photography-career.jpg

Il existe beaucoup de stéréotypes et de clichés associés à la photographie, comme les chapeaux Kangol à l’envers et les bracelets de cuir qui ont déjà été monnaie courante (comme le gars dans « Voilà! », version française de « Just Shoot Me »). J’ai souvent lu dans des biographies de photographes une phrase du style : « Je prends des photos depuis que mon père m’a mis un appareil photo dans les mains à l’âge de 3 ans ». Personnellement, je n’ai jamais été particulièrement attiré par la photographie après la fin de mes études, et je n’ai honnêtement pas senti que c’était à mon désavantage. Je crois que vous pouvez prendre un appareil photo à n’importe quel moment de votre vie et commencer un parcours incroyablement satisfaisant et gratifiant.

Un bon œil
Si vous êtes une personne visuelle, qui aime s’attarder sur les choses intéressantes qu’elle voit et les consigner dans un petit classeur d’archivage subconscient, vous avez probablement l’un des attributs les plus importants que possède un bon photographe : un bon œil. Par là, j’entends une compréhension d’une composition agréable, d’une lumière intéressante et du « moment décisif », comme le grand Henri Cartier-Bresson disait. Des bases en photographie vous donneront les outils nécessaires pour déconstruire ces images qui vous plaisent et expliquer pourquoi vous les aimez. Votre défi est alors de recréer ces éléments plaisants et d’y intégrer votre touche personnelle.

Copiez vos héros
J’ai réalisé la semaine dernière que même si vous ne pouvez pas décider, par exemple, d’enregistrer une chanson des Ramones et de la vendre sur iTunes, vous pouvez toutefois recréer une photographie que vous avez vue et la vendre ensuite. Alors n’ayez jamais peur de sortir et de singer le travail d’autres photographes, comme le font 99 % des photographes à leurs débuts! La vérité, c’est qu’il est extrêmement difficile de recréer avec authenticité le travail d’un autre photographe, alors vous risquez davantage de créer quelque chose de nouveau, même si l’influence de l’artiste original peut se manifester fortement. (Ne me parlez même pas de toute cette histoire de Richard Prince.) Mais ce qui est particulièrement intéressant dans cette pratique, c’est lorsque vous commencez à trouver des occasions d’images entièrement nouvelles dans le style que vous avez créé ou que vous avez adopté. En sortant simplement avec une intention, vous devenez ouvert à toute possibilité.

how2.jpg

Tout le monde peut devenir photographe
De toute l’histoire de la photographie, il n’a jamais été aussi facile de devenir photographe. Le prix d’un appareil photo capable de saisir des images de très haute qualité (par exemple, doté d’un capteur APS-C ou micro quatre tiers) est devenu incroyablement abordable, et les programmes de traitement comme Lightroom et Photoshop sont aussi très abordables, et à notre époque, tout le monde a accès à un ordinateur. [D’ailleurs, j’ai remarqué que la bibliothèque publique de Vancouver offre des « stations de création » où vous pouvez utiliser Photoshop; il existe peut-être une initiative similaire dans votre région.] Il existe aussi une tonne de moyens de mettre votre portfolio en ligne, beaucoup trop pour commencer à en discuter ici, mais si vous êtes un photographe sérieux, il n’y a absolument aucune excuse en 2016 de ne pas avoir un beau site Web.

Appareil photo sans miroir a6300 de Sony

Pas de cheminement obligé
Évidemment, l’abaissement de la barre d’entrée a rendu plus difficile de se tailler une place comme photographe professionnel à temps plein. Il y a énormément de bons photographes, et beaucoup d’as de la photographie. Je ne dis pas cela pour vous décourager, mais plutôt pour expliquer qu’il faut une quantité de travail phénoménale pour gagner sa vie comme photographe. Et il n’y a pas de formule magique ou de cheminement typique pour réussir; il existe d’innombrables façons d’y arriver. Demandez à trois photographes professionnels leur secret de la réussite, et ils vous raconteront trois histoires complètement différentes. Ce que vous devez regarder, ce sont les principes derrière leur succès.
Mais derrière chaque ascension au sommet, il y a une série de petites montées, faites de petits pas qui vous poussent graduellement vers votre objectif. Cela prend du temps pour bien maîtriser l’art de la photographie, et il faut toujours garder cela à l’esprit pour continuer à progresser sans se décourager.
Commençons par la base.

how3.jpg

Trouvez votre passion
La toute première question que vous devez vous poser est celle-ci : « Qu’aimez-vous photographier? » Si vous ne connaissez pas la réponse à cette question, vous devez passer plus de temps à photographier différents sujets. Les meilleurs sujets sont ceux auxquels nous avons accès. Il est difficile d’être un photographe de rue si vous vivez dans un village éloigné, par exemple, ou prendre des portraits de famille si aucun de vos amis n’a d’enfants. Idéalement, vous devriez trouver des sujets qui vous intéressent et qui se trouvent facilement autour de vous. Je me souviens d’un photographe qui disait : « On photographie ce qu’on ne peut pas s’empêcher de photographier ». Votre photographie devrait répondre à un besoin qui vous habite. Pour ma part, cela répond au besoin de créer quelque chose de beau, d’être engagé activement dans un processus créatif, et aussi d’être bon dans quelque chose, quelque chose qui m’appartient. J’ai un immense respect pour les musiciens et les artistes visuels qui utilisent leurs mains de façons qui m’échappent. La photographie m’offre un espace créatif dans lequel je peux exceller.

Votre portfolio
Alors, lorsque vous avez compris ce qui vous passionne en photographie, vous devez orienter votre portfolio dans cette direction. Un portfolio est la pierre d’angle sur laquelle un photographe bâtit sa carrière. Il n’a pas à être énorme, en fait il est préférable qu’il soit concis, pour ne pas être endormant. Votre premier portfolio devrait comporter douze images très fortes reliées par leur style ou leur thème. Créez-le par groupes de trois et demandez l’avis de vos pairs, amis, collègues ou proches. Chercher la critique est un excellent moyen de vous améliorer, mais souvenez-vous toujours qu’aucune opinion n’est la vérité absolue. On m’a déjà dit de ne demander conseil qu’aux gens auxquels je voudrais ressembler, et je pense que c’est un bon truc à garder en tête en matière de photographie.

Le travail
Il ne s’agit que de mon avis pour commencer une carrière de photographe, et d’une certaine façon, créer le portfolio n’est que la partie facile. Je veux dire, ce n’est pas facile (pas du tout), mais c’est bien pâle en comparaison de trouver la réponse à cette question : « Qui me paiera pour mes photos? » Voilà où le vrai travail entre en jeu : la recherche, la prospection, les appels, toutes ces choses qui donnent des sueurs froides aux artistes.
Mais chaque chose en son temps; trouvez votre passion et suivez-la jusqu’à ce que vous ayez prouvé que vous avez ce qu’il faut pour créer des photographies qui se démarqueront. Je pourrais vous souhaiter bonne chance, mais je crois qu’il serait plus pratique de vous dire…
                                 …Soyez persistant!

Visitez le magasin Best Buy le plus près de chez vous pour essayer certains des meilleurs appareils photo du marché pour vous aider à vous améliorer en tant que photographe.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here