DSCN0254.JPG

Après nous avoir présenté deux téléphones l’année dernière, soit le Moto G, un téléphone milieu de gamme, et le Moto E, un téléphone d’entrée de gamme qui m’avait vraiment surpris avec ses performances et son faible prix, voici que Motorola récidive avec un nouveau modèle du Moto E qui apporte quelques améliorations qui, selon moi, sont majeures. Mais est-ce toujours un téléphone aussi performant pour le prix?

 

Écran: HD de 4,5″, 960 x 540 px 

Processeur: quatre cœurs Qualcomm Snapdragon 410 (1,2 GHz), 

Mémoire: 1GB RAM, 8GB espace de stockage. Micro SIM 

Caméra: 5-megapixel VGA

Video: 720p

Battery: 2390 mAh(non-remplacable)

Connexions: LTE, Wi-Fi, Bluetooth 4.0, GPS.

Dimensions: 5.76 x 2.78 x 0.37 inches

Weight: 145 grams

Caractéristiques techniques

La version revue et corrigée de son entrée de gamme, le Moto E 2015, ou Moto E 4G, arrive avec un écran HD de 4,5″ (960 x 540 px), un processeur quatre cœurs Qualcomm Snapdragon 410 (1,2 GHz), 1 Go de mémoire vive, une puce graphique Adreno 306, 8 Go de mémoire interne (+ microSD), un capteur photo de 5 Mpx, une caméra frontale VGA, la possibilité de filmer en 720p et la compatibilité aux réseaux 4G. Ce nouveau modèle roule sous Android 5.0 Lollipop et a les mêmes dimensions que son prédécesseur, soit 129,9 x 66,8 x 12,3 mm, avec un poids de 145 g.

Les différences

Bien entendu, il y a des différences entre les deux appareils, comme par exemple l’écran qui est légèrement plus grand (4,5″) comparé au 4,3″ du Moto E de l’an dernier. Le processeur est beaucoup plus récent (Snapdragon 410) comparé au Snapdragon 200. Il est maintenant possible de filmer avec une résolution de 720p, comparé au 480p précédent. Une autre amélioration notable est la présence de 8 Go d’espace de stockage contre 4 Go de l’ancien modèle. Finalement, il y a la pile qui passe de 1980 mAh à 2390 mAh, ce qui est parfait pour donner davantage de temps d’utilisation.

Design

Le design du précédent modèle était peu inspirant, et le modèle 2015 demeure dans la même veine. Bien entendu, on parle d’un téléphone d’entrée de gamme, donc il y a moins d’efforts apportés sur le look. Le Moto E a des bouts un peu plus arrondis que son prédécesseur, mais ça ne lui donne aucun avantage point de vue design. Le Moto E a encore l’air d’un bunker, mais ça peut avoir certains avantages. Il a l’air solide et se tient quand même bien dans la main, mais il est lourd pour un téléphone de petite taille (145g). En général, c’est un poids qui s’apparente à des téléphones de plus grande taille. Heureusement, la manipulation avec une seule main ne pose pas de problème. Motorola a ajouté une petite touche qui vous permettra de personnaliser votre téléphone, grâce au nouveau contour coloré, vendu séparément et que vous pouvez changer à votre guise. Une petite touche que j’ai trouvée bien sympathique.

DSCN0256.JPGSystème d’exploitation et performance

Le Moto E 2015 roule sur Android 5.0 Lollipop. On retrouve avec plaisir la toute dernière version de l’OS de Google avec son interface Material Design. Malheureusement, je trouve qu’on ne profite pas assez de la beauté du design de l’OS à cause des limitations de l’écran. Ceci étant dit, je suis toujours bien heureux de me servir d’un téléphone qui utilise stock Android et qui ne nous met pas de bâtons dans les roues avec des applications et des fonctionnalités inutiles.

Point de vue performances, le processeur Qualcomm Snapdragon 410 et son architecture 64 bits Cortex-A53 de 1,4 GHz ainsi que son 1Go de mémoire vive impressionnent vraiment. Pour un usage régulier, comme naviguer sur le web et regarder de la vidéo, c’est parfait. Je n’ai jamais eu de problème de performance pendant mes tests. Pour les jeux vidéo, il est clair que vous ne jouerez pas à des jeux trop complexes, mais la plupart des jeux que j’ai testés réagissaient bien. Mais, encore ici, ce n’est pas le téléphone de choix pour les gamers.

L’écran

Bien entendu, avec son écran de 4,5″ et une résolution de 960 x 540 px, ce n’est vraiment pas l’écran qui vous offrira la plus belle expérience si vous voulez regarder un film. Il offre une densité de 245 pixels par pouce, ce qui, encore là, n’est pas extraordinaire.

L’expérience photo et vidéo

De ce côté, les choses n’ont pas trop changé. C’est la même caméra arrière de 5 mégapixels qui offre une qualité photo médiocre. Mais encore ici, on doit prendre en considération le type de téléphone présenté à ce prix. Pour le nouveau modèle, on constate une amélioration au niveau des détails et de la gestion des contrastes. La qualité des photos prises à l’extérieur est acceptable, mais en situation de faible luminosité, oubliez cela.

Pour ce qui est de la vidéo, le bond de 480p à 720p est le bienvenu. Cela permet de prendre de bonnes vidéos qui ne seront pas trop pixélisées quand vous les regardez sur un écran d’ordinateur. De son côté, la pile a fait un bond important en passant à 2390 mAh. Vous pourrez, sans problème, utiliser le téléphone pour une bonne partie de la journée si vous en faites une utilisation normale, et même un peu plus. J’ai utilisé le téléphone pendant au moins 7 à 8 heures sans craindre de ne plus avoir de pile.

En conclusion, je crois que le Moto E 2015 est une réussite si vous voulez offrir un téléphone intelligent à une personne qui veut seulement regarder ses courriels de temps en temps, envoyer des messages textes et consulter les médias sociaux. Point de vue qualité-prix, c’est difficile à battre.

Points forts

    • Meilleure résolution de l’écran
    • Téléphone avec un temps de réponse rapide
    • Android 5.0 Lollipop ne déçoit pas

Points faibles

  • Design du téléphone peut inspirant
  • Fini en plastique de qualité médiocre
  • Photos horribles, surtout en situation de faible luminosité

PARTAGER SUR
Carl-Edwin Michel
Carl-Edwin est passionné de technologie et de jeux vidéo. Diplômé en informatique, il est journaliste et chroniqueur en nouvelles technologies depuis 2009. On peut le voir entre autres à l’émission Planète Techno sur ici Explora ainsi que dans les capsules de conseils technos précédant les films présentés dans les cinémas Cinéplex. Il a également collaboré à l’émission M.Net.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here