connectivité Wi-Fi et USB (câble non inclus).
  • Écran tactile en couleurs de 2,4 pouces.
  • Quatre réservoirs d’encre à haute capacité: noir, cyan, jaune, magenta. Autonomie: jusqu’à 7500 pages en noir et 6000 en couleurs.
  • Bac d’alimentation automatique de documents d’une capacité de 35 feuilles.
  • Bac de sortie d’une capacité de 30 feuilles.
  • Bac de papier d’une capacité de 250 feuilles.
  • Dimensions: 37,6 x 34,5 x 34,8 centimètres.
  • Poids: 7,6 kg.
Le remplissage des réservoirs d'encre est simple et sans dégâts.
Le remplissage des réservoirs d’encre est simple et sans dégâts.

Premier contact avec l’imprimante ET-5150 d’Epson

L’imprimante ET-5150 est livrée avec:

  • Deux grosses bouteilles d’encre noire;
  • Trois plus petites bouteilles d’encre de couleur (une jaune, une cyan et une magenta);
  • Un guide de l’utilisateur;
  • Et des pilotes sur CD-ROM… Pour les utilisateurs de Windows qui ont encore des lecteurs physiques connectés à leurs machines.

Pas de trace d’un câble USB, par contre. La connectivité Wi-Fi est clairement considérée comme l’option par défaut.

L’appareil est assez costaud: une fois et demie le volume de mon imprimante au laser actuelle, qui est équipée d’un numériseur elle aussi. Il s’agit véritablement d’un périphérique de bureau, qui a besoin d’une surface dédiée pour l’accueillir: je vois très mal comment on pourrait l’insérer dans une bibliothèque ou le cacher dans un meuble, par exemple.

L’installation est relativement simple. Vous allez peut-être reconsidérer vos choix de vie en essayant d’entrer le mot de passe de 32 caractères de votre routeur Wi-Fi sur l’écran tactile de 2,4 pouces, et les indications à l’écran ne sont pas toutes très explicites, mais on s’y fait. Il ne m’a fallu que quelques minutes pour connecter la ET-5150 à mon réseau sans fil, télécharger et installer la suite logicielle d’Epson sur mon Mac et commencer à travailler.

Le niveau d'encre dans chacun des réservoirs est visible en tout temps.
Le niveau d’encre dans chacun des réservoirs est visible en tout temps.

La technologie EcoTank

Epson mise énormément sur la technologie EcoTank, qui remplace les petites cartouches d’encre par de gros réservoirs que l’on remplit soi-même. L’argument est séduisant. Les cartouches pour imprimantes à jet d’encre coûtent cher, elles se vident en un rien de temps si l’on imprime beaucoup et elles ont tendance à sécher si l’on n’imprime pas assez. J’ai déjà versé une larme en jetant une cartouche toute neuve, complètement sèche avant même que je ne l’ait déballée, que j’avais achetée en prévision d’une grosse opération quelques mois à l’avance. (Plus jamais!)

En théorie, remplacer les cartouches par des bouteilles pourrait vous faire économiser énormément d’argent. Jusqu’à 80%, en fait. Difficile à juger pendant un court test, mais si la performance de la ET-5150 s’approche des 7500 pages en noir et des 6000 pages en couleur par bouteille(s) annoncées, le coût de l’encre ne devrait pas dépasser 1 à 2 cents par page. Impressionnant!

J’ai reçu l’appareil avec des réservoirs d’encre presque pleins mais j’ai tout de même tenté l’expérience de les remplir. Comme je suis un maladroit congénital, ce n’était pas sans me causer une certaine inquiétude. Mais les réservoirs et les bouteilles d’encre d’Epson sont très bien conçus et je suis heureux d’annoncer qu’il n’y a pas eu de dégât d’encre à la grandeur de mon plancher. (Quelques taches sur les doigts, mais c’est déjà un miracle, il ne faudrait pas trop en demander!)

On peut aisément imprimer documents et photos à partir d'un appareil mobile.
On peut aisément imprimer documents et photos à partir d’un appareil mobile.

Performance à l’impression

Dans le cas d’une imprimante sans fil, le fait qu’il n’y ait pas de long délai de réchauffement avant de commencer à imprimer est quelque peu trompeur. En effet, c’est plutôt le délai de transmission des données à partir de votre ordinateur ou de votre appareil mobile qui déterminera le temps d’attente avant l’impression, surtout si vos documents sont chargés de photos. Ceci dit, une fois l’impression commencée, tout se déroule à vive allure, même en recto-verso. Et si, comme moi, vous avez l’habitude de vous tacher les doigts en prenant vos copies trop vite à la sortie de l’imprimante, sachez que l’encre d’Epson sèche très rapidement!

L’impression fonctionne sans anicroche à partir d’un Mac comme d’un iPad sur lequel on a installé l’application Epson Smart Panel. Les images paraissent bien, même sur du papier ordinaire. Il y a aussi un mode d’impression photo spécialisé, comme sur un appareil dédié. Je n’ai pas pu exploiter pleinement cette fonctionnalité, faute de papier-photo, mais même avec du papier ordinaire les résultats étaient tout à fait acceptables.

Curieusement, les documents imprimés sortent vers l’intérieur de l’appareil. Difficile de les récupérer sans tordre un peu le papier. J’imagine qu’on s’y habitue, mais j’ai trouvé cela agaçant.

À noter: contrairement aux autres imprimantes à jet d’encre que j’ai possédées dans le passé, celle-ci ne semble pas avoir de réglages « brouillon » et « document final ». Du moins, les pilotes macOS ne m’ont pas offert ce choix. Notez enfin que le moteur d’alimentation de papier est passablement bruyant, plus que la moyenne. Rien de disqualifiant, mais j’éviterais d’installer l’appareil trop près de la chambre d’un bébé au sommeil délicat!

L'écran tactile est petit, mais brillant et clair.
L’écran tactile est petit, mais brillant et clair.

Performance à la photocopie et à la numérisation

La résolution annoncée des photocopies est étonnamment basse. On s’attendrait à obtenir la même précision qu’à la numérisation et à l’impression ordinaires, mais non: seulement 300 x 300 points par pouce. En pratique, c’est bien suffisant pour des documents écrits, mais plus ou moins satisfaisant pour des photos.

À 35 feuilles, la capacité du bac d’alimentation de documents à copier est plus que convenable. Il est possible d’effectuer des copies recto-verso, mais seulement en sortie: vos documents, eux, doivent être recto seulement.

La numérisation fonctionne elle aussi avec le bac d’alimentation. Elle est facile à utiliser, que l’on commence la numérisation à partir de l’écran tactile de l’appareil ou à partir de son ordinateur, et les images sont de très belle qualité.

On peut aussi numériser un document que l’on dépose soi-même sur la vitre du scanneur, comme une page d’un livre ouvert, mais attention! Le bac d’alimentation de documents a préséance sur la vitre, même s’il est vide. Résultat: si vous oubliez de refermer le tiroir du bac, le scanneur attendra éternellement que le bac lui fournisse un document inexistant plutôt que de numériser ce qui se trouve sur sa vitre. Une particularité qui m’a fait perdre pas mal de temps…

Le verdict final

Grâce à sa polyvalence, à l’impression et aux copies recto-verso, et surtout au faible coût de l’encre EcoTank, l’imprimante tout-en-un sans fil ET-5150 d’Epson (bientôt disponible) pourrait constituer un ajout très utile à votre bureau à domicile. Par rapport aux produits concurrents, elle sera sans doute d’autant plus avantageuse si vous imprimez souvent et en grande quantité.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here