4k-blu-ray

Les nouveaux films sont pleins d’actions et surtout en haute définition. Des contrastes, de la couleur et surtout une image nette comme si nous étions nous aussi dans le film.

La technologie du 4K est également disponible pour nos films d’enfance préférés. Mais comment cela se peut-il ? Ils n’ont pourtant pas été enregistrés en 4K. Alors, quelle est donc la différence entre le 4K et l’appellation du 4K remastérisée ? Je me suis posé la question et j’ai fait des petites recherches. Je vous explique à quoi vous attendre.

Dans la thématique de la technologie 4K, si vous voulez en savoir d’avantage, je vous recommande cet article : La technologie 4K : Les films Blu-Ray 4K arrivent.

 

La différence entre la qualité 4K et le 4K remastérisée :

1.jpg

Toutes les nouveautés telles que The Martian, Les Fantastiques 4 sont offerts sur le marché en format 4K. Cela signifie que la résolution est quatre fois plus claire, net, et hautement en couleur comparativement au HD régulier. Cependant, vous avez peut-être également vu la mention suivante qui indique que le film a été remastérisé en 4K full HD, est-ce la même chose ? Non, vous vous en doutez j’en suis sûr. Par contre, la qualité peut vraiment vous surprendre.

 

 

2.jpg

La compagnie Sony a décidé de remastérisé en 4K certains films d’origine pouvant bien sûr se prêter au jeu. Prenons par exemple le film Ghostbusters (remastérisé en 4k) (Blu-ray).

Entre vous et moi, il est absolument impossible que ce film puisse avoir été filmé en 4K lorsque celui-ci est apparu dans les années 1980. Alors comment Sony s’y prend-il pour offrir du 4K ?

 

 

 

Il s’agit d’algorithmes mathématiques qui converti la résolution de basse de la vidéo en une image de haute définition. De prime à bord, ce n’est que l’agrandissement de l’image ainsi qu’une manipulation de tous les pixels afin de les optimiser en 4K.

Il faut faire attention, car oui cette méthode offre une meilleure qualité de l’image que celle offerte originalement cependant, elle n’offre pas la même qualité de 4K que le vrai 4K Ultra HD. Vous pouvez par contre, bénéficier d’une meilleure définition et de meilleurs contrastes pour les films ayant été tourné avant l’arrivée de cette technologie.

 

3.jpg

Ce que vous devez avoir pour en profiter :

Afin de profiter pleinement du vrai 4K ou encore d’une version remastérisée, vous devez avoir à la maison un téléviseur 4K. Plusieurs modèles sont disponibles sur le marché, j’aime particulièrement la gamme de Samsung, tel que Téléviseur intelligent DEL Ultra HD 4K de 50 po de Samsung qui permet de voir la définition du 4K en HD.

 

 

4.jpg

 

Vous devez également avoir, autant pour les disques remastérisés que pour ceux en 4K Ultra HD, un lecteur Blu-Ray tel que le tout nouveau proposé par Samsung Lecteur Blu-ray UHD 4K de Samsung avec Wi-Fi intégré. Je vous suggère d’aller lire les instructions proposées par Sony pour les films convertis en 4K en cliquant ici.

 

 

Puisque le terme de film remastérisé peut confondre les clients, il est important de toujours bien lire la notice. Il ne s’agit pas de vrai 4K, mais offre une résolution plus intéresse et plus réaliste. C’est un beau coup de marketing de la part de Sony, mais également l’opportunité de remettre au gout du jour certains excellents classiques de notre répertoire de jeunesse.

Bon cinéma en 4K Ultra HD! Smiley Happy

PARTAGER SUR
J’ai toujours aimé les technologies et la robotique/domotique. Je suis maître en génie, M.ing., de l’ÉTS et j’ai une formation universitaire en optimisation des procédés. Aimant discuter et donner mon opinion, je suis devenue chargée de cours/travaux pratiques à l’université. Afin de partager mon intérêt ainsi que mes passions, j’ai collaborée à l’émission de M.Net à Musique Plus ainsi qu’à Libre-Service pour MaTV. Je suis présentement collaboratrice pour le Podcast de Radio Talbot sur Twitch. J’adore bouger et m’entrainer. Je me considère dynamique, déterminée et très curieuse. Vous pouvez me suivre sur Twitter et Instagram @Myriamlarouchet ainsi que sur ma chaîne YouTube : Yours, Myriam Larouche-T.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here