poussette Urban Jungle de Mountain Buggy

Avant de s’équiper d’une poussette, il faut penser à la manière dont on s’en servira. Et pour les parents qui mènent un mode de vie actif, il existe des poussettes spécialement conçues pour eux… et pour le confort de l’enfant, bien sûr ! J’ai eu l’occasion de faire l’essai de la poussette Urban Jungle de Mountain Buggy, une poussette tout-terrain, polyvalente, pleine grandeur et dotée de pièces ajustables.

Il s’agit du modèle gris, qui existe également en noir. Voici ce que j’en ai pensé.

Contenu de la boîte de la poussette Urban Jungle

La boîte est livrée avec :

  • Une poussette avec un siège
  • Une barre d’appui
  • Un plateau de rangement avec pochettes
  • Un porte-bouteille
  • Un pare-soleil
  • Un manuel d’instructions et un guide d’entretien

L’assemblage de la poussette Urban Jungle

Contrairement à certaines poussettes qui requièrent de longues minutes d’assemblage, celle-ci s’assemble comme un charme. Le livret d’instructions est clair et comporte de nombreuses images pour nous guider.

Les trois roues se sont installées sans manœuvres compliquées et se verrouillent de manière sécuritaire. Pour déplier la poussette afin de l’ouvrir, il faut appuyer sur une petite touche noire le long de la barre latérale sous le repose-pieds, tout en faisant pivoter cette barre. Cette étape demande un peu plus de doigté, mais avec un peu de pratique, on parvient aisément à déplier la poussette.

Ensuite, le siège s’installe aussi en quelques secondes. Puis, le parent peut choisir de fixer la barre de sécurité à l’avant.

Les propriétés de la poussette Urban Jungle de Mountain Buggy        

Conçue pour le parent… et pour l’enfant !

La poussette Urban Jungle a été conçue pour rouler sur tous les types de terrain, à la ville comme hors des sentiers battus, pour les parents actifs et qui ont besoin de polyvalence… mais également pour le bien-être du poupon.

Dotée d’une bonne suspension absorbant les chocs, elle possède aussi des pneus de 12 pouces remplis d’air. La suspension de cette poussette est placée en position élevée sur le cadre, de manière à améliorer le déplacement et de faciliter la poussée.

poussette Urban Jungle de Mountain Buggy

Les pneus sont au nombre de trois et sont censés permettre de circuler sans effort sur tous les types de terrains et d’absorber les chocs pour un meilleur confort de l’enfant. Les roues pivotent aisément et la poussette tourne délicatement et non de manière saccadée.

Elle roule en douceur, peu importe que vous empruntiez des chemins asphaltés ou du gazon, que vous rouliez sur des dalles de pierre ou sur un sentier cahoteux.

En ce qui a trait au confort du poupon, elle est également munie d’un repose-jambe rétractable sous le siège et d’une visière rabattable avec un filet pour protéger l’enfant des rayons du soleil. Chez Mountain Buggy, on a pensé à tout !

poussette Urban Jungle de Mountain Buggy

Sécuritaire et ergonomique

La poussette Urban Jungle est également décrite comme étant ergonomique. Le guidon se replie pour un meilleur confort lorsqu’on la pousse… Ou s’ajuste à la hauteur parfaite pour le parent qui fait du jogging en compagnie de bébé !

Sécuritaire, elle est munie d’un frein pratique qui est accessible sur le guidon. J’ai trouvé cet emplacement vraiment génial, contrairement au frein souvent situé au bas de la poussette. Plus commode et ergonomique ? Très certainement !

Le harnais de sécurité à 5 points s’utilise aisément et se déverrouille à l’aide d’une simple pression sur le bouton central. Toutefois, il n’est pas facile à déverrouiller par les petites mains d’un enfant. De plus, la sangle située à l’entrejambe est réglable au fur et à mesure que l’enfant grandit. Les sangles du harnais peuvent s’agrandir et permettent donc d’utiliser la poussette durant quelques années, même si l’enfant grandit.

poussette Urban Jungle de Mountain Buggy

Logeable et polyvalente

La poussette Mountain Buggy vient avec un plateau de rangement avec deux pochettes refermables sous le siège. Ce grand panier est pratique pour transporter une foule de choses (quelques jouets de bébé, quelques emplettes achetées à l’épicerie, etc.).

poussette Urban Jungle de Mountain Buggy

En outre, elle vient aussi avec un porte-gobelet détachable. Mettez-y la bouteille d’eau de votre enfant ou votre propre breuvage et dites adieu aux mains encombrées !

poussette Urban Jungle de Mountain Buggy

Polyvalente, elle peut être utilisée avec une vaste gamme de sièges pour auto : Primo Viaggio de Peg Perego, Maxi Cosi, Snugride de Graco, « Click » Connect de Graco et KeyFit de Chicco.

