Le vidéoblogage, souvent appelé « vlogue », est devenu une façon courante de s’exprimer et de communiquer de l’information. Mettez-vous devant une caméra, parlez d’un sujet intéressant et, qui sait, vous verrez peut-être grandir votre public! Les plateformes permettant de publier du contenu sont largement accessibles, mais les outils nécessaires pour créer ce contenu nécessitent un certain savoir-faire pour que le résultat soit aussi attrayant que vous l’envisagez.


Table des matières :

      1. Que rechercher 
      2. Trouver un appareil pour le vidéoblogage
      3. Stabilisez vos séquences
      4. Éclairage et arrière-plans
      5. Utilisation d’un microphone
      6. Équipement pour votre flux de travail

Que rechercher pour son vlogue?

L’imagerie numérique évolue constamment. Les caméras, les capteurs d’image, les objectifs et les logiciels de montage s’améliorent tous au fil des ans. C’est pourquoi un bon équipement est important, que vous veniez à peine de commencer ou que vous soyez déjà un créateur de contenu chevronné. La caméra est l’outil central, et, jumelée aux bons éléments de soutien, elle apporte d’évidentes possibilités de croissance pour le vidéoblogage, tant dans le processus créatif que dans la capacité de communiquer avec vos spectateurs.

Cette approche holistique exige une certaine planification. Il y a tant de choses à considérer : entre autres, votre voix doit être est claire et vous devez avoir un bon éclairage à votre disposition. Comme dans la vie, vous devez regarder la situation dans son ensemble.

Trouver un appareil pour le vidéoblogage

La caméra est l’important point de départ. Tout le reste en découle. Les caméras sont offertes dans une variété de formes, pour tous les niveaux d’expertise. Vous n’avez pas nécessairement besoin de vous procurer la meilleure caméra, mais plutôt celle qui convient à votre niveau de compétence. La photographie et la vidéographie sont un processus progressif. Plus vous les pratiquez et plus vous expérimentez, plus il sera facile pour vous d’en apprendre encore davantage.

Les téléphones intelligents sont dotés de très bonnes caméras intégrées qui peuvent très bien faire l’affaire, selon vos besoins en matière de contenu. Ils peuvent être très pratiques et utiles lorsque vous êtes sur le terrain, ou dans les situations où vous ne voulez pas vous surcharger d’équipement pendant le vidéoblogage. Mais même si la qualité des caméras de téléphone intelligent est bonne, les appareils photo reflex mono-objectif et sans miroir offrent souvent une meilleure qualité en raison de leurs grands capteurs d’image et objectifs. Comme elle est la partie la plus importante de tout mode de communication visuel, la qualité de l’image en dit long sur le contenu que vous réalisez.

Les caméras ne sont pas toutes égales, et il vaut la peine de connaître leurs différences en prévoyant votre prochaine étape.

Appareils photo reflex mono-objectif

Depuis l’avènement des appareils photo « reflex mono-objectif » qui datent de l’époque où l’on utilisait encore de la pellicule, les appareils photo reflex mono-objectif numériques sont devenus l’un des piliers de la photographie et de l’imagerie. Certains des meilleurs appareils photo sur le marché sont des reflex mono-objectif, et on trouve des modèles conçus pour les cinéastes et photographes débutants et intermédiaires. Leurs capacités vidéo ont connu une croissance exponentielle au cours des cinq dernières années.

Ils sont dotés de grands capteurs d’image et d’objectifs amovibles et vous permettent de filmer des séquences vidéo à une variété de taux d’images par seconde et de résolutions. Cependant, ils ont aussi un plus gros boîtier et sont souvent plus lourds que la plupart des caméras. Ainsi, vous pourriez souffrir de ce manque d’agilité si vous voulez bouger librement.

Appareils photo sans miroir

Imaginez un appareil photo sans miroir comme un appareil photo reflex mono-objectif numérique, mais sans le poids et la taille ajoutés. Le terme « sans miroir » fait référence au fait que ces appareils n’ont pas de mécanisme d’obturation à miroir pour exposer le capteur d’image à la lumière qui traverse l’objectif pour prendre une photo. Tout ça signifie aussi que le viseur de votre appareil photo sans miroir est électronique : en effet, il n’y a pas de miroir pour projeter sur le viseur ce que vous voyez, au contraire de ce que l’on retrouve la plupart du temps dans les appareils reflex.

