sony a6400

Il est facile de prendre de belles photos avec l’appareil photo a6400 de Sony, mais pour y parvenir, il faut faire un certain nombre de compromis pour obtenir les meilleurs résultats.

L’a6400 est le plus récent appareil photo sans miroir de Sony doté de capteurs APS-C. Il ne s’agit donc pas d’un appareil photo plein format, mais il a tout de même plusieurs qualités. Ce modèle tire la plupart de ses caractéristiques de l’Alpha A9, qui permet de prendre des photos impeccables de sujets en mouvement grâce à sa technologie de suivi en temps réel, qui permet une mise au point automatique vraiment instantanée.

Les capacités de l’a6400 sont impressionnantes, mais il y a tout de même quelques bémols qui peuvent avoir une incidence sur l’expérience de photographie et le résultat final, que vous soyez un pro, un amateur sérieux ou un débutant motivé.

Cliquez ici pour voir la vidéo (en anglais seulement)

Style

L’appareil sans miroir a6400 est léger et facile à transporter. De l’extérieur, l’a6400 ressemble à un clone du modèle a6300 qu’il remplace, mais il ressemble aussi au a6500. Je n’ai jamais pris de photos avec l’un de ces appareils photo, mais si on les compare, on voit que les différences sont subtiles.

À l’intérieur, c’est différent. Le capteur de 24 Mpx bénéficie du processeur Bionz X de plusieurs façons. D’abord, Sony indique que le temps de démarrage et la vitesse générale de l’appareil photo sont plus rapides que ceux des autres modèles de la gamme. Ensuite, l’entreprise a éliminé la limite de 30 minutes pour les séquences vidéo, donc vous pouvez tourner plus longtemps sans délais frustrants.

Le secret est la mise au point automatique qui, comme je l’ai mentionné, atteint un autre niveau grâce au suivi en temps réel. Lorsque l’appareil photo reconnaît un sujet, en particulier une personne, la mise au point automatique suit ce sujet. Lorsqu’on touche l’écran pour faire la mise au point sur une personne, l’appareil photo effectue la mise au point automatique au niveau des yeux. Sony appelle cette caractéristique Eye AF. Je donnerai plus de détails sur cette fonctionnalité plus loin dans cet article.

L’écran tactile de 3 po peut se basculer vers le haut jusqu’à 180 degrés, mais il ne bascule pas sur le côté. Cet aspect a été choisi pour accommoder les blogueurs vidéo (vlogueurs), mais il a tout de même un inconvénient. La griffe de l’appareil photo est juste devant l’écran. Si on y fixe un micro ou une lampe à DEL, on ne voit plus l’écran. Il n’y a pas non plus de prise pour écouteurs, ce qui empêche d’écouter la séquence vidéo pendant le tournage.

Il y a un viseur électronique, mais contrairement aux appareils photo sans miroir plein format et aux appareils reflex de Sony, l’a6400 n’a aucune manette de mise au point. Je n’ai pas non plus trouvé le moyen d’utiliser les boutons du pavé directionnel pour faire la mise au point.

Configuration et disposition

J’aimerais aussi donner d’autres détails sur l’utilisation de l’appareil pour mieux expliquer comment l’a6400 prend des photos. L’appareil a 425 points de contraste et de détection de phase, ce qui représente une nette amélioration par rapport aux 169 points des a6300 et des a6500. Cela couvre 84 % du cadre, tout comme les meilleurs appareils photo reflex de Sony. Parmi les appareils photo de taille comparable, seul l’Alpha A9 a une couverture comparable (93 %). D’entrée de jeu, la mise au point automatique est excellente grâce à la mise au point en temps réel. Après avoir cadré un sujet, y compris un avion en mouvement dans le ciel, je pouvais le photographier facilement. Je n’avais pas besoin de poursuivre le sujet pour bien le cadrer.

Une récente mise à niveau du micrologiciel a permis d’étendre la fonction Eye AF aux animaux. Les résultats ne sont pas aussi constants avec les yeux d’animaux qu’avec les yeux humains, mais cette fonction est tout de même impressionnante. Attention : pour activer cette fonction, vous devez basculer entre le mode Humain et le mode Animal de la fonction Eye AF. Malheureusement, on ne peut pas utiliser ces deux modes en même temps.

Trouver cette fonction dans le système de menus demande un peu de travail. Appuyez sur le bouton Menu, puis accédez à la page 6 de la première section sous « AF2 », et vous trouverez la fonction. Si cela vous semble déroutant, ne soyez pas surpris. La disposition des menus de Sony est très compliquée, et la navigation ressemble parfois à une chasse au trésor. Pour une raison quelconque, l’entreprise n’a pas rendu le menu tactile, donc pour changer de section dans le menu, il faut faire défiler l’écran.

