Microsoft Flight SimulatorFlight Simulator est l’une des plus vieilles séries du jeu vidéo encore vivantes. Flight Simulator 1.0 a vu le jour en 1982, il y a presque 40 ans. Dans les dernières années, la licence s’était toutefois montrée assez discrète. On avait bien eu Flight Simulator X en 2006, mais les adeptes du simulateur de vol attendaient depuis longtemps le prochain volet de la saga. C’est maintenant chose faite, Microsoft Flight Simulator étant sortie il y a quelques jours.

Détails de Microsoft Flight Simulator

Plateformes : PC
Testé sur : PC (Core i7-6700 d’Intel, 16 Go de mémoire vive, carte graphique GeForce GTX 970 de NVIDIA)
Développeur : Asobo Studio
Éditeur : Microsoft
Genre : Simulateur de vol
Modes de jeu disponible : Solo et multijoueur
Classement ERSB : E-Pour tous
Langues d’exploitation : Anglais et français (texte et voix)

Microsoft Flight Simulator

Apprenez à piloter comme un pro

Dans mon adolescence, j’avais une peur bleue de Flight Simulator. J’avais entendu dire que la série de simulateurs de vol s’adressait aux vrais pilotes d’avion et qu’il fallait absolument avoir un joystick pour y jouer. C’est probablement pour cette raison que je ne m’étais jamais vraiment intéressé à la licence.

Avec la sortie de Microsoft Flight Simulator, je me suis dit qu’il était temps de vaincre mes peurs et de partir à la conquête du ciel.

Après un temps de chargement assez long, je suis donc arrivé dans le menu du jeu. Premier constat : celui-ci est très agréable pour les yeux et donne vraiment envie de s’envoler.

L’une des options permet de suivre un entrainement complet pour maitriser les bases du pilotage. Étant impatient d’essayer le titre, je me suis toutefois lancé immédiatement dans mon premier vol en solitaire en me rendant dans la carte mondiale, une carte du monde présentant tous les aéroports et les vols disponibles. Grave erreur! J’étais incapable de faire décoller mon avion à l’aéroport!

Microsoft Flight Simulator

Jouez avec le clavier, la manette ou un joystick

Après mon échec monumental, je me suis résigné à suivre mes leçons de pilotage. Divisées en plusieurs chapitres, elles sont données par une professeure qui s’exprime, si vous avez mis vos réglages en français, dans la langue de Molière.

La première leçon consistait à apprendre les contrôles de base. Pour manœuvrer votre avion, vous aurez besoin du pavé numérique de votre clavier. Si vous jouez sur ordinateur portable, vous devrez probablement réassigner vos touches.

À noter que le jeu supporte aussi les joysticks et la manette de la Xbox One. Dans ce cas, vous aurez cependant encore besoin du clavier. Ce périphérique est en effet nécessaire pour activer ou désactiver plusieurs fonctions.

De plus, si vous jouez avec la souris, vous pourrez vous promener facilement dans le cockpit et toucher à tous les boutons et manettes que vous verrez. Attention à ne pas faire n’importe quoi, car vous risquez, comme moi, de couper les moteurs en plein vol!

Je l’avoue, l’apprentissage a été long. Il y a plusieurs touches et raccourcis à apprendre, mais il faut aussi connaitre la réactivité de son appareil. Certains appareils sont plus réactifs ou, disons plus difficiles (ou faciles) à contrôler.

Microsoft Flight Simulator

20 à 30 avions à piloter

J’ai d’ailleurs été surpris par la grande variété de modèles offerts par Microsoft Flight Simulator. On peut prendre autant les commandes d’un petit Cessna que d’un immense 787-10 Dreamline de Boeing. Dans la version de base, vous aurez accès à 20 avions à piloter. L’édition Deluxe et l’édition Premium Deluxe, elles, offrent respectivement 25 et 30 avions. Les éditions Deluxe et Premium Deluxe offrent également un plus grand nombre d’aéroports faits à la main : respectivement 35 et 40, comparativement à 30 pour l’édition standard.

Petit conseil : ne faites pas comme moi et ne commencez pas par un avion de ligne. Vous voudrez vous arracher les cheveux de la tête. Faites plutôt les différentes leçons de pilotages et accumulez doucement les heures de vol avec un petit engin avant de vous attaquer à de plus gros mastodontes.

Microsoft Flight Simulator

Décollez de pratiquement n’importe où dans le monde

L’une des plus grandes forces de Microsoft Flight Simulator est de pouvoir décoller de pratiquement n’importe quel aéroport au monde. Vous aurez accès à plus de 37 000 aéroports. Pendant vos vols, vous pourrez également visiter à vol d’oiseau 2 millions de villes et voir 1,5 milliard de bâtiments, de routes, de montagnes et de cours d’eau. C’est juste énorme!

