Le moi quantifié («quantified self») constitue LA tendance de 2014 en matière d’informatique personnelle. Tous les grands manufacturiers se lancent dans le développement de montres intelligentes, d’outils de surveillance de la qualité du sommeil ou d’appareils qui mesurent notre activité physique et nous incitent à bouger un peu plus quand on passe trop de temps assis devant nos ordinateurs… (Je plaide coupable, Votre Honneur, et j’implore la clémence de la Cour!)

Voici un nouveau produit qui fait tout cela à la fois et qui le fait de manière pratique et élégante: le bracelet d’activité vivofit de Garmin, qui sera bientôt disponible chez Best Buy. Une excellente manière de vérifier si vous consacrez autant d’effort à votre santé que vous le devriez… Ou que vous le pensez!

vivofit_main.jpgCaractéristiques techniques

Vivofit combine les fonctions d’une montre, d’un cardiofréquencemètre, d’un podomètre, d’un moniteur de sommeil…  Et d’un entraîneur personnel qui veille au grain quand vous avez tendance à vous la couler trop douce!

  • Il mesure le nombre de pas que vous avez franchis dans la journée, les calories que vous avez brûlées, et votre rythme cardiaque (lorsqu’utilisé avec une ceinture cardiofréquencemètre).
  • Il évalue la durée de votre sommeil et sa répartition entre périodes de sommeil profond et réparateur et périodes plus agitées.
  • Il affiche l’heure et vos statistiques d’entraînement sur un écran facile à lire.
  • Il enregistre vos données en mémoire interne et se synchronise sans fil avec une application pour téléphone intelligent ou avec la communauté en ligne Garmin Connect pour vous permettre de suivre l’évolution de votre performance dans le temps.
  • Il est étanche, ce qui vous permet de l’utiliser à la pluie ou sous la douche.
  • Et il jouit d’une autonomie de batterie d’un an, même s’il travaille pour vous 24 heures sur 24.

vivofit_goals.jpgUn compagnon qui vous veut du bien…

Chaque jour, votre vivofit établit des objectifs d’activité physique costauds mais réalistes en fonction de votre condition actuelle. Il surveille ensuite votre comportement pendant toute la journée pour vous inciter à atteindre ces objectifs.

Mais vivofit ne se contente pas de vérifier que vous avez franchi les 8 000 ou 10 000 pas qu’il considère que vous devriez être capable d’effectuer dans une journée et que vous avez brûlé toutes les calories que vous avez englouties au bar laitier en fin de semaine. Oh, que non!

vivofit_steps.jpg… et qui s’assure de l’obtenir!

Comme un entraîneur personnel qui serait sur vos talons jour et nuit, vivofit surveille aussi vos périodes d’inactivité et affiche une barre rouge à l’écran quand vous êtes assis depuis plus d’une heure. Plus vous l’ignorez, plus la barre allonge… Jusqu’à ce que vous vous leviez pour marcher pendant quelques minutes.

À quoi cette fonction sert-elle? À éviter que l’on ne concentre toute notre activité physique en une courte période pour rester poussif tout le reste de la journée. En effet, plusieurs études médicales récentes tendent à démontrer que rester assis trop longtemps à la fois est très nocif pour la santé, même pour les gens actifs qui s’entraînent à tous les jours. On n’est jamais trop prudent.

vivofit_couleurs.jpgChoix de modèles

Vivofit est disponible en 5 couleurs: noir, gris, bleu, mauve et aqua. Chaque appareil est livré avec deux bracelets de la même couleur en cas de bris; on peut aussi acheter des bracelets séparément et les interchanger à volonté.

vivofit_sync.jpgSynchronisation

Vivofit vous permet aussi de relever des défis en ligne, de visualiser vos progrès sur des graphiques et d’effectuer une foule d’autres opérations à l’aide d’une application pour téléphone intelligent ou du site web Garmin Connect. Nous aurons l’occasion d’en reparler la semaine prochaine.

Les bracelets d’activité vivofit de Garmin seront bientôt disponibles chez Best Buy.

 

 

 

PARTAGER SUR
Après une carrière de 15 ans en développement de jeux vidéo, FDL a succombé au côté obscur de la Force: celui des médias. Il compte à son actif 4 livres, 250 émissions de télévision et plusieurs milliers d'articles et de billets de blogues portant sur la technologie, les jeux, la science et le monde de l'insolite. Fier détenteur de deux maîtrises et demie, il espère compléter son doctorat en histoire d'ici la fin du 21e siècle.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here