Batman1

BAK cover.JPGConcluant la saga amorcée en 2009, Batman: Arkham Knight introduit un nouveau vilain voulant la peau de notre superhéros masqué. Le studio Rocksteady a su peaufiner la mécanique de cette série phare pour en faire une expérience de joueur à la hauteur de mes attentes.

Batman: Arkham Knight est développé par Rocksteady Studios et publié chez Warner Bros. Interactive Entertainment.

Date de parution: 23 juin 2015

Style: Action / Aventure

Plateformes: PlayStation 4 / Xbox One / PC

Classement ESRB: M (Mature, 17 ans et plus)

Langue d’exploitation: Jeu disponible en français

En résumé

Dès que l’Épouvantail provoque un carnage dans un Dîner en explusant un gaz toxique provoquant la peur chez tous ceux qui le respirent, Gotham tombe sous le chaos. La population est évacuée et ceux qui y demeurent sont les forces du G.C.P.D. (Gotham City Police Department), la racaille et les criminels. On voit d’ailleurs dans les premières scènes Pingouin et Double-Face évaluant probablement comment tirer profit de la situation. Batman se voit confier la tâche de trouver l’entrepôt de l’Épouvantail afin de détruire ses réserves toxiques mais il se voit confronté à un nouvel ennemi: le Chevalier d’Arkham. Avec lui, tous les vilains s’unissent pour débarrasser Gotham de Batman et ainsi prendre enfin le contrôle de la ville.

Batman2

Le jeu coule tout naturellement sans temps de chargement apparent, donnant le sentiment de se laisser emporter par l’action sans interruption. Le scénario est solide, bien ficelé et apporte son lot de revirements surprenants, à mon grand plaisir. J’ai toujours aimé cette série de jeux et celui-ci ne me déçoit pas. Il ne réinvente pas le genre mais les développeurs ont su polir la mécanique générale propre à la franchise qui était déjà très bonne.

Batman3La Batmobile au cœur de l’action

La présence du Chevalier d’Arkham apporte une tengente militaire au jeu. Celui-ci a monté une armée clandestine qu’il faut démanteler. Lucius Fox, président et directeur général de Wayne Enterprises, modifie la Batmobile pour qu’elle puisse se mesurer aux attaques de tanks. C’est la première fois que le véhicule est jouable dans la série et elle est partie prenante de l’action. Elle lance des missiles pour détruire les véhicules ennemis – chose que j’adore faire en passant! – mais on va aussi utiliser la Batmobile à des moments spécifiques où je n’aurais jamais cru me servir d’une automobile comme lorsque j’ai parcouru les toits d’un édifice afin de me servir ensuite de son treuil pour recharger des panneaux de commandes électriques. Très pratique, la mobilité de la voiture permet de bouger dans tous les sens lorsqu’elle est en mode militaire. Batman possède également une télécommande car dans certains cas, on va la positionner pour qu’elle puisse nous rejoindre ou encore nous aider à distance. Les énigmes sont bien pensées et amusantes à accomplir même si parfois elles m’ont faites réfléchir plusieurs minutes.

Batman: détective

L’autre aspect que j’adore dans cette série sont les missions de détective dans lesquelles on va inspecter une scène de crime. En plus du scan, que j’utilise constamment car il met en évidence les endroits où l’on peut interagir et identifier rapidement l’emplacement des ennemis, Batman peut reculer le cours des événements pour évaluer comment s’est déroulé l’incident et ainsi, trouver des indices laissés sur les lieux. Dans une mission secondaire où je devais identifier un mort, cela m’a permis de voir au-travers le corps de la victime comme un rayon-X pour y repérer des lésions et observer sa structure interne comme des os brisés ou autre malformation congénitale.

Batman4

Une foule de missions à remplir

L’ajout de la roue des missions facilite grandement ma tâche dans ce jeu à monde ouvert où je peux diverger momentanément de l’histoire principale pour aller me balader dans des quêtes secondaires sans sortir du jeu. La progression de chaque défi est affiché sur la roue et la distance à parcourir pour le prochain objectif de chacun. J’en profitais souvent pour continuer une mission secondaire qui se trouvait à proximité. Nos succès nous donnent des points d’expérience qui accordent des points de compétence à distribuer dans l’amélioration des talents de Batman, de la Batmobile ou ses gadgets. Faire des missions secondaires va donc m’aider à être mieux outillée pour la suite de l’histoire principale.

Batman5Je me suis rendue compte que j’avais accès à tous les gadgets de Batman dès le départ. Le jeu peut donc paraître plus simple à parcourir mais les casse-têtes sont quand même bien pensés. Ils m’ont fait souvent réfléchir, notamment pour les fameuses énigmes de l’Homme-mystère qui ne sont pas piquées des vers. J’ai parfois pris le choix conscient d’y revenir plus tard car sur le moment, je n’avais pas trouvé comment atteindre l’un des 243 trophées qu’il a placés judicieusement dans toute la ville.

Par ailleurs, les personnages rencontrés ont droit à leur page biographique et leur lien avec la faune de Gotham. C’est toujours intéressant de les placer en contexte. Étant donné que ce jeu suit l’histoire de Batman: Arkham City, les informations donnent un résumé de ce que chacun a fait depuis ce temps. Vous n’avez pas besoin d’avoir joué aux titres précédents pour apprécier celui-ci mais je le recommande tout de même car ça permet de mieux savourer l’expérience globale. Les personnages sont iconiques et tellement bien développés qu’ils ajoutent de la profondeur à l’histoire. Batman: Arkham est une série de jeux que j’aime et je ne peux qu’en recommander l’achat aux fans de Batman, ou même de superhéros en général. Sans être directement liée, son scérario est aussi sombre et mature que les films de Christopher Nolan s’étant conclue avec The Dark Knight Rises en 2012. Donc pas pour les enfants.

Batman: Arkham Knight offre beaucoup de contenu supplémentaire en plus du scénario principal. Avec ma copie sur PlayStation 4, j’ai accès aux défis de l’Épouvantail et la courte aventure permettant d’incarner Harley Quinn. Même si la série principale est terminée, il reste encore du matériel supplémentaire à paraître dont le premier en liste est Batgirl: A Matter of Family disponible depuis le 14 juillet.

Batman6Les plus

+ Beaucoup de contenu, de missions et autres défis à relever

+ Les éléments graphiques déjà excellents sont encore mieux peaufinés

+ La maniabilité de la Batmobile

+ Les combats se sont améliorés

Les moins

– Quelques manques d’indications pour les missions plus complexes.

– La version PC est à éviter pour le moment. Le jeu semble injouable et a été retiré de la plateforme Steam jusqu’à nouvel ordre.

– L’édition du collectionneur venant à une réplique de la Batmobile a malheureusement été annulée à quelques jours de sa sortie.

Verdict

  • Jouabilité: 4/5
  • Visuel: 5/5
  • Audio: 4,5/5
  • Durée de vie potentielle: 5/5

Note globale: 4,5/5

Batman8

Procurez-vous Batman: Arkham Knight:

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here