Les appareils photo sans miroir sont généralement offerts en deux formats de capteur d’image. Il y a le capteur APS-C, qui est plus petit que les capteurs plein format qui, eux, sont de la même taille que les anciennes pellicules 35 mm. Vous pouvez obtenir d’excellents résultats avec l’un ou l’autre de ces types d’appareil photo. Ainsi, le choix doit être fait selon vos besoins.

GoPro Hero 7

Caméras d’action et caméscopes

Lorsque vous pensez aux caméras d’action, le nom GoPro vous vient peut-être à l’esprit. Ces types de caméras sont souvent conçus pour être plus robustes pour une utilisation à l’extérieur, surtout pour les prises de vue en pleine action. Elles sont généralement petites, faciles à manier et peuvent fonctionner avec divers accessoires. Ces accessoires peuvent vraiment élargir la façon, le moment et l’endroit où vous tournez : vous pouvez tenir la caméra devant vous ou l’éloigner de vous très facilement. Et puisque ces caméras peuvent être portées, elles sont peut-être la façon la plus simple de saisir des prises de votre propre point de vue, sans avoir à tenir la caméra dans vos mains.

Elles se révèlent aussi très polyvalentes dans la façon dont elles capturent les séquences, avec différents modes, différentes fréquences d’images, caractéristiques de couleur et plus encore. Souvent, elles ont aussi des applications mobiles qui les accompagnent pour transférer et monter rapidement les séquences vidéo sur un téléphone intelligent ou une tablette. Ce flux de travail facilité peut être très souhaitable pour la création de contenu sur le terrain.

A photo of the Sony ZV-1 vlogging camera
La ZV-1 de Sony

Appareils photo automatiques

Les téléphones intelligents ont largement remplacé les appareils photo automatiques, mais leurs capteurs d’image et objectifs ne sont pas encore à la même hauteur. Ces appareils photo sont de plus en plus complexes : certains modèles sont même dotés d’écrans articulés pour vous aider à vous cadrer pendant le tournage. Si vous voulez un petit appareil plus facile à transporter, un appareil photo automatique serait un bon point de départ pour vous.

Stabilisez vos séquences

Tourner des séquences pour votre vidéoblogue, c’est une chose. Les garder stables et bien mises au point, c’en est une autre. Il existe plusieurs façons de le faire, et ces différentes approches peuvent être utiles dans différents contextes. Si vous voulez que la caméra soit soutenue, vous aurez besoin du bon équipement pour la positionner et l’orienter comme vous le voulez. Les technologies plus récentes ont aussi rapidement changé la façon d’automatiser ces tâches, de sorte que vous pouvez maintenant vraiment laisser libre cours à votre créativité en saisissant une scène.

Trépieds et pieds

A photo of the Joby GorillaPod 1K tripod
Le trépied Joby Gorillapod 1K.

Vous aurez besoin d’un trépied pour soutenir votre appareil. Le principe de base est assez simple : le trépied stabilise la caméra. Vous pointez l’objectif vers ce que vous voulez, et, une fois qu’il est réglé, vous vous glissez devant. Le trépied est également utile si vous avez besoin de stabilité pour effectuer une prise panoramique. Quoi qu’il en soit, un trépied vous permet de vous concentrer davantage sur votre sujet sans avoir à vous soucier de la stabilité.

Les trépieds sont offerts en différentes formes et dimensions. Vous pouvez opter pour un modèle grand et long, ou un modèle court et portatif. D’autres, comme ceux de Joby, ont des pattes flexibles qui s’enroulent autour des objets, vous offrant ainsi des possibilités de positionnement plus variées. Les supports à pied unique sont semblables, mais sans les trois pattes pour soutenir la caméra. Ces modèles sont articulés jusqu’à un certain point et sont télescopiques pour s’allonger. Vous avez donc un support supplémentaire pour filmer n’importe quoi sous différents angles.

Perches à égoportrait

Les perches à égoportrait existent depuis la montée en popularité des appareils photo numériques automatiques. Leur concept de base n’a pas trop changé, mais ces perches ont évolué : certaines sont vraiment robustes et en mesure de supporter de gros téléphones intelligents ainsi que des appareils photo automatiques. Plus récemment, de nombreuses perches à égoportrait ont commencé à servir de mini-trépieds. Elles vous permettent donc de profiter du meilleur des deux mondes.

