Moto360-Intro.jpg

Depuis quelques années, on a vu plusieurs montres connectées arriver sur le marché, mais c’est au cours des derniers mois que la plateforme logicielle Wear d’Android a fait son apparition. La montre Moto 360 fait partie du tout premier trio de produits annoncés en mars. J’avais donc bien hâte de la mettre à l’épreuve. Voici les résultats de mon test.

Pourquoi une montre connectée?

Plusieurs personnes se demandent à quoi bon sert une montre connectée. Après tout, un téléphone, ça donne l’heure, non?

En fait, les montres font beaucoup plus que ça : elles vibrent lorsque vous recevez un appel ou un texto, ce qui vous évite de laisser votre sonnerie au maximum pendant un repas au resto, par exemple.

De plus, plusieurs (dont la Moto 360) sont équipées de podomètre ou de cardiofréquencemètre, ce qui vous permet d’avoir certaines informations au sujet de votre activité physique accessibles en tout temps.

Enfin, c’est plutôt pratique l’hiver ou lorsqu’il pleut de regarder l’heure ou ses messages à son poignet, plutôt que de sortir son téléphone de… quelle poche déjà?

Qu’est-ce qu’Android Wear?

Android Wear, c’est une version mobile du système d’exploitation Android, qui intègre l’assistant personnel Google Now.

L’utilisateur n’a qu’à dire : « OK Google », puis la fonction voulue, afin que l’appareil (ici, la montre Moto 360) ne réagisse et donne l’information voulue. En voici quelques exemples :

AndroidWear.jpg

Place à la Moto 360!

Le cadran circulaire en acier inoxydable de la montre est tout simplement sublime. Ça nous change des montres carrées ou rectangulaires qu’on a pu voir à ce jour, toutes marques confondues. Le boitier n’est peut-être pas énorme, mais pourrait sembler un peu grand pour certains petits poignets. Dans mon cas, aucun problème : la taille était parfaite. Et le poids de 2,2 onces (environ 65 grammes) est parfait aussi.

Moto360-Poignet.jpg

L’écran, tout en verre Gorilla Glass, mesure 1,56 pouce (3,96 cm) et affiche une résolution de 320×290 pixels, soit presque la même que la Samsung Galaxy Gear, à la différence près que l’écran est arrondi sur 3 de ses côtés : une barre noire qui abrite le capteur de lumière masque le bas de l’écran).

On remarque aussi un minuscule trou pour le micro, qui servira à contrôler certaines fonctions de la montre, grâce à Google Now. Pratique, puisqu’il est impossible de taper du texte à l’écran.

Enfin, la station de recharge permet à la Moto 360 de se transformer en réveil mignon, puisque l’écran affiche l’heure. Une touche intéressante!

Moto360-Station-de-recharge.jpg

Ne passons pas sous silence le bracelet de cuir de la Moto 360. Il s’agit là d’un bracelet de qualité, avec deux arceaux pour retenir l’extrémité, une fois la montre attachée. On est loin du bracelet de caoutchouc de la Pebble (le mien est d’ailleurs en train de fendre à 3 endroits différents!). Bref, Motorola a équipé sa montre connectée d’un bracelet qui devrait durer très longtemps. J’aurais préféré avoir l’option d’un bracelet métallique, en ce qui me concerne, mais c’est une question de goûts (je connais même quelqu’un qui a utilisé son bracelet de Pebble Steel sur sa Moto 360… ça fait joli!).

Moto360-Bracelet.jpg

Mon test

Tout d’abord, on doit installer Android Wear sur ton téléphone (dans mon cas, j’avais le téléphone Moto G). Ensuite, on doit effectuer une mise à jour de la montre elle-même, puis de certaines applications (Google Now, entre autres).

Bref, c’est un peu long avant de pouvoir profiter de sa montre, mais tous les appareils « Android Wear » doivent passer par une telle procédure. Ce n’est pas spécifique à la Moto 360.

Mais une fois les logiciels installés et mis à jour, le plaisir commence : on peut utiliser Google Now pour effectuer une foule de choses comme des recherches, lancer des applications (ci-dessous), utiliser le podomètre ou le cardiofréquencemètre, etc.

Moto360-Apps.jpg

J’en ai profité pour changer le cadran de la montre, car celui par défaut ne me plaisait pas… et c’est tout simple! On peut télécharger des cadrans directement de la boutique Google Play et ceux-ci s’installent automatiquement dans la montre.

Moto360-MotoG.jpg

Motorola indique que la Moto 360 est résistante à l’eau (homologuée IP67). Dans les faits, elle résiste à la pluie et aux éclaboussures, et vous pouvez passer sous la douche sans problème, mais il n’est pas conseillé de vous baigner en l’ayant au poignet. De plus, n’oubliez pas de changer le bracelet de cuir pour quelque chose d’hydrofuge, si vous souhaitez la garder au poignet sans vous soucier de l’eau.

La touche Motorola

Si la Moto 360 fonctionne avec tous les téléphones Android (4.3 ou plus récent), on aimera la valeur ajoutée par l’application Motorola Assist (ou Moto Assist), qui permet d’automatiser plusieurs tâches (comme le renvoi d’appel) selon notre position géographique ou le fait que l’on se déplace ou non.

C’est vraiment un outil incontournable à découvrir. J’en ai d’ailleurs déjà parlé sur mon blogue, il y a déjà un certain temps.

Si vous n’avez pas de téléphone Motorola, vous pourrez toujours vous dépanner avec une application comme AutomateIt Pro, dont je vous ai aussi déjà parlé, ou Tasker.

Caractéristiques techniques

  • Écran ACL de 1,56 pouce (3,96 cm), affichant 320×290 pixels
  • Podomètre et cardiofréquencemètre intégrés
  • Capteur de luminosité pour ajuster l’affichage
  • Résistante à l’eau (pluie) et à la poussière
  • Station de recharge comprise
  • Choix de deux couleurs de bracelet

Plus de détails au sujet de la montre connectée Moto 360 sur le site de Best Buy.

Évaluation

  • Performance : 4,5/5
  • Qualité d’affichage : 4,5/5 (on aime moins le capteur, qui bloque le bas)
  • Autonomie de batterie : 3,5/5 (place à amélioration)
  • Style : 4,5/5 (un bracelet métallique aurait ajouté au style)
  • Valeur : 4,5/5 (parmi les montres les plus fonctionnelles du marché actuel)

Verdict

La Moto 360 est un très bel objet. Probablement la plus belle montre et la plus complète sur le marché actuel. Toutefois, son autonomie laisse un peu à désirer et certains utilisateurs pourraient être déçus de voir leur montre « aller au lit » avant eux, en soirée.

Le capteur de luminosité au bas du cadran brise un peu le look, si on utilise un cadran ou une application ayant un fond d’écran de couleur pâle, mais ce n’est pas tout le monde qui en fera un cas.

Si ces deux points vous laissent indifférent, vous pouvez acheter la Moto 360 l’esprit tranquille, puisque l’appareil livre la marchandise.

Vous pouvez obtenir plus d’information ou commander la Moto 360 sur le site de Best Buy.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here