Samsung Galaxy Note 8

La série Note de Samsung se trouve un peu dans une classe à part. C’est l’un des rares téléphones à inviter à l’utilisation d’un stylet. Cet accessoire que feu Steve Jobs avait repoussé du revers de la main il y a quelques années à peine. Pourtant, le S Pen fonctionne et offre une foule de possibilités à ceux qui aiment cet accessoire. Mais est-ce que le Note 8 séduit suffisamment pour faire oublier le fiasco du Note 7 l’an dernier? Voici mon test complet du tout nouveau Samsung Galaxy Note 8.

Conception et caractéristiques

Samsung poursuit sur sa lancée d’appareils offrant un écran légèrement recourbé afin de donner l’impression qu’il n’y a pas de bordure, comme les Galaxy S8 et S8 Plus lancés un peu plus tôt cette année. Samsung appelle cette caractéristique Infinity Edge (bordure infinie).

Le Samsung Galaxy Note 8 arbore un écran Super AMOLED de 6,3 pouces fait de Gorilla Glass 5. Celui-ci présente un ratio un peu spécial de 18,5:9 (alors qu’on est habitués à des ratios 16:9, avec nos téléviseurs, notamment). Ceci a pour effet de donner un effet de minceur à l’appareil, qui se tient très bien en main. L’écran affiche donc une résolution Quad HD de 1440×2960 pixels.

Sur les tranches, on retrouve les boutons volume (haut et bas) à gauche, ainsi que le bouton Bixby, dont je parlerai un peu plus loin, ainsi que le bouton de marche/arrêt à droite.

Samsung Galaxy Note 8

Sur le dessus, un compartiment pour la carte SIM ainsi qu’un lecteur micro SD pouvant accueillir une carte offrant jusqu’à 256 Go de stockage supplémentaire, si le stockage interne de 64 Go ne vous suffit pas.

Samsung Galaxy Note 8

En dessous, la prise casque, le connecteur USB-C, le haut-parleur ainsi que le stylet S Pen, qui offre une foule de fonctionnalités, allant de la prise de notes lorsque l’écran est éteint/en veille, en passant par la notation de captures d’écran, les messages animés et plus encore.

Le Samsung Galaxy Note 8 roule sur Android 7.1.1 (Nougat). Un peu dommage de lancer un appareil au moment même où Google a commencé à distribuer Android 8.0 (Oreo)… évidemment, Nougat fonctionne très bien, mais ceux qui aiment avoir la toute dernière version d’Android auront peut-être une petite déception de ce côté.

Mais le Note 8 ne déçoit aucunement ailleurs. Il est équipé d’un processeur Qualcomm SnapDragon 835 à huit coeurs, d’un processeur graphique Adreno 540, de pas moins de 6 Go de mémoire vive, d’une puce Bluetooth 5.0, du Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac et d’une pile de 3300 mAh, ce qui lui permet d’offrir une bonne autonomie, malgré la taille de l’écran.

Enfin, du côté audio, on retrouve un son de très haute qualité à hauteur de 32 bits et 384 kHz.

Bref, c’est un téléphone très puissant.

Samsung Galaxy Note 8

Il est équipé d’un lecteur d’empreinte au dos, mais son emplacement est un peu décentré, ce qui fait qu’on doit parfois essayer à 2 ou 3 reprises pour bien placer son doigt, versus les appareils dont le lecteur est centré… surtout si vous tentez de l’utiliser de l’autre main! On se retrouve donc à utiliser la reconnaissance faciale ou de l’iris. C’est une bonne chose que les moyens de déverrouiller ne manquent pas sur l’appareil. D’ailleurs, l’assistant Bixby permet aussi de déverrouiller avec la voix. J’en parle ci-dessous.

 

Assistant Bixby

Samsung Galaxy Note 8

L’assistant Bixby est enfin offert au Canada, mais seulement en anglais pour le moment. C’est généralement le cas avec tous les assistants (Siri, Assistant Google et même Cortana), alors il faudra attendre quelques mois pour une version française. Par contre, si vous parlez anglais, Bixby fonctionne très bien et vous permet d’effectuer une foule d’actions avec votre appareil, dont le déverrouiller, grâce à une phrase magique (aussi en anglais bien sûr, sinon Bixby peine à comprendre les mots).