De plus, elle est compatible avec le couffin Carrycot Plus Urban Jungle de Mountain Buggy et le landau Carrycot Plus de Mountain Buggy qui sont vendus séparément. Pour fixer l’un ou l’autre de ces sièges ou encore le siège d’auto à la poussette, il suffit de défaire le siège qui vient avec la poussette en détachant les sangles latérales et la sangle inférieure.

Le siège pleine grandeur polyvalent peut passer rapidement de la position horizontale à la position verticale, pour permettre à l’enfant curieux de tout voir durant la promenade ou encore de se reposer en position allongée.

poussette Urban Jungle de Mountain Buggy

Compacte : oui, mais…

poussette Urban Jungle de Mountain Buggy

Décrite comme étant compacte par le fabricant, la poussette Mountain Buggy l’est effectivement dans la gamme des poussettes tout-terrain. Toutefois, elle demeure assez imposante. La poussette Urban Jungle prend de l’espace dans le coffre arrière de la voiture ou dans un garde-robe, mais une fois repliée, elle se tient bien à la verticale et n’a pas besoin d’être appuyée contre une surface.

De plus, elle peut être soulevée à la main, mais son poids est à mon avis un point négatif. Bien que je sois assez forte, j’ai personnellement eu du mal à la déplacer, la trouvant très lourde et longue.

Ses dimensions lorsqu’elle est ouverte sont de 63 cm de largeur sur 117 cm de hauteur sur 113 cm de profondeur, tandis que lorsqu’elle est repliée, elle fait 63 cm de largeur sur 90 cm de hauteur sur 33 cm de profondeur. Son poids est de 11,5 kg et elle peut supporter le poids d’un enfant jusqu’à 55 kg.

Entretien de la poussette

Selon le fabricant, la doublure réversible se lave à la machine, mais il faut faire attention de bien choisir le cycle délicat. Autrement, je ne suis pas convaincue que la doublure conservera son aspect immaculé.

Les taches sur la structure, le dais et le siège peuvent être nettoyées avec un linge humide.

Design et robustesse

La solidité de la poussette Mountain Buggy est manifeste, qu’il s’agisse de ses roues robustes ou de son cadre conçu pour durer.

Contrairement à quelques poussettes de ce type, j’ai trouvé le design intéressant et plus sophistiqué, d’autant plus que de nombreuses poussettes similaires sont conçues en grande partie en plastique. Celle-ci comporte un cadre en aluminium robuste et visuellement attrayant.

De plus, son dais fort pratique est muni d’une fenêtre transparente pour permettre au parent de jeter un coup d’oeil sur l’enfant de temps à autres. Ainsi, chaque petit détail semble avoir été soigneusement réfléchi.

poussette Urban Jungle de Mountain Buggy

En conclusion

La poussette Urban Jungle de Mountain Buggy est effectivement polyvalente, pratique et sécuritaire. Outre le poids de la poussette et son aspect pas si compact qui laissent à désirer, j’ai trouvé qu’il s’agissait d’une poussette dotée de multiples atouts.

Pour vous procurer la poussette Urban Jungle de Mountain Buggy, passez par le site BestBuy.ca et jetez également un coup d’œil aux autres produits de la marque Mountain Buggy.

 

PARTAGER SUR
Émilie Plante
Geek au tempérament artiste, Émilie est une touche-à-tout qui carbure au café et aux activités culturelles. Éternelle étudiante, elle détient un un baccalauréat en histoire de l’art, une maîtrise en muséologie ainsi qu’un doctorat honorifique en flattage de chats. Depuis 2009, elle écrit pour des blogues d’entreprises ou à thématique spécifique (univers geek, monde de la communication, féminisme, musique électronique), elle oeuvre comme "ghostwriter" et est journaliste culturelle depuis plus 8 ans.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here