Pour ma part, j’ai déjà pris des photos avec un appareil photo a7 III de Sony il y a quelque temps, donc je peux m’y retrouver assez facilement. Mais encore aujourd’hui, je découvre des fonctions et des paramètres que je ne connaissais pas. Donc, vous devrez probablement faire des recherches sur Internet pour découvrir les meilleurs paramètres. De plus, c’est une bonne idée d’utiliser les boutons personnalisés C1 et C2 pour enregistrer des paramètres précis.

Stockage et traitement

L’a6400 prend en charge les cartes mémoire UHS-I. Toutes les cartes SD avec la mention UHS-I peuvent être utilisées. Cela signifie que la vitesse d’écriture est plus lente qu’avec une carte UHS-II, mais ce n’est pas trop grave. Les cartes UHS-I ne sont peut-être pas les meilleures pour prendre plusieurs prises en rafale à un événement sportif, mais elles s’en tirent bien dans tous les cas.

Il est possible de prendre des photos en format RAW. Pour ce faire, vous devrez sélectionner cette option dans le menu. Il n’y a pas de fonction de traitement des photos RAW sur l’appareil photo, et on ne peut pas utiliser l’application mobile Imaging Edge pour envoyer ces photos vers une tablette ou un téléphone intelligent jumelé. Il faut transférer ces photos sur un ordinateur pour les retoucher.

L’appareil photo prend en charge les connexions Wi-Fi, Bluetooth et CCP pour les transferts de photos. L’application mobile permet à la fois de recevoir les photos transférées et de commander l’appareil photo à distance. Vous n’aurez pas accès à toutes les fonctionnalités de l’appareil photo, mais vous pouvez prendre des photos de sujets éloignés de l’appareil photo, par exemple pour des paysages de nuit qui demandent une longue exposition ou pour des égoportraits de groupe.

Qualité des photos

J’ai appris qu’il y a deux choses à garder à l’esprit lorsqu’on prend des photos avec l’a6400. D’abord, l’appareil photo n’a pas de stabilisateur d’image, donc il est important de choisir des objectifs qui offrent cette fonction. C’est le cas de la plupart des objectifs de Sony, mais assurez-vous de vérifier. Ensuite, il faut toucher l’écran plusieurs fois pour définir un point focal avant que le suivi en temps réel puisse prendre la relève.

Le suivi en temps réel est l’une des plus importantes caractéristiques de l’appareil photo. Cette fonction ne vise pas à vous aider, en tant que photographe, à suivre le sujet. C’est plutôt le point focal qui suit le sujet à l’écran. Par exemple, lorsque j’ai fait la mise au point sur un avion qui volait, j’ai appuyé à moitié sur l’obturateur et la mise au point automatique a maintenu la focalisation sur l’avion, ce qui m’a permis de prendre autant de photos de l’avion que je le souhaitais. Avec une personne, c’était encore plus facile, car le point focal suivait les yeux et passait automatiquement au corps de la personne.

Cela dit, l’a6400 est capable de prendre d’excellentes photos. La plupart du temps, je prends des photos en mode manuel ou en priorité d’obturateur, et je les prends toujours au format RAW pour mieux contrôler la prise de vue. L’appareil photo peut capturer des couleurs vives, mais il n’y parvient pas toujours. Les scènes paraissent parfois ternes, mais ça pose moins problème si on retouche une image RAW plutôt qu’une image JPEG.

La plupart du temps, j’étais tout de même satisfait du résultat. Les détails, l’éclairage, les couleurs, le contraste… les résultats étaient excellents. J’utilisais habituellement le viseur, mais c’était agaçant de devoir revenir à l’écran et toucher l’écran pour faire la mise au point où je voulais pour changer de perspective. C’était un inconvénient auquel je devais m’habituer, tout simplement.

Voici ce que je pense : avec l’a6400, c’est plus difficile de prendre une mauvaise photo que d’en prendre une bonne. Cependant, pour en tirer le meilleur parti, vous devez apprendre les différents modes de prise de vue. Si vous restez au mode Scène ou au mode automatique, vous n’exploiterez pas l’appareil photo à son plein potentiel.

Avec la mise au point en temps réel, l’appareil photo est efficace pour prendre des photos sur le vif. Prenez des photos à une fête ou quelques clichés de vos enfants, et vous aurez plein de belles photos prises sur le vif.

sony a6400

Qualité vidéo

Sony présente l’a6400 comme un excellent appareil photo pour vlogueurs grâce à la résolution 4k et sa forme plus petite et plus légère. Ces faits sont vrais dans l’ensemble, sauf pour les détails sur la performance.

