Avec les caméras qui se miniaturisent à vue d’œil, il n’est pas étonnant d’en voir un peu partout. C’est ainsi le cas depuis quelques années de l’insertion de caméra dans la voiture. Si quelques-unes d’entre elles sont à même le véhicule, plusieurs sont achetées séparément et servent à filmer ce qui se passe à l’intérieur de votre véhicule, ou pour ce qui se passe sur la route devant vous. J’ai testé la caméra DASH Mini de JS Innovations. Voici ce que mon expérience a donnée.

Ce qu’il faut savoir de la caméra DASH Mini

Les caméras à l’intérieur de voitures sont de plus en plus communes. Il ne suffit que d’aller sur Youtube pour le constater! Le « Carpool Karaoke » de l’émission de James Corden ne passe pas inaperçu! Bien sûr, la qualité de celles-ci peut énormément changer d’une à l’autre. Les besoins sont alors à envisager avant de passer à l’achat. Et pour ce qui est de la caméra de voiture de JS Innovations, celle-ci est clairement suffisante pour une utilisation simple.

Cette dernière est vraiment minuscule et tient dans la paume d’une main. Littéralement. Elle est si petite et semble si fragile que j’ai eu peur de la briser si je forçais à peine. Je me vois mal la faire tomber sur une surface dure!

Elle prend des vidéos en 1080p de 1920 x 1080 pixels pour 30 images par secondes. Ces images peuvent aller jusqu’à 2048 x 1536. Pour sauvegarder le tout, il faut une carte microSD entre 8 et 64 Go maximum et de classe 10 minimum qui n’est pas incluse. Je ne comprends pas pourquoi cette limite. Il y a un grand lot de cartes microSD avec une capacité beaucoup plus haute que ça. Ok, cette dernière ne peut filmer en 4K, ce qui fait qu’elle n’a pas besoin d’autant d’espace, mais il reste que je trouve que c’est bien peu.

Pour que la caméra puisse fonctionner, on doit la brancher via le chargeur de la voiture avec le très long câble qui est fourni avec la caméra. J’aurais cru qu’elle aurait pu être sans fil et rechargeable. En fait, j’ai lu qu’elle l’est, mais n’a qu’une autonomie de 20 minutes… Malgré tout, j’ai essayé de la recharger toute une nuit. Sans succès. Je n’ai pas réussi à l’allumer sans qu’elle soit branchée…

Cette dernière peut filmer dans un angle de 170 ° degré et est rotative sur 360 ° degré. Ce qui fait en sorte que l’on peut s’en servir autant pour filmer à l’intérieur du véhicule que devant soi.

La caméra possède un mode d’enregistrement automatique d’une vidéo lors d’une collision. On s’entend que je n’ai pas pris la chance d’essayer cette option!

Une installation simple, mais quasi permanente

Pour installer la caméra, il faut avant tout planifier l’installation du trépied à l’intérieur du véhicule après le pare-brise. Il suffit d’enlever la languette de protection et de coller le trépied au milieu du pare-brise, près du miroir intérieur. Bien sûr, il s’agit du meilleur emplacement possible pour pouvoir filmer correctement ce qui se passe devant ou derrière soi. Puisque la caméra possède un bon angle de rotation, vous pouvez l’installer un peu n’importe où.

De mon côté, puisque mon véhicule possède une caméra anti-collision, j’ai dû mettre la caméra JS un peu plus bas. Cela n’a absolument rien changé à mon expérience. Bien sûr le trépied tient avec un collant. Ce collant est assez résistant. J’ai été capable de l’enlever quelques secondes après avoir jugé le premier emplacement trop à droite. Mais il m’est présentement impossible de l’enlever à main nue. Il me faudra donc un grattoir afin de l’enlever. Si vous devez changer de véhicule, il se peut que le collant ne soit plus utile. Vous pouvez donc utiliser le collant supplémentaire fourni avec l’ensemble.

Une première utilisation pas si simple

Une fois installée, il faut brancher la caméra avec l’un des deux fils fournis. Si vous possédez une entrée USB sur votre tableau de bord, vous pouvez utiliser le très cour fil câble USB. Sinon, ce sera le chargeur de la voiture que vous devrez utiliser. Ce fil est si long, que l’on peut installer la caméra sur la vitre arrière du véhicule, tout en pouvant le brancher. Il est donc clair que si la caméra est installée à l’avant, une attache permettra de ne pas avoir le surplus de fil dans le chemin!

Les options du menu peuvent proposent différentes langues dont le français, ce qui aide un peu la navigation dans ce dernier. Il m’est toutefois arrivé à plusieurs reprises de ne pas pouvoir y entrer malgré plusieurs tentatives. C’est peut-être dû au froid de l’hiver, mais l’emballage précise qu’elle peut fonctionner jusqu’à -30 degré Celcius, mais il ne faisait qu’entre -5 et -15 durant mes tests. Bref, il est possible de gérer combien de temps les vidéos peuvent durer, d’enlever ou d’afficher la date, du type d’éclairage que l’on laisse entrer dans la lentille, etc. Il m’a fallu plusieurs essaies afin de tout comprendre puisque le guide fourni avec l’emballage ne précise pas vraiment ces détails.

Posséder une caméra et filmer tout ce qui se passe devant soi ne veut pas nécessairement dire que l’on a le droit de le faire. Vérifier vos lois provinciales afin de déterminer quel type d’utilisation vous pouvez en faire. Il est bien sûr possible de filmer ce qui se passe sur la route, mais pas à n’importe quel endroit!

La qualité des images et des vidéos

Mes premiers tests furent lors d’une journée nuageuse. Selon la quantité de nuages, l’image de la vidéo était parfois saturé de luminosité. Malgré tout, les véhicules devant moi étaient assez visibles et il était grandement possible de voir la plaque de ces derniers. Puisqu’il est possible de gérer la longueur en minute d’une vidéo, il fut facile de voir qu’une vidéo de 5 minutes prend 740 Mo d’espace sur la carte microSD. Si l’on fait le calcul que la caméra n’accepte pas de carte microSD de plus de 64 Go, il est possible d’enregistrer une longue période sur la route. Je vous conseille vivement d’effacer le tout lorsque votre enregistrement n’est pas nécessaire. Cela se remplit plus vite que l’on le croit!

S’il est possible de prendre des vidéos, il est aussi possible de prendre des photos. Je ne sais pas vraiment pourquoi on prendrait des photos lorsque des vidéos font amplement l’affaire. Il est toutefois utile d’avoir plusieurs options pour le consommateur!

La caméra DASH Mini de JS Innovations vaut-elle le coup?

Comme mentionné au tout début, il existe un grand lot de caméras qui peuvent être installées à l’intérieur d’un véhicule et pour diverses raisons. La qualité visuelle de ces dernières varie, et c’est à vous de choisir ce que vous recherchez comme résultat. Pour la caméra DASH Mini de JS Innovations, je crois que celle-ci vaut la peine. Même si ma plus grosse déception est dû seulement qu’à sa limite de 64 Go pour une carte microSD, ce n’est absolument pas une raison de passer à côté de cette caméra. Le principal est qu’elle donne ce qu’elle dit pouvoir donner. Des vidéos claires en 1080p, 30 images par secondes, un grand choix d’ajustements, tout est largement suffisant pour filmer ce qui se passe sur la route devant nous.

N’hésitez pas à consulter ce que Best Buy offre comme modèles de caméras!