Objectifs-feature.jpg 

Maintenant que vous connaissez les éléments qui composent l’exposition (la focale, la vitesse et l’ouverture), il reste encore quelques mystères à élucider, en ce qui concerne les objectifs pour appareil photo.

Après tout, si tous les objectifs étaient de qualité équivalente, on ne retrouverait pas une aussi grande variété sur le marché!

Bref, au-delà de la focale, il y a plusieurs autres facteurs à considérer lorsque vous achèterez ou utiliserez un objectif avec votre appareil.

Mais d’abord, un petit rappel sur des données très importantes…

Ouverture maximale

Objectifs-ouverture_maximale.jpg

Vous avez probablement remarqué que certains objectifs n’indiquent qu’une valeur « f » (ex : f3.5), alors que d’autres en indiquent deux (ex : f3.5-5.6). Parfois, vous verrez plutôt les chiffres 1:2.8 ou 1:4.0, comme ci-dessus. Que signifient ces chiffres?

Ils indiquent l’ouverture maximale de l’objectif. Un objectif indiquant deux valeurs sera de plus en plus fermé à mesure que vous allongez la focale. Par exemple, vous pourrez ouvrir le diaphragme à f3.5 à 18mm, mais serez incapable d’obtenir une plus grande ouverture que f5.6 à 55mm.

Par contre, un objectif avec une seule valeur indique que l’ouverture maximale demeure constante, peu importe la focale. Par exemple, un objectif « f2.8 » vous permettra d’atteindre cette ouverture peu importe que la focale soit de 18mm, 35mm ou 50mm.

Un « détail » important à retenir, lors de l’achat de votre prochain objectif, n’est-ce pas?

Plage focale

Objectifs-plage_focale.jpg

Mine de rien, un objectif « 3x » ou « 5x » ne veut pas dire grand-chose, si vous ne savez pas à quelle plage focale ce multiplicateur fait référence. Il peut s’agir d’une focale de 18-55mm ou d’un 35-105mm, ce qui n’est pas du tout la même chose, surtout si vous faites de la photo de paysage, où un objectif 18-55 sera beaucoup plus utile.

Terminologie

Voici une liste de termes que l’on rencontre fréquemment en photo. Peut-être en connaissez-vous déjà quelques-uns?

À noter que lorsqu’il sera question de focale (ex : 18mm), les chiffres seront basés sur l’équivalent en format 35mm (plein capteur). Les appareils munis d’un capteur APS-C ou plus petit ont souvent un « facteur d’équivalence » ou « facteur de rognage » (en anglais, crop factor) qui nous oblige à multiplier la focale pour obtenir son équivalent en 35mm.

Par exemple, un Canon 70D ou un Sony NEX-5 munis d’un objectif 50mm vous offrent en fait la composition équivalente à un objectif 80mm si vous aviez un appareil équipé d’un capteur 35mm ou « plein format » (ex : Nikon D610 ou Sony A7).

 

Objectifs-multiples.jpg

La différence est encore plus importante sur les appareils « micro 4/3 » comme les Fuji ou Panasonic, où l’on obtient un facteur d’équivalence d’environ 2x : un objectif 25mm devient alors un objectif 50mm en équivalent 35mm (capteur plein format).

  • Objectif grand angle : Objectif offrant une focale courte de 10mm à 30mm, qui permet la photo de paysage, d’édifices, etc.
  • Objectif à focale fixe : Objectif de 50mm, 85mm ou autre, qui ne permet pas de « zoomer ». Ces objectifs ont généralement moins de verre à l’intérieur, ce qui résulte en une meilleure qualité d’image. En anglais, on les appelle les « prime ».
  • Objectif à focale variable : Objectif qui permet de faire un zoom avant ou arrière (ex : 18-55mm, 70-200mm).
  • Téléobjectif (ou téléphoto) : Objectif offrant généralement une focale de 100mm ou plus. Ce type d’objectif est idéal pour rapprocher votre sujet (spectacles, animaux/oiseaux en pleine nature).
  • Focale moyenne : On entend plus rarement cette appellation, mais les objectifs qui ont une focale entre 30mm et 100mm offrent ce que l’on appelle une focale moyenne (ou mid-range, en anglais).
  • Téléconvertisseur : Adaptateur qui permet d’ajouter un effet multiplicateur sur la focale d’un objectif (généralement x1.4 ou x2), permettant d’augmenter la puissance d’un téléobjectif, par exemple, de 300mm à 420mm.
  • Macro : Objectifs ayant généralement une focale de 50mm à 150mm. Ce type d’objectif permet de capter des sujets de très proche (insectes, fleurs, etc.).
  • Fisheye : Objectif à très grand angle qui déforme sur les côtés, rappelant la vision d’un poisson.

