640px-Colour_Explosion.jpg

Après le 4K, le HDR (ou imagerie à grande gamme dynamique) semble être le nouveau terme à la mode dans le domaine des téléviseurs. Comme vous aviez pu le lire dans l’article de mon collègue Christian Jarry et dans celui de ma collègue Myriam Larouche-Tremblay, grâce à cette technologie, les films et séries présentées sur des téléviseurs 4K compatibles ont un meilleur contraste. En d’autres mots, le HDR donne l’impression d’avoir des images encore plus réelles et naturelles, notamment dans les scènes tournées la nuit. Certains producteurs de contenu, comme Netflix, ont même déjà commencé à offrir du contenu compatible.

Si vous êtes un photographe amateur ou professionnel, vous connaissez sûrement déjà le terme. L’idée remonterait à 1856-1857, alors que le photographe français Gustave Le Gray, prit le premier cliché comprenant différentes valeurs d’exposition.

Dans cet article, j’ai eu envie d’approfondir la notion de HDR dans un contexte pratique. Tout d’abord, nous verrons ce dont vous avez besoin pour prendre des photos HDR. Ensuite, nous aborderons les effets du HDR sur les photos. Finalement, nous verrons quand utiliser ou non cette fonction.

De quoi avez-vous besoin pour la photographie en HDR?

Premièrement, pour l’aspect technique, je ne vais pas entrer dans les détails. Ce point a été déjà été abordé par mes deux confrères mentionnés plus haut. Disons simplement qu’une photo HDR est constituée de deux photos (c’est souvent trois ou plus) prises à différents niveaux d’exposition.

611px-Gustave_Le_Gray_-_Brig_upon_the_Water_-_Google_Art_Project.jpg

Maintenant, sur le marché, on peut trouver de plus en plus de téléphones intelligents qui incluent le mode HDR. Il y a, par exemple, le LG G5 et le Samsung Galaxy S7. Il suffit d’activer ce mode et ces appareils s’occupent du reste. Vous pouvez également trouver des reflex qui ont un mode semblable. J’en parlerai à la fin de mon billet.

Cependant, si vous n’avez pas un appareil récent, vous pouvez aussi profiter des avantages du HDR. Vous aurez à faire un peu plus de manipulation, mais si vous êtes patient vous y arriverez.

Comme le notait Christian Jarry, dans un autre de ses articles pour le blogue Branche-Toi, pour créer une photo HDR, vous aurez besoin de prendre au moins une photo surexposée, une photo sous-exposée et une photo correctement exposée. Vous devrez notamment jouer avec l’ouverture et la vitesse d’obturation durant le processus.

Étant donné que vous prenez le même sujet plusieurs fois en photo, et ce, du même angle, vous devriez vous servir d’un trépied. Ça vous évitera en même temps de bouger.  Pour encore plus de stabilité, optez pour une manette de déclenchement. Sinon, vous pouvez aussi activer la minuterie de l’appareil. Ça vous évitera de bouger lorsque vous appuierez sur le bouton.

Ensuite, à l’aide d’un logiciel de retouche de photo, comme Adobe Lightroom 6 Platinum, vous n’aurez qu’à « fusionner » ces trois clichés pour en créer un nouveau. Certains logiciels sont plus difficiles que d’autres à utiliser et vous aurez peut-être besoin du manuel d’instructions pour savoir comment faire.

Comment le HDR affecte-t-il vos photos?

Grâce au HDR, on peut obtenir des photos avec une grande plage dynamique. Il est facile de comparer une photo HDR avec une photo « ordinaire ». La première attire immédiatement notre regard. Elle semble plus détaillée (notamment dans les zones d’ombres et les zones trop éclairées), elle n’a pas du tout l’air fade (elle a même l’air un peu surréelle) et les couleurs ont l’air plus éclatantes. Bref, c’est comme si nous étions là.

Quand utiliser le HDR et ne pas l’utiliser?

Si vous tapez HDR dans un moteur de recherche et que vous regardez des images avant et après ou juste des photos HDR, vous verrez que beaucoup ont été prises à contrejour ou pendant un coucher de soleil. Ce genre d’images contient habituellement beaucoup de contraste et c’est assez difficile de prendre une photo « normale ». Dans ces conditions, le HDR peut vite devenir votre meilleur ami. Il peut vous aider à rendre le soleil encore plus chaud et détaillé et les ombres qu’il crée encore plus réelles.

640px-StLouisArchMultExpToneMapped.jpg

En fait, c’est surtout dans les photos de paysage que le HDR est le plus utile. Et vous n’êtes pas forcément obligé d’être à contrejour. Le HDR peut faire des merveilles, par exemple, avec une photo d’un champ prise l’après-midi.

Le soir, la nuit ou lorsque vous êtes dans un endroit où il y a peu de lumière, vous pouvez également essayer le HDR. Il devrait aider à ressortir tous les détails de votre cliché sans que ça ait l’air artificiel.

Comme vous vous en doutez peut-être, étant donné qu’il faut plus d’une photo pour le HDR, si vous photographiez un sujet qui bouge, votre photo HDR n’aura pas l’effet escompté. Si vous prenez des passants qui marchent dans une rue le soir, ils auront l’air flous. Il faudra mieux utiliser un autre mode ou un flash. Même constat si vous devez bouger pendant une photo (par exemple, vous voulez photographier un immeuble sous plusieurs angles).

En fait, retenez que du moment où vous devez bouger entre le premier et le dernier cliché, le HDR n’est pas recommandé.

Il faut aussi comprendre que le HDR a ses limites. Si vous vous trouvez dans une pièce totalement sombre, ne vous attendez pas à ce que la photo HDR se transforme en photographie nocturne. Le HDR ne remplace pas un flash et il doit donc y avoir un minimum de lumière pour que ça fonctionne.

Je pense que comme dans n’importe quel domaine, c’est avec la pratique que vous verrez vraiment les avantages du HDR. Moi-même, au début, je m’amusais à photographier tout et n’importe quoi. C’est avec le temps que je me suis rendu compte qu’on ne pouvait pas tout photographier avec ce mode. Maintenant, c’est presque devenu une seconde nature, même si je sais que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre (comme n’importe quel photographe, d’ailleurs… on ne cesse de se perfectionner).

10414396.jpg

Les appareils photo compatibles

Chez Best Buy, vous pouvez mettre la main sur plusieurs appareils photo dotés du mode HDR, que ce soit en mode photo ou vidéo. Ce sont surtout les reflex les plus populaires, comme le Canon EOS 80D ou le Nikon D7100.

Par contre, si vous n’êtes pas trop reflex ou que vous trouvez ce genre d’appareil trop volumineux ou coûteux, vous pouvez vous procurer ce FinePix XP90 16 Mpx de Fujifilm, qui est l’un des seuls appareils photo automatiques à être doté d’un mode HDR intégré.

Voilà! J’espère que cet article vous a aidé à y voir plus clair.

Magasinez les appareils photo chez Best Buy.

Source images : Wikipedia

PARTAGER SUR
Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here