Samsung Galaxy Note 8 Bixby

On peut ensuite lui demander ce que l’on demande à un assistant virtuel normal, mais Bixby va un peu plus loin. «Open camera and take a selfie» vous permettra d’obtenir un égoportrait sans toucher l’écran…

 

Photo et vidéo

Le Samsung Galaxy Note 8 est équipé de 3 appareils photo. L’appareil photo à l’avant offre 8 mégapixels et permet de tourner de la vidéo Quad HD (2560×1440) à 30 images/seconde, ce qui est supérieur à bien des appareils photo «pour égoportraits».

Les photos sont bonnes, comme on peut le constater ci-dessous. La photo est petite, mais même sur mon écran 4K de 27 pouces, ça sortait assez bien.

Samsung Galaxy Note 8 Selfie Égoportrait

L’appareil photo à l’arrière, ou plutôt LES appareils photo (puisqu’on retrouve deux objectifs à l’arrière) offrent une résolution de 12 mégapixels. L’objectif principal présente une focale de 26mm avec une ouverture très lumineuse de f/1.7, alors que le second, servant de zoom 2x, offre une focale de 52mm avec une ouverture respectable de f/2.4.

Les photos sont d’une très grande qualité et le fait que Samsung ait limité l’appareil photo (en mode Pro/Manuel, à tout le moins) à une sensibilité ISO 800 permet de toujours avoir des clichés nets, presque sans bruit, même en faible lumière.

Voici une photo de mon fidèle appareil photo prise dehors, en plein jour, puis au sous-sol, sur une table foncée, en mode automatique.

Samsung Galaxy Note 8

Samsung Galaxy Note 8

Enfin, la même photo en mode Pro (Manuel) avec la sensibilité ISO au maximum, soit 800. On constate un peu d’artéfacts et de changements dans les couleurs, mais c’est somme tout minime.

Samsung Galaxy Note 8

Une autre fonction intéressante, c’est le Live Focus, qui permet d’accentuer le flou d’arrière-plan lorsque le sujet est en évidence, devant l’appareil. Voici un exemple sans Live Focus, suivi d’un exemple avec Live Focus activé.

Samsung Galaxy Note 8 Live Focus

Samsung Galaxy Note 8 Live Focus

Enfin, on peut aussi combiner et prendre une « double photo » (Dual Shot), qui consiste en fait en une photo avec Live Focus, ainsi qu’une photo prise par l’objectif principal (donc à plus grand angle).

 

Ce que j’ai aimé

  • Puissance de l’appareil
  • Lecteur micro SD
  • Superbe affichage de l’écran Super AMOLED
  • Bonne qualité de photos et vidéos, en plus du Live Focus et autres fonctions
  • Le stylet S Pen et ses multiples fonctions
  • Pile de 3300 mAh qui offre une bonne autonomie

 

Ce que j’ai moins aimé

  • L’emplacement du lecteur d’empreinte, à l’arrière
  • La version Android 7.1.1 alors que Google a lancé Android 8.0 il y a quelques semaines à peine

 

Conclusion

Si Samsung n’est pas victime d’une autre crise comme celle de la pile du Note 7, la série Note pourrait regagner les points perdus. On a ici droit à un excellent appareil qui fait tout bien, en plus des fonctionnalités supplémentaires offertes par le style S Pen.

Processeur puissant, beaucoup de mémoire vive, stockage suffisant et extensible, excellente qualité audio, appareil photo polyvalent et caméra vidéo de bonne qualité avec stabilisation optique… difficile de trouver des défauts au Galaxy Note 8. Évidemment, il n’est pas à la portée de tous les budgets, mais si vous cherchez un appareil complet, vous avez trouvé.

Visitez le site de Best Buy pour plus de détails ou vous procurer le Samsung Galaxy Note 8.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here