Codes d’objectifs

Objectifs-codes.jpg

En plus de l’ouverture maximale et de la plage focale, il retrouve souvent plusieurs lettres sur les objectifs : OSS, VC, VR, etc.

Que signifient ces lettres?

  • ø ##mm : Ce symbole signifie « diamètre » (image ci-dessous) et le chiffre qui le suit représente donc le diamètre de l’objectif, pour vous aider à acheter la bonne taille de filtre. Ex : ø58mm signifie que vous avez besoin de filtres de 58mm de diamètre.
  • AF : Autofocus – mise au point automatique
  • D, DG, EF, FE, FX, G : Désignent des objectifs pour les appareils plein capteur pour Canon (EF – qui signifie Electro Focus), Nikon (FX), Sigma (DG), Sony (FE pour appareils hybrides et G pour appareils reflex), Tokina (D).
  • DC, Di/Di II, EF-S, DX : Désignent des objectifs rognés (APS-C) chez Canon (EF-S), Nikon (DX), Sigma (DC), Sony () et Tamron (Di/Di II).
  • DO : Typique à Canon, signifie un téléobjectif haute performance (DO signifie Diffractive Optics).
  • HSM, PZD, USD, USM : Pour HyperSonic Motor (Sigma), Piezo Drive (Tamron), UltraSonic Motor (Canon), UltraSonic Drive (Tamron), qui désigne le type de moteur effectuant la mise au point automatique.
  • IS, VC, VR, OS : pour « Image Stabilisation » (stabilisation d’image), « Vibration Compensation » (compensation à la vibration), « Vibration Reduction » (réduction de vibration), « Optical Stabilisation» (stabilisation optique). Ces objectifs sont plus chers que le modèle équivalent n’affichant pas ces lettres, puisqu’un système de stabilisation est intégré à l’objectif.
  • EX, L :Chez Canon, désigne la série « de luxe » (Luxury). Chez Sigma, la série « excellence » (meilleure qualité).
  • STM :Stepping Motor. Il s’agit du système de moteur fluide et silencieux utilisé dans les Canon T5i ou 70D, par exemple.
  • ·         TS-E/Tilt & Shift : Un objectif à décentrement et bascule vous permet de mieux contrôler la perspective. L’objectif est muni d’une partie optique pouvant être basculée afin de redresser les lignes d’un monument ou bâtiment, par exemple (voir l’image plus bas).
  • UD :Signifie Ultra-Low Dispersion. Ces objectifs minimisent la dispersion et la réfraction de lumière.
  • ZL : Zoom Lock : Un objectif qui peut se verrouiller en place lorsque rétracté complètement.

Il en existe plusieurs autres : IF, RF (Internal Focus, Rear Focus), mais on tombe dans un sujet un peu plus (voire trop) technique.

 

Exemple d’indication du diamètre de l’objectif:

Objectifs-diamètre.jpg

Distance de mise au point

Objectifs-distance_focale.jpg

Parfois, votre objectif indiquera des chiffres avec un symbole « infini »… il s’agit de la distance en mètres ou en pieds à laquelle la mise au point sera effectuée. On retrouve ces indicateurs surtout sur les objectifs d’appareils reflex, en argentique comme en numérique, mais pas tous les objectifs numériques n’indiquent la distance de mise au point.

Derniers conseils

La plupart du temps, plus un objectif est construit avec des matériaux de qualité, plus il coûtera cher. Plus un objectif peut ouvrir grand ou de façon constante (qu’il s’agisse d’un 50mm f1.2, d’un 17-50mm f2.8 ou d’un 70-200mm f4), plus il coûtera cher aussi.

Si vous cherchez des objectifs spécialisés (fisheye, macro, super téléobjectifs à 400mm ou décentrement et bascule), ceux-ci aussi sont généralement plus chers, puisque leur conception est différente d’un objectif standard.

Mais dites-vous qu’un bon objectif vous servira beaucoup plus longtemps que votre boitier d’appareil et que c’est en fonction des OBJECTIFS que vous devriez magasiner votre prochain appareil et non le contraire.

PARTAGER SUR
Stéphane Vaillancourt
Stéphane écrit à propos de la technologie depuis 1999. Son blogue LeTechnophile.net se passe désormais de présentations. Depuis 2010, il a collaboré avec Branchez-Vous, Canoë, Sympatico, ainsi que le magazine Protégez-Vous, en plus de participer à plusieurs émissions de radio et de télé. Passionné de photographie, il anime le podcast Objectif Numérique qui compte actuellement une centaine d’épisodes.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here