Sword Art Online Lost Song.jpgEn cette période des fêtes très occupées, pendant que les jeux AAA ne cessent de sortir, les amateurs de jeux japonais ne sont pas en reste non plus. En effet, après l’excellent JRPG Tales of Zestiria parut il y a quelques semaines sur PlayStation 4 et PlayStation 3, voici que quatre autres jeux font leurs apparitions dans la même fenêtre de lancement. Je vous présente donc Sword Art Online : Lost Song, Norn9 : Var Commons, Stella Glow et Rodea the Sky Soldier.

C’est dommage que certains jeux prennent tellement de place que d’autres finissent par sombrer dans l’oubli. Même l’excellent Rise of the Tomb Raider a vu ses ventes être grandement affectées par la sortie de Fallout 4 la même journée. Heureusement, nous sommes là pour vous faire découvrir ses petits bijoux un peu trop bien cachés.

Sword Art Online : Lost Song

Date de sortie: 17 novembre 2015

Plateformes: PlayStation 4 / Vita

Classement ESRB: T (Adolescents, 13 ans et plus)

Bandai Namco Games a fait du bon boulot pour rendre ce nouveau jeu de la franchise Sword Art Online beaucoup plus accessible. En effet, c’est principalement à cause du fait que la jouabilité est vraiment plus axée sur l’action. On embarque facilement dans le jeu et j’en ai tiré beaucoup de plaisirs. Le plus gros problème cependant, c’est que la campagne est plutôt mince et la jouabilité devient assez rapidement répétitive. Heureusement, pour pallier ce problème, le multijoueur est très intense et offre des combats épiques entre les joueurs en plus d’offrir de bonnes missions coopératives.

Pour les nouveaux venus, une grande partie du bonheur qu’on retire de cette série provient du fait qu’on peut faire décoller notre personnage dans les airs et affronter des hordes d’ennemis. Les contrôles sont aussi très faciles à maîtriser. De plus, c’est très varié puisqu’on passe de notre épée à nos pouvoirs magiques afin d’éliminer les méchants. Enfin, on peut dire que ce nouvel opus est bien meilleur que le précédent. Les graphiques sur PlayStation 4 sont absolument fabuleux et le joueur peut enfin choisir son protagoniste. Bref, Sword Art Online: Lost Song devrait plaire aux amateurs de la série et pourrait facilement être une bonne introduction pour les nouveaux.

Stella Glow

Date de sortie: 17 novembre 2015

Plateforme: Nintendo 3DS

Classement ESRB: T (Adolescents, 13 ans et plus)

Au fil des années, le studio Imageepoch a su offrir d’excellents JRPG sur console portable. Malheureusement, à cause de ventes trop faibles, la compagnie a dû déclarer faillite et fermer cette porte. Cependant, avant cette fermeture finale, les développeurs ont sorti Stella Glow, leur dernier projet, et c’est un excellent jeu. Bien que son histoire soit simple et assez prévisible, l’humour qui est bien parsemé à travers le scénario rend le tout beaucoup plus agréable. Ce format est d’ailleurs parfait pour des sessions courtes sur une console portable.

Ce que j’aime le plus du jeu, c’est sa jouabilité. En effet, il faut déplacer nos bonshommes sur un échiquier au tour par tour et les actions diffèrent d’un personnage à l’autre. Ils ne réinventent pas la roue, mais encore une fois, il s’agit d’une approche simple qui se prend très bien en main et ce n’est pas un genre très commun non plus. Enfin, les graphiques et les cinématiques exploitent très bien la 3D et, dans l’ensemble, on peut dire que c’est une mission accomplie pour le dernier jeu du studio. Bref, Stella Glow offre un rapport qualité-prix supérieur à la moyenne ainsi qu’une très bonne durée de vie.

Stella Glow.jpg

Rodea the Sky Soldier

Date de sortie: 17 novembre 2015

Plateformes: Wii U / Wii / Nintendo 3DS

Classement ESRB: E10+ (Pour tous, 10 ans et plus)

Lorsque j’ai essayé ce jeu durant l’E3 en juin dernier, je savais que je touchais quelque chose d’assez spécial. J’avais été charmé par l’utilisation que faisait ce titre de la Wii U GamePad. Malheureusement, le titre a aussi connu un développement assez houleux puisqu’il était initialement prévu pour un lancement en 2010 sur la Wii et ça paraît dans le produit final. Rodea a tout d’un JRPG classique. On incarne un héros, Rodea, qui est un robot amnésique. Il ne se souvient plus d’où il vient. Cependant, une gentille princesse lui a donné un cœur. La trame narrative est bien, bien qu’un peu quétaine et j’ai bien aimé la suivre.

Là où le jeu a su le plus capter mon attention, c’est dans sa jouabilité. En effet, on a droit à beaucoup de plaisirs quand on s’envole pour se déplacer et pour se battre. C’est assez particulier et il faut vraiment l’essayer pour bien l’imager, mais disons qu’on a un temps de vol limité. Lorsqu’on en vient à bout, il faut s’assurer d’être au-dessus d’une surface sinon on tombe dans le vide. C’est compliqué au départ, mais on s’y habitue assez vite. Franchement, j’ai passé des heures et des heures dans cette aventure et bien que les combats sont devenus un peu ennuyants je ne me suis jamais lassé de m’envoler. Enfin, le style visuel est limité, mais je suis sûr que plusieurs trouveront leur compte avec Rodea the Sky Soldier.

Norn9 : Var Commons

Date de sortie: 17 novembre 2015

Plateforme: Vita

Classement ESRB: T (Adolescents, 13 ans et plus)

Je termine mon tour d’horizon avec mon jeu du moment présentement sur PlayStation Vita. Le problème c’est que Norn9 : Var Commons offre un style qui ne plaît pas du tout à tout le monde. C’est-à-dire qu’il s’agit jeu qui met l’accent sur sa trame narrative en présentant ce que j’appelle un roman interactif. La jouabilité se limite donc à lire les dialogues et à faire quelques choix de temps en temps ce qui va mener à des fins multiples.

Au total, une lecture va vous prendre environ 4 heures et il existe un total de 9 lectures alternatives. On peut même voir l’histoire à partir de la perspective de différents personnages. C’est là que le scénario devient très intéressant, car on sait ce qu’un autre personnage pense à certains moments puisqu’on a vécu l’aventure dans sa peau aussi. C’est une approche assez unique et je trouve que le scénario se lit assez bien même s’il mélange plusieurs concepts assez complexes. Bref, en plus le visuel est très beau et la trame sonore est tout aussi géniale. Je trouve qu’il en vaut amplement la peine.

Norn9 Var Commons.jpg

Ça fait le tour des jeux japonais que je voulais vous présenter. Je comprends que la plupart d’entre vous sont très occupés avec des sorties plus populaires, mais le marché va se calmer durant les fêtes et ce sera une bonne occasion pour découvrir ses titres que je recommande fortement. N’hésiter pas à me partager votre avis sur certains titres ou à me partager d’autres découvertes que vous avez faites récemment.

PARTAGER SUR
Anthony Gravel
Même si sa passion principale est les jeux vidéo, Anthony est passionné par tout ce qui touche la technologie. Vous pouvez le lire sur L'Épée Légendaire/ où il est rédacteur en chef en plus d'écrire sur ce blogue depuis 2012.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here