namm 2015 - 22 janvier.jpg

Une très grosse journée pour l’industrie des instruments de musique vient de se terminer. Les deux premières journées du congrès NAMM sont toujours remplies de rencontres d’affaires assez sérieuses. Notez que le congrès est fermé au public pour deux jours, pour ensuite ouvrir ses portes à tout le monde le samedi et le dimanche. C’est vraiment là que ça va barder (et que l’auteur de ce texte va rencontrer plein de vedettes !) Avant de plier bagage, voici deux petits produits intéressants que j’ai pu tester aujourd’hui.

Monster : casques d’écoute et câbles d’instruments

Découverte intéressante aujourd’hui, le casque d’écoute DNA 2.0 de chez Monster. Certes en tant que guitaristes je connaissais déjà très bien les câbles pour instrument de musique Monster Cables. J’ai même publié un article (sur un autre blogue similaire) pour décrire mon essai des câbles de la série Classic et ProLink. Le verdict déclara bien sur vainqueur les câbles Performer 600 de la série ProLink. Toutefois, cela dépend vraiment des contextes et des instruments utilisés. Je m’écarte du sujet, désole.

Bon, retournons à nos moutons. La découverte du jour, ce sont les casques DNA 2.0 de Monster qui en mettent plein la vue. Pour vous résumer un peu la situation : vous connaissezmonster DNA 2.0.jpg la masterisation de la musique? Il s’agit du processus de mixage final d’un album par lequel un futé du studio (je n’aime pas le terme « ingénieur de son ») donnera la forme définitive aux pièces de musiques enregistrées. Pour ce faire, on doit savoir au travers quels genres de haut-parleurs, ces pièces seront entendues. Des écouteurs, des casques, des petits haut-parleurs de voitures, etc. Bref, on veut que cela soit adapté que ça sonne bien partout ! Et c’est approximativement le résultat obtenu. 

Monster a récemment fait les « choses à l’envers » et pour une excellente raison. Avec un casque DNA 2.0, c’est un peu comme si on masterise le casque d’écoute ! L’intention est de faire entendre au vrai admirateur de musique exactement comment l’album sonnait au travers des moniteurs de studio avant le processus de masterisation. C’est génial ! Et ceci est possible grâce à une application de Monster qui traite chaque album de façon indépendante. Le tout est ajusté à la main, vraisemblablement, par des gens qui connaissent très bien les processus de mixage et d’enregistrement.

Alors pour conclure : le casque DNA 2.0 de Monster est un produit de haute qualité (dans la trempe des Bose et Seinheiser), on peut les utiliser tous les jours dans des contextes de loisirs, de répétition et d’enregistrement. Mais l’ajout d’un processus de réglages fins des fréquences ajoute grandement à l’expérience.

Lancement d’application : CASIO CZ-101 

En nouveauté aujourd’hui également, l’application iPad CZ-101 de Casio, lancée le 22 janvier 2015. Le CZ-101 est un instrument qui est passé à l’histoire en remplissant plusieurs fonctions en studio. L’application est en quelques sortes un hommage au CZ-101, mais elle ajoute des fonctionnalités intéressantes à plusieurs instruments à clavier. Branchez et jouez ! 

Voici donc un petit montage vidéo qui nous démontre l’étendue technique des possibilités de l’application CZ-101.

PARTAGER SUR
Marc-André Séguin est le créateur, administrateur et professeur du meilleur site web pour apprendre les rudiments de la guitare jazz : JazzGuitarLessons.net. C'est de son expérience à titre de guitariste jazz professionnel et d'enseignant que Marc-André prend l'inspiration qui alimente ses articles sur le BlogTechno. Il est également webmestre et copropriétaire de Country-Music-Hoedown.com.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here