Le vidéoblogage avec une perche à égoportrait n’est pas particulièrement difficile si on se voit à l’écran en même temps. Ces perches peuvent faire un très bon travail pour les prises à une profondeur ou à une hauteur difficile à atteindre. De plus, elles sont souvent dotées de vis de fixation, ce qui vous permet de les installer sur des trépieds, des cardans ou d’autres produits de support pour conférer à vos images plus de hauteur ou des angles distincts.

Stabilisateurs à cardan

Les stabilisateurs à cardan sont d’excellents outils pour fixer la caméra sur vous pendant que vous vous déplacez. Les stabilisateurs motorisés fonctionnent avec des applications mobiles qui servent à contrôler leurs réactions. Par exemple, la caméra peut rester fixée sur vous en tout temps, ou sur un sujet que vous avez sélectionné dans l’application. D’autres modes programmables peuvent également vous offrir d’autres méthodes de saisie uniques en leur genre pour rendre vos séquences plus cinématographiques ou plus intéressantes.

Les stabilisateurs à cardan sont offerts en différentes formes. Les plus petits sont conçus pour les téléphones intelligents. Les plus grands peuvent accueillir des appareils aussi grands que les appareils photo reflex mono-objectif. Vous pouvez les tenir au poing ou les mettre sur un trépied, ce qui vous donne beaucoup de polyvalence pour la composition de vos prises de vues.

Éclairage et arrière-plans

L’éclairage vous inquiète probablement peu si vous tournez toujours à l’extérieur, où la lumière naturelle éclaire tout. Toutefois, cet avantage est souvent absent à l’intérieur. C’est là qu’un éclairage constant et idéal prend toute son importance. Si vous voulez créer un arrière-plan particulier, mais qu’il n’est pas possible pour vous de déplacer les meubles hors champ, vous pouvez toujours utiliser un écran vert pour y superposer l’arrière-plan désiré.

Éclairage

Votre équipement d’éclairage n’a pas à vous coûter une fortune. Il suffit qu’il fonctionne bien pour l’espace dont vous disposez. Vous tournez peut-être près d’une fenêtre qui laisse entrer beaucoup de lumière naturelle. Mais même dans ce cas, vous devez éviter les ombres marquées et les reflets qui pourraient nuire à votre apparence. Une boîte à lumière est une bonne façon d’améliorer votre éclairage, sans égard à sa configuration. Il s’agit d’une lampe ou d’un projecteur filtré à travers un diffuseur (habituellement blanc). La boîte à lumière ressemble à une boîte ou à un parasol qui projette de la lumière.

Le diffuseur adoucit la lumière de votre dispositif d’éclairage, pour qu’elle ne crée pas d’ombres marquées et qu’elle ne délave pas votre sujet. Lorsque vous l’inclinez de la bonne façon, vous réalisez un éclairage doux, sans reflets sur la peau. Vous pouvez également régler l’intensité à un niveau plus approprié selon l’endroit où vous êtes. Ainsi, votre caméra peut tourner de façon moins bruyante, avec une vitesse d’obturation et une ISO plus basse.

L’éclairage est offert dans toute une gamme de types de produits. Vous pouvez par exemple vous procurer des éclairages portatifs à fixer sur la caméra. Certains éclairages peuvent aussi produire des millions de couleurs et fonctionner sans fil avec des applications mobiles spécialisées. D’autres, comme les anneaux lumineux, sont conçus pour les égoportraits et le vidéoblogage, particulièrement à l’intérieur et dans les espaces limités. Évaluez le type d’éclairage que vous désirez avoir dans votre contenu, y compris l’éclairage d’accentuation, pour que votre contenu soit exactement à la hauteur de vos attentes.

Arrière-plans et écrans verts

Avec un écran vert, vous pouvez ajouter tout arrière-plan désiré en postproduction et au montage. Il est recommandé de vous procurer une source de lumière pour l’écran. Ainsi, au montage, il sera plus facile de vous séparer de l’écran. De plus, étendez la lumière de façon à couvrir autant que possible de l’écran vert. En gardant une bonne distance entre vous et l’écran, l’effet sera beaucoup plus réaliste.

