LG Gaming Monitor

Un moniteur spécialement conçu pour le jeu est presque essentiel aujourd’hui pour profiter pleinement de ses jeux numériques. Si vous utilisez un moniteur ordinaire, vous passez à côté d’une meilleure expérience de jeu avec des taux de rafraîchissement améliorés qui rendent l’action plus fluide à l’écran, sans oublier tous les paramètres qui rendent les jeux plus immersifs et impressionnants. J’utilise le même moniteur de jeu depuis quelques années et il est temps pour moi de passer à un meilleur modèle. J’ai récemment eu l’occasion d’essayer le nouveau moniteur de jeu Ultragear 32GK650G de LG. Suis-je prêt à remplacer mon moniteur de jeu par celui-ci? Voici mon évaluation.

Cliquez ici pour voir la vidéo (en anglais seulement)

Déballage du moniteur de jeu Ultragear 32GK650G de LG

J’ignore s’ils sont tous ainsi, mais mon moniteur est arrivé dans une boîte qui s’ouvre sur le côté! Génial. La plupart des moniteurs que j’évalue viennent dans une boîte qui s’ouvre uniquement par le haut et qui vous oblige à remuer et à faire glisser l’emballage en styromousse dans tous les sens pour le faire sortir. Et malgré la styromousse, j’ai toujours peur d’échapper le moniteur et de l’endommager. La boîte de celui-ci s’ouvre sur le côté, donc il faut seulement couper le ruban, ouvrir le rabat et enlever la première couche de mousse. En dessous se trouve le moniteur, scellé dans un emballage semblable à du papier d’aluminium. Habituellement, les moniteurs sont enveloppés dans du plastique ou de la mousse. Une autre nouveauté pour moi.

Après avoir déballé le moniteur, vous devez assembler les deux morceaux de la base, puis fixer celle-ci à l’arrière du moniteur. C’est plutôt simple. Le moniteur inclut un câble d’alimentation, un câble DP, une garantie, un guide de démarrage rapide et un CD avec des pilotes, si vous en avez besoin. Si, comme moi, vous avez un plus vieux PC équipé de ports HDMI, mais d’aucun port DP, vous aurez besoin d’un câble HDMI pour brancher le moniteur. Les modèles que j’évalue comprennent souvent deux ou trois câbles, donc vous avez le choix, mais celui-ci ne vient qu’avec le câble DP.

Design du moniteur de jeu Ultragear 32GK650G de LG

LG Gaming Monitor

Ce moniteur a une bonne taille. Son format de 32 po est assez spacieux pour être immersif, mais pas trop pour vous obliger à pivoter la tête ou vous faire manquer une partie de l’action parce que vous devez constamment adapter votre regard. La première chose que j’ai remarquée est que le cadre (la partie qui ne constitue pas l’écran) est presque invisible. Il est ultramince sur trois côtés, sauf le bas, ce qui est génial, et ça l’est encore plus si vous combinez plusieurs de ces moniteurs. Il serait parfait pour composer un système de jeu à trois moniteurs. L’écran est aussi légèrement incurvé, donc vous vous sentez complètement enveloppé par l’action devant vous. Le bouton d’ouverture/de fermeture et des paramètres se trouve en bas de l’écran, sur le côté inférieur. On dirait un petit manche à balai à l’envers que vous utilisez pour accéder aux divers réglages et options. Enfin, le support en forme de V est solide, il présente des détails orange et il ne prend pas beaucoup de place sur un bureau.

Caractéristiques du moniteur de jeu Ultragear 32GK650G de LG

LG Gaming Monitor

Ce moniteur dispose d’une tonne de fonctions supplémentaires qui donneront vie à vos jeux. Son écran QHD a une superbe résolution de 2560 x 1440 et un rapport de forme 16:9, pour des détails et une qualité d’image à couper le souffle. Il a un taux de rafraîchissement de 144 Hz (surcadençage à 165 Hz), donc les jeux sont visiblement plus fluides et clairs que sur un moniteur de 60 Hz ou de 70 Hz. Le moniteur 32GK650G de LG prend en charge la technologie d’affichage poussée G-SYNC de NVIDIA, qui synchronise les taux de rafraîchissement avec le processeur graphique des ordinateurs dotés d’une carte graphique GeForce GTX pour éliminer le déchirement d’image et minimiser les saccades et le délai d’entrée, donc vous faire profiter de jeux plus rapides et plus fluides.

