kh25.jpgProbablement que certains d’entrez-vous ne se souviennent pas de Kingdom Hearts. Je dois bien avouer que je suis moi-même coupable d’une ignorance crasse, car j’ai découvert ce jeu sur le tard. C’est un titre qui présente un étrange mélange entre la série Final Fantasy et le monde Disney. Si de prime abord, rien ne semble fonctionner là-dedans, le titre était franchement excellent ! Nous sommes chanceux, le titre a été revu, corrigé et augmenté ! Voici donc un regard sur Kingdom Hearts 2.5 HD Remix.

Un titre en provenance de plusieurs versions

Je me souviens de Kingdom Hearts essentiellement comme une exploration dans un monde incroyable mélangeant la magie de Disney à l’univers fantastique de Final Fantasy. Originalement publiée sur la PlayStation 2, la série a connu de nombreuses versions, notamment des versions japonaises allongées avec du contenu supplémentaire. Or, Kingdom Hearts 2.5 Remix comprend justement ces versions, mais jouable sur la PlayStation 3. Ainsi, vous aurez droit à la version japonaise étendue, nommée Kingdom Hearts 2 Final Mix, à la version PSP exclusive au Japon intitulée Kingdom Hearts Birth By Sleep Final Mix, et la version publiée sur téléphones intelligents nommés Kingdom Hearts Re:Coded. En ce qui concerne les deux premiers titres, vous pourrie bénéficier de graphismes refaits complètements et de nouveau contenu. Pour Re:Coded c’est toutefois plus mince ; vous n’aurez pas vraiment droit à un jeu en soit, mais plus des cinématiques qui ajoutent à l’histoire.

Juste pour les graphismes améliorés, le titre vaut la peine. En effet, si vous avez quelques minutes, je vous suggère d’aller jeter un coup d’œil sur la vidéo. Considérant que c’est un jeu ayant plusieurs années en arrière de la cravate, on doit féliciter les développeurs pour avoir donné autant de lustre à ce titre. Je sais, c’est loin des graphismes de nouvelle génération, mais pour les nostalgiques du genre, ça demeure magnifique.

L’histoire au centre de la beauté de la licence

kh2.5.jpgPour ceux qui ne sont pas initiés à l’histoire de la série, disons simplement que le protagoniste principal, Sora, est enlevé de sa maison pour devenir le maitre de la lame en clef (Keyblade) et combattre les forces du mal. Ces forces sont incarnées au travers d’une organisation ombrageuse nommée l’Organisation 13. Durant ce voyage, le joueur est appelé à rencontrer bon nombre de personnages connus du cinéma de Disney et du jeu vidéo.

Certes, certains diront que le scénario est parfois un peu complexe, voire qu’il tente tout simplement trop de fournir au joueur des moments de suspense. Par contre, tout ceci en vaut la peine, car derrière cette complexité se cache des éléments on ne peut plus gratifiants à découvrir. Je dois personnellement dire que c’est un titre qui est vraiment venu me chercher au chapitre des émotions ; on s’attache à ce monde.

Honnêtement, ce jeu est un « no brainer ». Si vous n’avez pas de plan de jeu durant les fêtes, c’est exactement le genre de jeu que vous devriez considérer. Il est habilement situé entre le jeu de rôle traditionnel, le jeu pour enfant, et la fresque d’animation.

PARTAGER SUR
Benoit "Ben the Man" Gagnon est né nu et sans défense jusqu'au moment où il a découvert les jeux vidéo et la technologie. À ce moment, il s'est mis à découvrir un monde rempli de promesses et de découvertes. Depuis, il s'est intéressé aux jeux vidéo, aux technologies émergentes, à l'industrie technologique et à la sécurité.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here