fluxbanner.jpg

Pour un amateur de musique comme je le suis, nous sommes dans une époque magnifique. Depuis plusieurs années, je m’abreuve à des services en ligne pour acheter ma musique. Plusieurs entreprises ont flairé la bonne affaire en voyant le modèle d’affaire de Netflix et ont eu aussi lancé leur service de musique en diffusion continue. Le consommateur a l’embarras du choix, mais comment savoir quel est le meilleur produit pour vous? Laissez-moi vous présenter les principaux joueurs dans le domaine.

Spotify_logo13.pngSpotify

L’entreprise qui a débuté en Suède il y a sept ans a fait son apparition dans le marché canadien il y a un peu plus de douze mois. C’est un gros joueur dans le marché et beaucoup d’usagers en faisaient déjà l’utilisation en contournant les limitations géographiques. Son interface est bien conçue et constamment mise à jour et son catalogue de plus de 30 millions de chansons fait que vous pourrez trouver n’importe quel genre de musique que ce soit en version gratuite ou payante.

Parce que non, on n’est pas obligé de payer pour avoir accès à Spotify. Comme vous pouvez vous en douter, il y a des limitations. Premièrement, vous aurez de la publicité à intervalles réguliers. De plus, vous ne pouvez pas sélectionner votre chanson préférée et la faire jouer. Vous êtes limité à choisir un artiste et écouter toute sa discographie. L’autre possibilité est d’écouter des listes de lecture. Si on décide de ne pas payer pour le service, c’est probablement de ce côté que vous devriez regarder.

Les usagers peuvent créer et partager des listes de lecture en fonction de leurs préférences. C’est probablement la plus grosse force de ce service. Ce n’est pas aussi parfait que les listes de musique de Songza spécialisées (qui va mourir de sa belle mort au début de 2016) créées par des experts, mais c’est très bien.

Finalement, si vous payez, vous pouvez écouter vos chansons à une meilleure qualité (320 kilobits par seconde versus 160 kilobits par seconde pour la version gratuite) et télécharger les chansons sur votre mobile pour éviter de consommer de la bande passante quand vous êtes sur la route. Il est possible d’avoir trois mois à 0,99$ et un abonnement mensuel à 9,99$ par la suite.

L’application Spotify est disponible sur iOS, Android, PC, Mac ou directement d’un navigateur internet. Il est également possible de l’utiliser avec votre PlayStation 4 ou sur votre système audio Sonos.

GM.jpgGoogle Music

Ce service existe depuis 2011 en version bêta et tout comme le service précédent, Google travaille fort pour l’améliorer et le mettre à jour. Une des plus grandes forces du service est que vous pouvez téléverser votre bibliothèque numérique dans le nuage et ainsi l’utiliser, peu importe où vous vous trouvez. Vous pourrez ainsi télécharger une meilleure version de votre morceau ou même de compléter les albums que vous n’avez pas dans le magasin en ligne de Google. Seule limitation, vous avez un maximum de 50 000 chansons que vous pouvez stocker en ligne, mais on s’entend que c’est nettement suffisant pour la majorité des gens. Bonne nouvelle, vous n’avez pas besoin de vous abonner au service Google Music All Access pour profiter de cette offre.

Avec le rachat de Songza, ils ont eu la bonne idée d’inclure les listes de lectures créées par les experts que j’ai mentionnées plus tôt. Ces listes ont été créées pour toutes sortes de situations (avant-midi de fin de semaine, relaxation au chalet, etc.), de gouts ou de type de musique. C’était la grande force de ce service et je suis content de voir que toute cette expertise n’est pas perdue.

Le catalogue de Google Music All access est aussi important que celui de

Spotify, mais vous n’avez pas la possibilité d’écouter le service gratuitement de la même façon. Plutôt que de choisir un artiste, vous écouter des postes de radio qui ont été créés à partir d’artistes, de listes des succès de l’année ainsi que quelques autres. Vous avez un nombre limité de fois que vous pouvez passer les chansons et vous devez payer ensuite.

La qualité sonore est aussi bonne que Spotify (320 kilobits par seconde) et vous pouvez télécharger vos morceaux préférés localement sur votre téléphone à partir de l’application iOS ou Android. Si vous voulez écouter votre Google Music All Access sur votre ordinateur, vous n’avez pas besoin d’installer d’application dédiée puisque vous n’avez qu’à vous connecter sur votre compte par votre navigateur internet.

Et le prix? C’est le même prix que Spotify soit 9,99$. Il existe des offres spéciales qui offrent un mois gratuitement ou même 6 mois si vous avez un téléphone Samsung. Vous n’avez qu’à vous rendre sur le site pour vérifier les offres en cours.

 

Apple-Music-logo.pngApple Music

Le plus récent concurrent sur le marché, Apple n’offre son service que depuis le milieu de l’année 2015. Première chose qu’on remarque, le catalogue est aussi bien garni que les deux autres services. Son prix est le même que les deux autres, mais il propose aussi la superbe option familiale à 15$ par mois. Un gros plus si vous voulez mon avis. De plus, vous avez aussi la possibilité d’essayer le service gratuitement pour trois mois.

On serait tenté de pense qu’Apple ne propose son service que pour les appareils de sa marque, mais ce n’est pas le cas. À la surprise de beaucoup de gens, l’application Apple Music est disponible sur le marché de Google depuis peu. Il est encore en version bêta, mais c’est un pas dans la bonne direction. Quand on est sur un Mac ou un PC, on peut utiliser iTunes pour écouter sa musique (pour le meilleur et pour le pire).

Ma plus grosse déception d’Apple Music est qu’on a décidé de combiner l’application musique avec le service. Les morceaux précédemment achetés sont donc inclus pêlemêle avec les autres morceaux qui font partie du service et ça devient un peu complexe à gérer. Si c’est facile d’écouter les morceaux qu’on veut quand on veut, c’est un peu un cauchemar pour le télécharger local. Malgré mon penchant pour Apple et leurs produits, j’ai opté pour Spotify pour le moment qui m’offre une meilleure expérience à mon avis. J’attends des modifications à l’interface de l’application pour redonner sa chance. Finalement, pourquoi des fichiers à seulement 256 kilobits par secondes? C’est bon mais les autres offrent mieux.

Peu importe le service que vous choisirez, ce sont toutes de bonnes options. Il s’agit de savoir quelles sont vos préférences (même si je n’ai pas beaucoup aimé l’application Apple Music, je connais plein de gens qui l’apprécient) et de consulter le catalogue de chansons de chacun pour voir si vous y trouvez votre compte.

 

 

splogo.png

          Spotify

gplogo.png

     Google Music

Apple-Music-logo.png

   

      Apple Music

Tarifs mensuels 9,99$ par mois
(Trois mois pour 0,99$)
9,99$ par mois
(Un mois gratuit)
9,99$ par mois
(Trois mois gratuits)
Plateformes iOS, Mac, PC, Android
Web
iOS, Mac, PC, Android
Web
iOS, Mac, PC, Android
Catalogue 30 millions de morceaux 30 millions de morceaux 30 millions de morceaux
Qualité 320 kbps
(160 kpbs gratuit)
320 kbps 256 kbps
Téléchargement
hors ligne
Oui Oui

Oui

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here