ZeldaJe n’ai pas eu l’occasion de jouer à The Legend of Zelda : Link’s Awakening lors de sa sortie sur Game Boy en 1993. Maintenant revampé pour la Nintendo Switch, je suis tombée sous le charme de cette aventure sur l’île de Cocolint. De tous ceux auxquels j’ai joué dans la série The Legend of Zelda, celui-ci est mon préféré.

ZeldaThe Legend of Zelda : Link’s Awakening en détails

Plateforme : Nintendo Switch, en édition physique et numérique
Évalué sur : Nintendo Switch
Développeur : Nintendo
Éditeur : Nintendo
Style : Action / Aventure
Modes de jeu disponibles : solo
Classement ESRB : E (Pour Tous)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

Une aventure tumultueuse sur l’île Cocolint

Après un naufrage sur une mer déchaînée, Link se retrouve sur l’île Cocolint. En attendant de pouvoir retourner chez lui, il en profite pour explorer les lieux. Rapidement, Link se voit confier la tâche de retrouver les instruments de musique qui réveilleront le Poisson-Rêve. Étant une refonte complète du jeu de Game Boy, Nintendo nous propose la même aventure qu’à l’époque, mais dans un environnement coloré et moderne sur Nintendo Switch. Superbement réalisé, autant les joueurs nostalgiques et fans de la série que les nouveaux venus y trouveront leur compte. L’histoire est amusante, facile à parcourir et nous présente des personnages fort sympathiques.

Zelda

Une balance parfaite entre action, aventure et casse-tête

Les jeux de The Legend of Zelda nous plongent toujours dans une aventure de longue haleine. Celui-ci mélange habilement l’exploration, l’action et les casse-têtes. L’île est peuplée de monstres qui nous attaquent aussitôt qu’on s’en approche. Dans les cavernes, les gardiens nous attendent de pied ferme au bout d’un enchaînement de pièces truffées de pièges et énigmes de toutes sortes.

L’exploration est la clé pour trouver les secrets que cache l’île. De nombreux passages sont bloqués tant que l’on n’acquiert pas l’outil ou le pouvoir qui nous permettra de les dégager. Cela se fait assez bien, et sans que j’aie eu l’impression que la mécanique ne soit trop difficile pour rien.

Bien que le titre soit déjà disponible dans une version rétro, je me suis donnée comme défi de ne pas chercher de solution en ligne. J’ai même pris un plaisir fou à réfléchir de longues minutes, coincée dans le milieu d’un donjon à essayer de trouver le moyen d’en sortir. Et quelle satisfaction de quérir la récompense après un affrontement final !

En général, le jeu n’est pas si complexe. Il suffit d’être assez attentif pour capter les indices sur notre prochaine quête, ou environnement à explorer pour la suite de l’aventure. Et même si j’ai parfois cherché plus longuement, cela m’a permis d’amasser des rubis afin d’acheter ma pelle, des bombes, et plus tard, mon arc à flèches. C’est qu’elles ne sont pas données, ces armes !

Zelda

Une refonte superbement réalisée

Je n’ai pas eu la chance d’y jouer en version originale, mais les quelques vidéos que j’ai regardées m’indiquent que le jeu semble en tous points similaire à l’édition sur Game Boy au niveau de l’histoire et des missions à remplir. Graphiquement, cette nouvelle itération est complètement refaite au goût du jour. La navigation dans un environnement en trois dimensions est sublime, et la caméra s’ajuste naturellement à la position de Link sur la carte. On peut remarquer un effet de flou autour de l’écran, alors que l’image focalise sur le héros. Ça ne m’a pas dérangée, même que je n’y avais prêté aucune attention avant qu’un collègue ne m’en parle.

En plus de sa facture visuelle qui est superbe sur la Nintendo Switch, la musique de The Legend of Zelda : Link’s Awakening nous accompagne tout au long de notre périple. Chaque section de l’île a son propre thème. Le tout s’enchaîne de manière fluide et naturelle lorsqu’on parcourt la carte.

