La passe saisonnière Marvel’s Spider-Man : La Ville qui ne dort jamais a vu son troisième contenu téléchargeable sortir en décembre, tout juste avant le congé des Fêtes. C’est donc bien tranquille durant les vacances que j’ai plongé dans la dernière partie de cette histoire captivante dans Marvel’s Spider-Man : Le Retour de Silver.

Spider-ManMarvel’s Spider-Man : Le Retour de Silver en détails

Plateforme : PlayStation 4
Développeur : Insomniac Games
Éditeur : Sony Computer Entertainment
Style : Action-Aventure
Mode de jeu disponible : solo
Classement ESRB : T (Adolescents, 13 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

Silver Sable recroise le chemin de Spider-Man

Ce dernier volet faisant partie de Marvel’s Spider-Man : La Ville qui ne dort jamais offre une conclusion à l’histoire annexe de l’un des meilleurs jeux d’aventure de 2018 sur PlayStation 4. On sait maintenant que Hammerhead a volé l’arsenal de Silver Sable. La mercenaire revient donc à New York afin de reprendre son dû. S’alliant avec l’Homme Araignée, tous deux devront affronter une dernière fois les sbires du colosse à la tête d’acier. Fermant tous les bouts de scénario du récit (on apprend même ce qu’il advient de Black Cat depuis la fin explosive du premier chapitre), on termine donc l’aventure en étant satisfait.

Une jouabilité maintenant confortable

Avec Le Retour de Silver, nous sommes plus que jamais en terrain connu. Les ennemis ont progressé, nous offrant un défi encore plus relevé que le chapitre précédent. Cette fois, la majorité des combats majeurs se concentrent dans les airs. Spider-Man doit maîtriser ses attaques aériennes contre une armée munie de propulseurs puissants, œuvre des produits de Sable International dont Hammerhead profite pour bâtir des soldats quasi invincibles. On aura aussi de nombreuses poursuites en voiture et une chasse aux drones à travers les édifices. Bien que j’aie beaucoup pratiqué ma navigation, le défi est encore là et j’ai bien aimé ces missions.

Ayant terminé l’histoire du jeu principal et les deux premiers volets de ce DLC, la mécanique est rendue confortable. Je maîtrise mes mouvements favoris et j’ai ajouté l’équipement qui me convenait le mieux pour mon costume. Parlant de costume, trois tenues exclusives s’ajoutent à notre garde-robe avec Le Retour de Silver, dont celui inspiré du récent film d’animation Spider-Man : Into the Spider-Verse.

Un chapitre concis

Dans ce chapitre, on voit encore une fois comment Peter et Mary Jane se complètent bien. Le travail de journaliste de MJ nous donne toutes les informations nécessaires pour suivre nos enquêtes. Pour sa part, les découvertes de Spider-Man permettront de relayer des renseignements précieux à la journaliste. Si vous complétez les missions secondaires, vous aurez également des nouvelles concernant Yuri Watanabe, que La Guerre des Gangs a affecté dans le chapitre précédent.

Le Retour de Silver se concentre toutefois sur Spider-Man et des missions qu’il a à accomplir. On est presque toujours en costume, très peu en civil. Mis à part des conversation téléphoniques, on n’est moins au fait de sa vie personnelle.

Des missions secondaires moins nombreuses mais plus relevées

Si les requêtes des citoyens sont maintenant rendues assez aisées depuis l’expérience acquise depuis Marvel’s Spider-Man, les clans à démanteler et surtout, les défis de Screwball sont plus ardus. J’ai toutefois remarqué que les quêtes secondaires sont moins nombreuses dans ce dernier volet. Au final peu importe, car il m’en reste encore à terminer dans le reste du jeu.

On est maintenant habitués avec ce que le jeu propose, et tout fonctionne à merveille. J’ai même été gratifiée d’une amélioration de santé lorsque mon 50e niveau (niveau maximal dans le jeu) a progressé au niveau 50+. En effet, en continuant de jouer, on continue d’accumuler des points d’expérience, et on en est récompensé. C’est motivant pour continuer à jouer !

Le Retour de Silver conclut l’aventure Marvel’s Spider-Man

J’ai passé un très bon moment dans la grande aventure de Marvel’s Spider-Man. Insomniac a su créer une bonne ambiance de jeu. Parcourir New York en se balançant d’un fil d’araignée à l’autre est agréable. Tout au long, on reçoit des nouvelles de ce qui se trame en ville par le biais des capsules radio de J. Jonah Jameson qui déteste fondamentalement notre superhéros.

Pouvoir profiter de chapitres scénaristiques additionnels grâce à La Ville qui ne dort jamais m’a permis non seulement d’approfondir mon expérience de jeu et rencontrer des personnages moins connus de l’univers de Spider-Man, mais de poursuivre une histoire j’ai beaucoup appréciée. Des trois chapitres, j’ai préféré Le Casse par la nature personnelle de la quête de Spider-Man envers Black Cat. Dans les deux autres chapitres, on se concentre sur la responsabilité que s’incombe Peter pour sauver New York de l’arrivée d’un super-vilain dangereux. Cette dualité est partie prenante de l’homme araignée et le jeu le lui rend bien.

Si vous êtes fan de jeux d’aventure à monde ouvert, de superhéros, et particulièrement de Spider-Man, sachez que Insomniac Games a fait un excellent travail avec Marvel’s Spider-Man. Et ce contenu additionnel présenté avec La Ville qui ne dort jamais ajoute en tout une bonne dizaine d’heures à l’ensemble.

+ Une bonne conclusion à la grande aventure Marvel’s Spider-Man
+ Une nouvelle liste de défis à relever
+ On connaît maintenant la mécanique par cœur, rendant le parcours confortable
+ Un clin d’œil émouvant à Stan Lee, ce chapitre étant sorti peu après son décès

– Encore un peu courte au niveau du scénario
– Moins de missions facultatives que les autres volets

ÉVALUATION GLOBALE DE “SPIDER-MAN : LE RETOUR DE SILVER”

Expérience de jeu : 4,5/5
Graphisme: 4,5/5
Son : 4,5/5
Durée de vie potentielle / Rejouabilité: 2,65/5

Note globale : 4,5/5 (85 %)

Procurez-vous le contenu additionnel « La Ville qui ne dort jamais » pour la PlayStation 4
Procurez-vous Marvel’s Spider-Man pour la PlayStation 4

Relisez mon test de Marvel’s Spider-Man sur le blogue
Relisez mon test de Marvel’s Spider-Man : La Ville qui ne dort jamais – Le Casse
Relisez mon test de Marvel’s Spider-Man : La Ville qui ne dort jamais – La Guerre des Gangs

Voyez l’ensemble des jeux vidéo disponibles sur le Bestbuy.ca 
Magasinez les jeux vidéo offerts en téléchargement numérique sur le BestBuy.ca 

Merci à PlayStation Canada pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent du site officiel du jeu.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here