J’ai déjà mentionné qu’il n’y a aucune prise pour écouteurs, donc pour ce qui est du son, vous devrez travailler sans filet. J’ai aussi mentionné que l’écran peut basculer à 180 degrés vers le haut. Cela ne pose pas problème si la vue est dégagée, mais cela peut poser problème si une lampe à DEL ou un micro est fixé à la griffe. L’écran sera alors difficile à voir, donc il vaudrait mieux utiliser un microphone-cravate.

Ce qui est bien avec cet appareil, c’est que la mise au point automatique fonctionne bien pour garder la mise au point sur les sujets, et la qualité des séquences vidéo est bonne dans l’ensemble. Je n’irais pas jusqu’à dire que la qualité est extraordinaire, mais elle est tout de même très bonne. Cependant, le réglage du suivi en temps réel n’était pas si simple. Contrairement à ce qui se fait lors de la prise de photos, la mise au point automatique ne suit pas le sujet dès le départ. J’ai fait une recherche en ligne et j’ai découvert qu’en me rendant à la page 9 sous la section 2 (Fonctionnement personnalisé), je devais passer de la mise au point tactile au suivi tactile. Le suivi tactile fonctionne bien, mais il désactive la possibilité de déplacer le point focal à volonté. Pourquoi Sony n’a-t-il pas mis cette fonction dans la section AF du menu? C’est un autre mystère.

J’aime bien prendre des images en 24p pour un effet « cinéma », mais ça posait problème avec la lumière artificielle. Comme certaines ampoules fonctionnent avec différentes fréquences, les séquences affichaient un effet de bandeau.

L’a6400 représenterait sans doute une amélioration par rapport à un téléphone intelligent, ne serait-ce que pour la résolution 4K et le taux de rafraîchissement de 24p. Cependant, la prise de vidéos demande certains compromis, en plus du temps requis pour apprendre les meilleurs paramètres pour la prise de vidéos.

sony a6400

Autonomie

Sony évalue l’autonomie de l’a6400 à 410 photos par charge. Il faut voir ça comme une estimation approximative, car l’autonomie pourrait être plus courte ou plus longue selon votre utilisation de l’appareil. Si vous filmez, l’autonomie sera plus courte. Si vous prenez des photos ou si vous filmez par temps chaud ou humide, l’autonomie sera également plus courte.

Personnellement, je n’ai pas trouvé l’autonomie impressionnante, mais encore une fois, je ne suis pas surpris. Sony a de la difficulté à offrir les batteries avec la plus longue autonomie de l’industrie avec ses appareils photo. L’autonomie de la batterie de cet appareil est tout de même acceptable. Vous devriez être capable de prendre des photos toute la journée sans problème, mais vous devez vous attendre à devoir recharger la batterie avant le lendemain.

Conclusion

J’ai pris des photos avec les objectifs à monture E de 18-135mm et de 10-18mm. Ce sont des objectifs très corrects, mais ce ne sont pas les plus chers de la gamme de Sony, qui, eux, peuvent réellement montrer ce que l’appareil photo peut faire. Ne vous méprenez pas : vous pouvez tout de même prendre d’excellentes photos avec les deux objectifs que j’ai mentionnés. C’est une bonne idée d’avoir une étendue aussi grande que 18-135 mm en vacances pour faire des zooms avant et des zooms arrière.

Le système de suivi de la mise au point automatique est l’élément le plus précieux de l’ensemble. J’aimerais que certains appareils photo reflex et appareils photo sans miroir plein format offrent quelque chose de semblable. Comme l’appareil photo en fait beaucoup pour garder la mise au point sur les sujets, l’a6400 peut être attrayant. Vous devrez toutefois accepter le boîtier plus petit et vous habituer au menu compliqué. Si vous pouvez le faire, vous aurez un excellent appareil photo.

L’a6400 de Sony est maintenant offert avec l’objectif 16-50 mm.

PARTAGER SUR
Je suis chanceux d’occuper un emploi génial qui me permet de suivre et de rapporter les activités d’une des industries les plus excitantes au monde. J’ai eu l’occasion d’écrire sur les technologies pour de nombreuses publications, dont The Globe and Mail, Yahoo! Canada, CBC.ca, Canoe, Digital Trends, MobileSyrup, G4 Tech, PC World, Faze et AppStorm. J’ai aussi fait des apparitions à la télé en tant qu’expert des technologies pour Global, CTV et The Shopping Channel.