Sledgehammer Games entame la phase bêta de Call of Duty : WWII offerte exclusivement à ceux qui l’ont précommandé. Cela fait trois ans que le jeu d’action à la première personne est en développement et ses artisans sont fébriles à l’idée de nous le présenter. Les fans vont naviguer parmi cinq divisions de soldats dans des parties en multijoueur se déroulant durant la dernière portion de la Seconde guerre mondiale.

Call of Duty pochetteCall of Duty : WWII est développé par Sledgehammer Games et publié chez Activision

Date de parution : 3 novembre 2017
Style : Action
Plateformes : PlayStation 4 / Xbox One / PC
Modes de jeu disponibles : solo / multijoueur (6 à 12 joueurs pour la bêta)
Classement ESRB : M (Mature, 17 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

Choisissez votre division

D’entrée de jeu, on s’installe devant une toile de projection au coin des recrues. Présentés par le biais d’une courte vidéo, le responsable de chacune des divisions nous explique son travail. On pourra ensuite joindre celle qui nous interpelle :

  • Infanterie
  • Aéroportée
  • Blindée
  • Montagne (division canadienne)
  • Expéditionnaire (résistance française)

Déjà, on aperçoit l’aspect visuel qui rappelle l’époque dans laquelle se déroule le jeu. De plus avant chaque partie, les plans de caméra cinématographiques nous font voir l’ensemble du terrain et c’est superbe.

Cinq modes de jeux disponibles

Pour la bêta, il y en a pour tous les goûts. Les matchs durent cinq ou dix minutes pour les Match à mort par équipe, l’épreuve de Point stratégique et le Moshpit. Le mode Domination se termine quand une équipe atteint 200 points et pour les vétérans, vous pouvez carrément partir en Guerre à douze joueurs où pointage et chrono sont illimités. Ce dernier est une nouvelle entrée dans le multijoueur de Call of Duty et s’inspire de la bataille de Saint-Lô ayant eu lieu en juillet 1944.

Le mode Guerre est le plus amusant de cette bêta !

L’opération Breakout nous donne des objectifs à remplir soit de prendre un poste de commandement, reconstruire le pont du village, détruire le dépôt de munitions et escorter notre char jusqu’à ce qu’il puisse détruire les canons ennemis. Dans le camp adverse, il faut défendre le tout et intercepter l’avancée du char des Alliés. Même si on n’a pas de contrainte de temps, on est quand même pressés par l’équipe adverse qui ne nous laisse aucune chance. On va bien sûr les attaquer sans relâche mais aussi réparer les brèches dans les murs pour nous protéger et les empêcher de passer.

Ce mode est vraiment amusant et représente ce qui ressemble le plus aux étapes d’un scénario de campagne. C’est ce qui m’a plu, surtout que c’est celui que j’avais essayé à l’E3 cette année. Les deux manches d’une partie durent environ une douzaine de minutes ce qui est parfait pour nous donner envie d’y retourner.

Mes impressions de la bêta privée

Call of Duty 3Pendant la bêta privée, j’ai eu l’occasion de jouer sur trois cartes, soit Gibraltar, Pointe du Hoc et l’Ardenne française. Les emplacements sont superbes et très différents les uns des autres. Le territoire britannique nous présente un été ensoleillé bordé par l’océan, Pointe du Hoc nous envoie dans les tranchées grises et poussiéreuses témoins du débarquement Allié de 1944 alors que nos matchs en Ardenne se déroulent en forêt hivernale.

Call of Duty 6J’ai bien souri durant les épreuves de Point stratégique où il faut défendre des emplacements sur la carte. Le commentateur en français a un fort accent me rappelant le judoka du dessin animé Les Douze travaux d’Astérix. L’entendre nous avertir de l’arrivée d’une bombe ennemie et nous enjoindre de s’abriter était bien divertissant. Pour moi en tout cas ! J’espère qu’il demeurera présent dans la version finale de Call of Duty : WWII.

Les effets de fumée, de feu et d’éclats lors des explosions sont rendues parfaitement. C’est déjà quelque chose de voir tous ces soldats abattre leurs ennemis de manière frénétique mais quand c’est une bombe planante ou un chasseur qui te frappe en arrivant du haut des airs, on est vraiment ailleurs. Les cinq divisions offrent une complémentarité qui aura son rôle sur le champ de bataille. Maîtriser chacune d’elles dans une équipe et les faire travailler de concert sera un atout contre l’ennemi.

Les fans sont au rendez-vous

Pour cette première fin de semaine de bêta privée, les gens étaient au rendez-vous. L’attente est quasi inexistante car il y a toujours plusieurs parties en cours. Étant donné que nous avons accès aux parties publiques non classées, tout le monde se rassemble au même endroit. En progressant, on acquiert des jetons qui permettent de débloquer de l’armement supplémentaire ou l’accès aux autres divisions. On peut alors changer de classe pour s’amuser différemment. En fin de partie, j’apprécie de voir les meilleurs moments du soldat qui s’est distingué durant la manche. Ses exploits sont montrés dans une courte vidéo au ralenti et je trouve ça gratifiant pour lui.

Call of Duty 8Que dire de mes performances… au moins j’accumule des points d’équipe. Pour le moment, tout le monde est mélangé, recrues comme vétérans ce qui est un désavantage pour moi. J’arrive quand même à effectuer quelques tirs bien placés mais ça va vite ! Durant la première soirée, plusieurs joueurs étaient déjà rendus au niveau 20 alors je me doute qu’ils y jouaient depuis un bon moment. Après une mise à jour logicielle samedi, on pouvait ensuite atteindre le niveau 25.

Pour les développeurs, la bêta sert à observer et effectuer des ajustements afin que l’expérience multijoueur finale soit optimale. On sait qu’on pourra personnaliser l’apparence de son soldat, lui installer un écusson affichant son grade et sa division ainsi que choisir les armes à déverrouiller avec les points amassés. Je n’ai vécu aucun problème digne de mention et le plaisir y est. Bien qu’on n’ait vu qu’un échantillon de ce qui sera disponible au lancement, ça s’annonce bien pour la sortie du jeu prévue pour le 3 novembre prochain.

La bêta privée de Call of Duty : WWII se poursuit

La bêta privée de Call of Duty : WWII se poursuit du 1er au 4 septembre. Ce sera la deuxième fin de semaine pour les joueurs sur PlayStation 4 et le premier pour ceux ayant précommandé le titre sur Xbox One. Les joueurs participant à la bêta privée pourront afficher leurs couleurs dans le jeu plein avec un casque, une carte de visite et un emblème uniques en récompense. Ce n’est que du cosmétique mais les autres sauront que vous y étiez. Ne ratez pas cette chance !

Précommandez Call of Duty : WWII pour la PlayStation 4, Xbox One et PC

Les images illustrant cet article proviennent de ma partie sur PlayStation 4 en édition standard.

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here