A photo of the back of the Deity V-Mic D3

Utilisation d’un microphone

Pour le vidéoblogage, il est entendu que les images sont importantes. Pourtant, lorsque vous vous adressez à votre public, le son l’est tout autant. Les spectateurs peuvent tolérer des techniques d’éclairage ou de tournage imparfaites, mais un son de mauvaise qualité peut les repousser. La meilleure façon d’éviter ce problème est de vous procurer un bon microphone. Bien sûr, vous pouvez employer le microphone intégré à votre caméra, téléphone intelligent ou ordinateur, mais sa qualité ne sera jamais égale à celle d’un bon microphone externe.

Micro-canon

Un micro-canon se fixe habituellement sur la partie supérieure de la caméra, sur la griffe, au lieu d’un flash. Ces micros offrent une puissance considérable, avec des préamplificateurs puissants qui peuvent capter le son de façon directionnelle. Avec leur prise sonore ciblée et linéaire, ils peuvent saisir le son directement devant le sujet. Si vous tournez votre vidéoblogue avec la caméra devant vous, cette solution constitue une bonne façon de prendre des séquences mains libres.

Vous pouvez également installer le microphone à l’écart de la caméra. Pour ce faire, vérifiez si votre caméra est dotée d’une prise de 3,5 mm pour microphone. Vous pouvez aussi employer une rallonge de 3,5 mm si vous désirez créer une certaine distance. Dans ce cas, toutefois, il pourrait être préférable d’utiliser un microphone sans fil afin de vous déplacer plus librement.

Micros-cravates

Les micros-cravates offrent beaucoup plus de mobilité, car on n’a pas besoin d’être près de la caméra pour se faire entendre. Ce type de micro est généralement offert en paire, avec un émetteur et un récepteur. Branchez le micro-cravate sur l’émetteur, puis fixez le micro sur vos vêtements, relativement près de votre bouche. Ensuite, branchez le récepteur sur la caméra. La connexion sans fil dédiée entre les deux dispositifs fait en sorte que la caméra enregistre votre voix lorsque celle-ci arrive au récepteur.

Ce type de microphone est particulièrement utile pour les séquences où vous marchez ou vous déplacez. Il peut également être utile pour les séquences fixes, à l’extérieur, où il pourrait être nécessaire que votre voix se démarque dans une foule.

Microphones USB

Si vous parlez devant un ordinateur dans votre vidéoblogue ou si vous voulez enregistrer des voix hors champ claires et nettes, un microphone USB est une bonne solution. Pensez à la limpidité d’une voix à la radio ou dans une baladodiffusion : vous pouvez réaliser la même chose. Les microphones USB sont faciles à configurer et, s’ils sont de taille assez limitée, ils peuvent même vous accompagner, avec un portable, si vous travaillez à l’extérieur de chez vous ou de votre studio.

 

Équipement pour votre flux de travail

Cartes mémoire

Pensez au type de carte mémoire dont vous aurez besoin si le contenu de votre vidéoblogue a besoin de vitesse. La vitesse de lecture et d’écriture d’une carte peut faire toute la différence en ce qui a trait à la qualité de la prise de vue de votre appareil en résolution 4K, par exemple. Les fréquences d’images par seconde varient également. Ainsi, veillez à ce que votre carte ait la vitesse et la capacité de stockage nécessaires pour enregistrer toutes ces données.

Ordinateurs

Lorsqu’on parle du montage vidéo, tous les ordinateurs portables ou de bureau ne sont pas à la hauteur. Le montage vidéo est très exigeant pour l’unité centrale et le processeur graphique. La puissance est donc la clé d’un flux de travail tout en douceur. Idéalement, il vous faut un ordinateur qui offre plus de mémoire vive et de puissance de traitement. Une bonne carte graphique est certainement utile pour le rendu des séquences pendant que vous les montez et exportez vos prises de vue.

Les ordinateurs de bureau sont généralement dotés d’un grand écran, vous donnant ainsi un plus grand espace de travail. Les portables sont dotés d’un écran plus petit, mais offrent une plus grande mobilité. Si vous aimez faire le montage en déplacement, mais que vous voulez voir plus grand à la maison, un bon écran externe avec clavier et souris peut être une excellente option.

Passez à l’étape suivante

Consultez les appareils photo, trépieds, éclairage, microphones, et plus de techno pour vlogueurs, à bestbuy.ca.

 

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here