Plus tôt cette semaine, Sony a présenté le RX10 III, son tout nouvel appareil photo bridge, (un appareil qui se situe entre les modèles compacts et les reflex). Grâce à ses nombreuses caractéristiques techniques impressionnantes, il se positionne déjà comme l’un des meilleurs appareils de sa catégorie. Passons en revue ses différentes composantes.

Un zoom puissant

Comme vous le savez probablement, on ne peut pas changer les objectifs des bridges, comme avec les reflex. Pour palier à cette « lacune », le RX10 III embarque un impressionnant zoom optique Zeiss Vario Sonnar T 24-600 mm avec une ouverture de f/2.4-4 (f/2.4 à 24mm et f/4 à 600 mm). C’est une nette amélioration depuis le RX10 II, le précédent modèle, qui était livré avec un zoom de 24-200 mm. Grâce à cette amélioration, vous aurez entre autres plus de flexibilité quand viendra le temps de prendre un sujet éloigné en photo.

Le RX10 III est maintenant disponible en précommande chez Best Buy.

Mégapixels: 20,1 mégapixels

Zoom: Zeiss Vario Sonnar T 24-600 mm

 

Ouverture:

f/2.4-4 (f/2.4 à 24mm et f/4 à 600 mm)

 

Sensibilité: 64 à 12 800 ISO

Vidéo : Oui (3 840 par 2 160 pixels à 30 images par seconde)

Des mégapixels à la tonne

Attendez! Ce n’est pas tout! On retrouve aussi un capteur d’un pouce Exmor RS (sensibilité de 64 à 12 800 ISO) pouvant prendre des photos de 20,1 mégapixels. Si vous avez l’habitude de retoucher vos photos, vous aimerez beaucoup cette caractéristique qui vous offrira plus de possibilités.

Je sais que ce bridge ne joue pas dans la même ligue que les reflex, mais c’est bon de préciser que certains reflex n’offrent pas autant de mégapixels. Par exemple, le RebelT5i ne propose que 18,5 mégapixels. Je suis conscient qu’on ne peut pas comparer deux appareils seulement en fonction de leurs mégapixels. Cependant, je trouvais ce petit exercice de comparaison des plus intéressants. Ça aide à mettre les choses en perspective.

De plus, avec le stabilisateur Steady Shot inclus, vous aurez moins de risque de rater vos photos parce que vous avez tremblé. Si vous avez souvent des photos floues, vous aimerez cette technologie.

De la vidéo 4K sans compromis

En plus de prendre de superbes photos, le RX10 III est en mesure de filmer en 4K (3 840 par 2 160 pixels) à 30 images par seconde. En mode slow motion, il peut aller jusqu’à 1 000 images par seconde. Si vous aimez jouer au paparazzi, vous serez sûrement heureux d’apprendre que le mode rafale peut prendre jusqu’à 14 images par seconde.

Si vous voulez voir de quoi ça a l’air en vrai, jetez un coup d’oeil à cette vidéo. Assurez-vous toutefois d’avoir un écran compatible 4K et d’activer le mode 4K de la vidéo.

Les autres caractéristiques

Sur le derrière de l’appareil, on aperçoit un écran ACL de 2,95 pouces (1,2 million de pixels). Il n’est pas tactile, mais il peut s’incliner de 42 degrés vers le bas et de 107 degrés vers le haut, pour faciliter le visionnement et la prise de photos dans des situations qui sortent de l’ordinaire (par exemple, lorsque vous devez mettre l’appareil au-dessus de votre tête quand vous êtes dans une foule).

Pour partager facilement vos chefs-d’oeuvre ou pour photographier à distance, vous pourrez vous servir du Wi-Fi et du mode NFC.

Bientôt disponible!

Bref, si vous êtes à la recherche d’un appareil photo ou que vous voulez faire le saut en photographie, vous devriez considérer l’achat du RX10 III. Il promet d’être efficace et performant, et ce, tant dans la prise de clichés que dans le tournage de vidéo.

Le RX10 III de Sony devrait arriver au Canada au courant du mois de mai. Visitez régulièrement le site de Best Buy pour les dernières nouvelles.

1 COMMENTAIRE

  1. Les premiers commentaires semblent être plutôt positifs au sujet de cet appareil à l’exception peut-être de son poids.

     

    J’ai vu quelque part un peu plus d’un kilogramme lorsqu’il est équipé. 

     

    J’ai aussi hâte de voir le prix au Canada parce qu’en Europe, on parle d’un prix conseillé de 1 600 euros, ce qui ferait plus de 2 000 dollars ici. Mais on sait que la pratique des prix entre l’Amérique et l’Europe n’est pas toujours une simple question de conversion.

     

     

     

     

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here