kindleDepuis novembre 2007, date du lancement de la première génération du Kindle d’Amazon, on peut dire que la célèbre liseuse numérique en a fait du chemin. En plus d’une décennie, l’appareil a connu une évolution substantielle de son design, de ses fonctions et de ses capacités. Ce mois-ci, Amazon a lancé la dixième génération de son Kindle qui promet d’offrir, à l’instar des modèles des précédentes générations, plusieurs nouveautés intéressantes. J’ai eu la chance de la tester dans les derniers jours.

Une liseuse numérique compacte

Si vous avez seulement vu des photos de la 10e génération du Kindle, vous serez surpris par sa taille. Alors qu’on s’attend à avoir une liseuse de la taille d’une tablette, on se retrouve avec un appareil qui a la taille d’un livre de poche. Elle ne mesure que 11,3 cm de large par 16 cm de haut.

Au centre, on retrouve un écran tactile de 6 pouces entouré d’une bordure d’environ 1 cm d’épaisseur, sauf pour le bas qui présente une bordure de 2 cm environ. Instinctivement, on est porté à mettre nos pouces sur la bordure du bas et le reste de nos doigts à l’arrière. Si certains pourraient critiquer le fait que la bordure soit trop épaisse, une bande plus mince empêcherait de tenir correctement l’appareil. On serait obligé de mettre nos doigts sur l’écran, ce qui cacherait certains mots et activerait par mégarde l’écran tactile.

Kindle

Avec une épaisseur de 87 mm, le nouveau Kindle est également très mince. Il est possible de le glisser dans n’importe quel sac à main ou sac à dos. La liseuse numérique d’Amazon est également très légère, n’affichant qu’un poids de 248 g. C’est plus léger qu’un dictionnaire, qu’une bande dessinée et que la plupart des tablettes. Disons que ça représente environ le poids d’un livre de poche de quelques centaines de pages.

Du point de vue du design, le nouveau Kindle ne causera sûrement pas de révolution. Ses courbes sont peu prononcées et il affiche une robe noire avec un fini très doux pour les doigts. En même temps, un design trop éclaté aurait nui à notre expérience de lecture. Après tout, quand on lit un livre, on ne veut pas être distrait.

Kindle

Un écran à éclairage réglable

La plus grande nouveauté de la 10e génération du Kindle est de présenter un écran à éclairage réglable. En effet, les paramètres de la liseuse nous permettent de choisir entre 24 réglages différents. Le réglage « 1 » est le moins lumineux, tandis que le réglage « 24 » est le plus éclatant.

Kindle

Il est possible de changer l’éclairage de l’écran n’importe quand, que ce soit durant notre lecture ou lorsqu’on se trouve sur l’écran d’accueil. Pendant la lecture d’un livre, on n’a qu’à appuyer dans le haut de l’écran pour afficher la barre des tâches. Il suffit ensuite de cliquer sur « Paramètres » pour voir apparaitre une barre permettant d’ajuster facilement la luminosité.

Grâce à cet ajout, il est maintenant possible de lire partout, même dans le noir total ou en plein soleil. Personnellement, je me suis servi du Kindle dans le transport en commun, le jour, comme le soir, et je n’ai jamais rencontré le moindre problème de visibilité.

Une expérience semblable à celle du papier

Je me rappelle que lorsque les premières liseuses numériques ont envahi le marché, les fabricants vantaient le fait que leur papier numérique offrait la même « sensation » pour les yeux que le vrai papier. Malgré la présence d’un éclairage réglable, l’écran du nouveau Kindle ne s’écarte pas de cette philosophie.

La technologie E-ink sans reflet permet d’afficher un texte d’une grande clarté qui ne fatigue pas les yeux, quel que soit le niveau d’éclairage de l’écran choisi. Même lorsque le niveau d’éclairage est à son maximum, ce n’est pas inconfortable pour nos yeux, comme ce l’est parfois avec une tablette disposant d’un écran plus lumineux.

Kindle

Même si le Kindle offre une expérience de lecture quasiment comparable à celle d’un vrai livre, il propose plusieurs avantages qu’un livre ordinaire n’offre pas. Il nous permet par exemple de changer la police (on a une dizaine de choix), de mettre le texte en gras, de changer la taille de la police et de jouer avec l’emplacement, les marges, l’orientation et l’alignement des pages. Tous ces paramètres sont utiles notamment pour les utilisateurs qui ont des problèmes de vision. Ils pourront augmenter la taille de la police pour moins forcer des yeux.

Grâce à son écran tactile, il est aussi facile de surligner les mots. Vous êtes en train de lire un livre et vous ignorez la définition d’un mot? Il suffit de tenir votre doigt quelques secondes sur celui-ci pour obtenir une définition, des informations de Wikipédia et même des traductions en plusieurs langues. Je suis personnellement devenu rapidement dépendant à cette fonction.

Kindle

Seul bémol concernant l’écran : il offre une résolution de seulement 167 ppp, comparativement aux 300 ppp du Kindle Paperwhite.

Un grand choix de livres

À l’aide de sa connectivité Wi-Fi 802.11 b/g/n, vous pouvez acheter directement de votre Kindle des livres de la boutique Amazon. On retrouve bien sûr plus de choix de livres écrits en anglais, mais le nombre de livres en français est quand même élevé. On retrouve par exemple plus de 50 000 livres classés dans « Littérature », plus de 33 000 livres de sciences humaines et plus de 3 000 livres de recettes.

Vous cherchez un nouveau livre? La fonction Goodreads vous recommande des livres en fonction de vos genres favoris. Vous pouvez aussi voir les livres de vos amis.

Kindle

Vous ne trouvez pas ce que vous voulez? Si vous avez dans votre ordinateur des livres numériques compatibles, vous pouvez les transférer dans votre Kindle. Vous avez juste à le relier à l’aide du câble USB inclus.

En tout, vous disposez d’un espace de stockage de 4 Go. C’est suffisant pour accueillir des centaines et des centaines de livres.

Une bonne autonomie

Du point de vue de l’autonomie, le Kindle est un marathonien. Sa batterie au lithium-ion offre assez de puissance pour tenir jusqu’à quatre semaines par charge. Si vous manquez de jus, le rechargement ne prend que quatre heures environ.

Kindle

Mon verdict du Kindle

Personnellement, je n’ai jamais été un grand amateur des liseuses numériques. Je suis du type « vieille école » quand vient le temps de lire. Par contre, mon expérience avec le nouveau Kindle a remis en question mes convictions dans ce domaine. Si l’expérience de lecture y est semblable à celle d’un livre ordinaire, on obtient aussi plusieurs avantages intéressants, comme un magnifique écran à éclairage avant réglable qui permet de lire dans n’importe quelle condition d’éclairage.

+ Un écran à éclairage réglable qui permet de lire le jour, comme la nuit
+ Un appareil compact et léger
+ Une autonomie phénoménale

– Une résolution d’écran un peu faible
– Quelques lenteurs de navigation dans les menus

Magasinez les liseuses numériques chez Best Buy