canon7D.jpgQuand mon éditeur m’a dit qu’il avait le modèle 7D MkII de Canon sur son bureau, prêt à être essayé, il a ajouté que c’était « un appareil du tonnerre! » J’admets que j’ai tout de suite été intrigué. Le 7D est l’appareil photo reflex numérique grand public (par opposition à « pro ») haut de gamme de Canon. Il possède un capteur CMOS APS-C de 20,2 Mpx, ainsi que deux processeurs d’image Digic 6. L’avantage des deux processeurs d’image est qu’ils permettent au 7D de sauvegarder très vite les images sur la carte mémoire. Pour cette raison (et à cause du nouveau mécanisme d’obturation), le 7D est capable de prendre un total de 10 clichés à la seconde et environ 130 images consécutives au format jpeg ou 25 images RAW. C’est ce qu’on appelle un mode rafale qui déménage!

Durabilité

 
Le 7D comprend un total incroyable de 65 points de mise au point automatique de type croisé (c.-à-d. très précis). Il possède un éventail de modes de mise au point automatique qui répondent à des situations variées. Le boîtier est en magnésium forgé, ce qui lui confère une plus grande solidité, sans faire de compromis au niveau du poids ou du maniement; il est plus résistant à la poussière et aux intempéries. Le viseur est également formidable et offre une couverture intégrale (plus jamais de mauvaises surprises sur les bords de vos images!) et un agrandissement à 1.0x.

Deux emplacements pour cartes

 
C’est le premier appareil photo reflex numérique de Canon (que j’utilise) qui possède deux emplacements pour cartes; il est compatible avec les cartes Compact Flash et SD. Vous pouvez choisir la carte où il va stocker les images ou laisser l’appareil décider (il en remplira d’abord une, puis passera à l’autre). Vous pouvez aussi utiliser les deux simultanément, ce qui veut dire que vous ferez ainsi une sauvegarde immédiate de vos images, au cas où l’une des cartes serait défaillante. Les photographes de mariage vont se réjouir!

Des détails qui comptent

 
canon 7D_2.jpgEn tant que grand amateur d’appareils de Canon, je ne peux pas m’empêcher de comparer les nouveaux modèles à ceux que j’ai utilisés avant; ce sont souvent les petites choses qui attirent mon attention. Par exemple, quand j’ouvre le couvercle de l’emplacement de la carte mémoire de mon 5D MkII, elle pendouille sur ses charnières. Sur le 7D, par contre, il y a un système à ressort. Donc, le couvercle du compartiment reste grand ouvert tant que vous n’avez pas décidé de le refermer. Ce sont des petits détails comme ça qui montrent que Canon a beaucoup travaillé à la conception du 7D.

Verrouillage de mode

 
Une autre fonction que j’aurais souhaité avoir sur mon modèle 5D, c’est le verrouillage de mode. Alors que je prends des photos, il m’arrive parfois de découvrir tout à coup que mes réglages ont changé; ma vitesse d’obturation est trop faible ou mon ouverture est trop grande et mon exposition est à côté de la plaque. C’est quand je déplace accidentellement le cadran des modes (en général, ça passe du mode de priorité d’ouverture au mode manuel). Il y a une petite touche sur le dessus du cadran de mode du 7D sur laquelle vous devez appuyer afin de faire pivoter le cadran. C’est comme les fenêtres qui apparaissent sur l’écran d’ordinateur et qui vous demandent de confirmer : « Êtes-vous sûr de vouloir faire ça? »

Fluide et discret 

 
Dès que j’ai commencé à prendre une photo avec le 7D, j’ai remarqué le nouveau mécanisme d’obturation; il est très fluide et discret. Comme j’aime prendre en photo les gens en les dérangeant le moins possible, c’est un aspect qui me plaît beaucoup. Et si vous voulez passer complètement inaperçu, vous pouvez basculer en mode silencieux; c’est un mode que vont adorer tous ceux qui aiment prendre des photos sur le vif et faire du documentaire.

Fonction de suivi continu

 
Mais je dois dire que quand je suis passé en mode continu, j’ai été époustouflé par la cadence de 10 images à la seconde; en plus, il le fait en ronronnant! J’ai pris ma femme qui faisait du toboggan avec notre fils, et c’était si rapide qu’il n’y avait pratiquement aucune différence entre chaque photo. Ce qui m’a aussi beaucoup impressionné, c’est la fonction de suivi continu. L’appareil a été capable de garder une mise au point parfaite entre chaque cliché.

Menus déroutants

 
Par contre, je dois dire que je n’ai pas aimé du tout la configuration des menus. Ils sont vraiment remplis d’options, et j’ai trouvé la navigation très pénible. Je m’attendais à ce que Canon fasse mieux que ça dans ce domaine. Je suis étonné de voir avec quelle fréquence les fabricants sortent des appareils photo dont l’interface utilisateur laisse vraiment à désirer. Il semble que tous les appareils deviennent plus faciles à utiliser, sauf mon appareil photo! C’est sûrement parce qu’on cherche toujours à ajouter de plus en plus de fonctions. Pourtant, en réalité, les gens n’utilisent qu’un petit groupe d’entre elles, selon ce qu’ils prennent en photo. Personnellement, j’aimerais pouvoir personnaliser totalement mes options.

Touches personnalisées

 
En parlant de personnalisation, j’ai vraiment apprécié le fait de pouvoir personnaliser la fonctionnalité d’un groupe de touches et de cadrans. Comme je le disais, chaque photographe a ses préférences qui varient en fonction de son style et de son sujet. Par conséquent, c’est pratique de pouvoir accéder directement aux commandes les plus fréquemment utilisées. Malheureusement, ce qui est étrange, c’est que vous ne pouvez pas associer les commandes que vous voulez aux touches et aux cadrans que vous voulez.

Niveau électronique

 
Il y a encore deux autres caractéristiques importantes dont j’aimerais parler. Le 7D est doté d’un niveau électronique qui vous avertit quand l’appareil photo n’est pas droit. Son fonctionnement est très fluide, et il est très efficace. Vous avez aussi un GPS intégré qui joint des données de balise géographique à chaque image, indiquant la longitude, la latitude et l’élévation. C’est une fonction formidable quand vous voyagez ou vous explorez de nouveaux lieux. Par contre, une fonction qui m’a beaucoup manqué, c’est la connectivité Wi-Fi. Canon pense peut-être que les passionnés n’ont pas envie de partager leurs images; je crois que c’est un oubli important. Il faut ajouter un autre avantage. Vous pouvez retoucher vos images directement sur l’appareil photo, ce que j’adore faire lorsque je suis en transit ou pendant mes pauses.

 
Le 7D de Canon est sans aucun doute un appareil photo de qualité professionnelle côté construction et fonctionnalité. Cependant, en tant que photographe professionnel, le fait qu’il ne soit pas équipé d’un capteur plein format est un réel inconvénient pour moi. Il me faut absolument un capteur plein format pour me rendre compte si je peux faire des tirages grand format et aussi pour le meilleur rendement offert par le capteur plus grand avec les valeurs ISO plus élevées. Je ne doute pas cependant que le 7D va conquérir un large public et je m’attends à voir beaucoup de passionnés brandir le leur dans la belle ville de Vancouver.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here