Les paramètres de jeu du moniteur vous donnent la possibilité de personnaliser plusieurs éléments, dont le taux de rafraîchissement. Vous pouvez aussi définir des paramètres de jeu précis dans les différents profils pour les adapter aux préférences de plusieurs joueurs. Les paramètres de jeu incluent le mode de synchronisation à action dynamique, qui vous permet d’attaquer vos ennemis plus vite et avec moins de décalage, et l’option de stabilisation des nuances noires, qui détecte automatiquement les zones les plus sombres à l’écran pour en rehausser les détails. Vous ne serez plus surpris par un ennemi caché dans l’ombre. Les paramètres vous permettent également d’ajouter la cible Crosshair dédiée au centre de l’écran pour vous aider à tirer avec plus de précision.

Performance du moniteur de jeu Ultragear 32GK650G de LG

J’ai testé le moniteur de jeu Ultragear 32GK650G de LG avec divers jeux, y compris Conan Exiles, Batman: Arkham City, Fortnite et le bon vieux Team Fortress 2. Conan Exiles présente de belles images diurnes éclatantes avec des rayons de soleil, de l’eau qui bouge, du feuillage et de splendides paysages à observer (quand tout ce qui vous entoure n’essaie pas de vous éliminer ou de vous dévorer). Batman, quant à lui, se déroule dans un monde nocturne, donc l’environnement est très sombre et accentué par des néons et quelques lampadaires (sans oublier l’occasionnel ennemi juré). Fortnite et TF2 ne présentent que des images de dessins animés, mais le rythme de l’action est plutôt rapide. J’ai donc voulu mettre à l’épreuve la fluidité et l’absence de décalage du moniteur. Tous les jeux que j’ai testés ont fière allure sur ce moniteur. J’ai augmenté le taux de rafraîchissement et maximisé tout ce que je pouvais (sans toutefois faire surchauffer le portable de jeu que j’utilise pour essayer ce type de moniteur) dans les paramètres pour profiter de la plus belle qualité graphique possible (ça fait beaucoup de P, non?). Je dois admettre que les images sont plutôt claires et nettes et que les jeux sont très fluides et presque dépourvus de décalage, surtout quand le taux de rafraîchissement est au maximum.

Le mot de la fin sur le 32GK650G de LG

LG Gaming Monitor

Bon, j’ai un aveu à faire. Cette évaluation aurait dû paraître il y a environ une semaine, mais j’ai dépassé mon échéance et gardé le moniteur quelques jours de plus pour pouvoir continuer à jouer sur son bel écran. Comme je l’ai dit plus tôt, mon vieux moniteur de jeu est sur le point de rendre l’âme et il ne fonctionne plus bien. Avoir un moniteur de jeu plus spacieux et de meilleure qualité qui ne demandait qu’à servir était trop tentant. Heureusement, mes rédacteurs aiment aussi les technologies, donc j’espère qu’ils comprendront que mon amour pour les jeux l’a emporté sur mon intégrité journalistique… et que j’ai gardé ce moniteur plus longtemps pour jouer encore et encore. Inutile de me demander si je recommande le moniteur de jeu 32GK650G de LG. Je ne veux toujours pas le rendre. Il a la taille parfaite, il est immersif, il déborde de fonctions et il fonctionne à merveille avec une foule de jeux. Il est donc probable que vous me voyiez au magasin prochainement en train d’enlacer un de ces moniteurs et de supplier ma femme de me laisser l’acheter. Je pourrais aussi garder celui-ci encore un peu et attendre que Best Buy envoie quelques gros videurs enragés pour le récupérer. Ça en vaudrait quand même la peine.

Steven Hill
Je suis un écrivain primé, un journaliste pigiste et un blogueur geek passionné par la technologie. Lorsque je ne suis pas en train de jouer tout dernier jeu vidéo ou en train de saliver de bonheur devant les tout nouveaux gadgets, j’adore cuisiner pour ma famille, faire du vélo de montagne ou de la planche à neige à travers la poudreuse de la montagne Whistler.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here