Zelda

Quelques minijeux disponibles pour varier les activités

Durant son périple, Link va pêcher, jouer à l’arcade ou encore chercher tous les coffres au trésor et autres objets à collectionner placés partout à Cocolint. Le titre nous encourage à parler aux habitants, notamment dans cette quête où l’on échange un objet prisé par l’un pour le remettre à un autre. Il y a d’ailleurs beaucoup à découvrir. Plein de coffres sont cachés, et bien sûr, je me suis fait un point d’honneur à tenter d’amasser un maximum de fragments de cœurs pour que mon héros soit prêt lorsque vient le temps de se battre.

L’un des ajouts de l’édition Switch de The Legend of Zelda : Link’s Awakening est la confection de ses propres donjons. Et c’est si facile à réaliser. Chaque salle est un carré, un morceau de casse-tête à placer sur la grille qui deviendra au final toute bleue. Ce n’est pas là où j’ai passé le plus de temps. Or, il sera amusant de prêter ma Switch à un ami et le défier à compléter le fruit de mes créations. Ou à confectionner les siennes pour les traverser plus tard.

Zelda

The Legend of Zelda: Link’s Awakening, un titre facile d’approche, plaisant à faire ou refaire

Que vous soyez adeptes de la franchise ou non, The Legend of Zelda : Link’s Awakening est un incontournable pour la Nintendo Switch. Le jeu d’action et d’aventure est accrocheur et si bien réalisé. L’intégration d’éléments d’autres franchises de Nintendo ajoute subtilement un attachement supplémentaire au jeu. Pour moi, The Legend of Zelda : Link’s Awakening est un chef d’œuvre. Même en n’ayant pas fait tous les jeux de la série, j’ai grandement apprécié mon expérience. L’histoire se tient toute seule, ce qui est parfait pour ceux qui voudraient s’y plonger sans nécessairement tout connaître sur la saga de ce mignon personnage de vert vêtu.

Zelda

+ Une refonte parfaitement réalisée
+ La musique est envoutante
+ Une mécanique bien balancée entre les différents styles de jeu proposés
+ Réaliser ses propres donjons est une activité annexe amusante
+ Pas de réel « game over ». Pouvoir reprendre où l’on échoue permet de progresser sans frustration

– Même si ça ne m’a pas dérangée, l’effet de flou en éloignant la caméra du héros a semblé accrocher quelques collègues

ÉVALUATION GLOBALE DE THE LEGEND OF ZELDA : LINK’S AWAKENING

Expérience de jeu : 4,75/5
Graphisme: 5/5
Son : 5/5
Durée de vie potentielle / Rejouabilité: 5/5

Note globale : 4,9/5 (98 %)

Procurez-vous The Legend of Zelda : Link’s Awakening pour la Nintendo Switch en édition physique et numérique

Voyez l’ensemble des jeux vidéo disponibles sur le Bestbuy.ca 
Magasinez les jeux vidéo offerts en téléchargement numérique sur le BestBuy.ca 

Merci à Nintendo du Canada pour la copie média ayant permis de réaliser ce test.
Les images illustrant cet article proviennent de l’éditeur.

2 COMMENTAIRES

  1. I’m so happy that you enjoyed Link’s Awakening. I first played it back on the Gameboy, and it has been my favourite Legend of Zelda game ever since. I am eagerly anticipating my preordered copy to arrive so that I can experience it again, but unfortunately that doesn’t seem like it will happen until next week sometime.

    Here’s a couple tips for you if they did not change them from the previous versions of the game. If you use bombs and arrows at the same time you get bomb arrows. These can make quick work of that Skeleton mini boss that you pictured above from the 5th level. You can defeat him in every room that you encounter him and doing so will get you extra small keys to make it quicker to get through the level. There is also a hidden creature in what appears to be an empty cave that you can only see if you have gotten the magnifying lens by completing the trading sequence. He will allow you to get the boomerang, which can make quick work of the final form of the final boss.

    Link’s Awakening is a great little adventure that will now have a whole new audience to fill with awe and wonder. Thanks for your review Mel!

    Once again I read your review courtesy of a translation. 😉

    • I do enjoy game ! Et merci pour les astuces et le commentaire. Comme nouvelle venue dans Link’s Awakening, c’est apprécié. Je pense toujours à mélanger les flèches au feu, mais je n’avais pas songé aux bombes. Je vais l’essayer !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here