Après avoir suivi attentivement mes leçons, j’ai, comme beaucoup d’adeptes ont fait, commencé par visiter ma région. J’ai donc choisi de décoller de l’aéroport de Saint-Hubert. Oui, même un petit aéroport comme celui-ci était présent dans Microsoft Flight Simulator, et il était plutôt bien modélisé!

Lors de mon décollage, je me suis ensuite dirigé vers Montréal. Honnêtement, c’était magique de pouvoir voir la Rive-Sud, puis la métropole québécoise. Mon ordinateur ne supportant que les graphismes moyens, les plus grosses structures étaient un peu trop carrées, mais je suis sûr qu’un ordinateur plus puissant m’aurait donné des résultats aussi beaux que ceux des captures d’écran présentées par Microsoft.

Malheureusement, après quelques minutes, mon vol s’est abruptement terminé lorsque je me suis écrasé dans Le 1000 de La Gauchetière.

Je n’avais pas dit mon dernier mot et, lors de mon deuxième essai, je me suis envoyé de l’aéroport LaGuardia de New York. Là, c’était encore plus impressionnant! Tous les monuments célèbres de la grosse pomme étaient modélisés dont, bien sûr, la fameuse statue de la Liberté.

Lors de mes nombreux vols, j’ai été également surpris de voir que la météo et l’heure s’adaptaient aux vraies conditions. Par exemple, si vous décidez de vous envoyer de l’aéroport de Montréal un lundi soir et qu’il pleut, vous verrez les mêmes conditions dans votre session de vol.

Vous l’aurez compris, vous aurez besoin d’un ordinateur puissant pour bien apprécier toutes les subtilités de Microsoft Flight Simulator. Je vous suggère d’avoir au moins la configuration recommandée, voire optimale. Le jeu fonctionnera avec la configuration minimale, mais vous aurez des graphismes très bas.

Configuration minimale 

  • Processeur AMD Ryzen 3 1200 ou un Intel Core i5-4460
  • 8 Go de mémoire vive
  • Carte graphique AMD Radeon RX 570 ou NVIDIA GT X770
  • 150 Go d’espace de stockage
  • Connexion internet minimum de 5 Mb/s

Configuration recommandée

  • Processeur AMD Ryzen 5 1500 ou Intel Core i5-8400
  • 16 Go de mémoire vive
  • Carte graphique AMD Radeon RX 590 ou NVIDIA GTX 970
  • 150 Go d’espace de stockage
  • Connexion internet de 20 Mb/s

Configuration optimale

  • Processeur AMD Ryzen 7 2700X ou Intel Core i7-9800X
  • 32 Go de mémoire vive
  • Carte graphique AMD Radeon VII ou NVIDIA RTX 2080
  • 150 Go d’espace disque sur SSD
  • Connexion de 50 Mb/s minimum

Microsoft Flight Simulator

Volez avec vos amis

Vous aimeriez voler avec vos amis? Microsoft Flight Simulator offre trois modes multijoueurs. Vous pourrez voler avec un groupe défini, avec tous les joueurs, ou encore jouer avec des joueurs qui ont les mêmes réglages de trafic aérien que vous. Peu importe ce que vous choisissez, vous ne pourrez pas accueillir de passager dans votre cockpit. Chaque joueur dispose en effet de son propre avion.

Microsoft Flight Simulator

Verdict

Bien qu’exigeant de longues heures d’entrainement, Microsoft Flight Simulator est un excellent titre qui plaira à tous les pilotes, amateurs ou professionnels. Si vous avez un bon PC, vous pourrez découvrir les merveilles de votre région et celles que vous avez toujours eu envie de voir.

+ Un choix immense d’aéroports
+ Un incroyable travail de modélisation
+ Des contrôles complexes, comme sur les vrais avions

– Exige un ordinateur puissant
– Un apprentissage long et laborieux
– Un temps de chargement long

Évaluation globale

Jouabilité : 4/5
Graphismes : 5/5
Son : 4/5
Rejouabilité : 5/5

Note globale : 4,5/5 (90 %)

Achetez Microsoft Flight Simulator – téléchargement numérique pour PC
Achetez Microsoft Flight Simulator édition Deluxe – téléchargement numérique pour PC
Achetez Microsoft Flight Simulator édition Premium Deluxe – téléchargement numérique pour PC

Magasinez tous les jeux vidéo offerts chez Best Buy
Magasinez tous les jeux vidéo numériques offerts chez Best Buy

N’oubliez pas de visiter le blogue de Best Buy ainsi que notre plateforme Jouez à Best Buy tout au long de l’été. Vous y trouverez des offres spéciales, notamment des liens de précommande de nouveaux jeux, des concours et les dernières nouvelles.

Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here