A photo of the Sony A7C
L’Alpha 7C de Sony est livré avec un objectif 28-60 mm f4-5.6

En ce qui concerne les caméras sans miroir, Sony est sur une excellente lancée en ce moment. Après avoir sorti le ZV-1, un appareil dédié au vlogging, et le spectaculaire Alpha 7S III récemment, ils reviennent à la charge avec le tout nouveau Alpa 7C, un appareil photo qui s’inspire fortement des caractéristiques du très populaire A7 III. Le « C » signifie « compact » et, selon Sony, c’est « l’appareil photo numérique plein format sans miroir à objectif amovible avec stabilisation d’image intégrée le plus petit et le plus léger du monde ».

Cliquez ici pour regarder ma vidéo (en anglais seulement).

Les caractéristiques principales de l’Alpha 7C

L’Alpha 7C est équipé d’un capteur plein format de 24,2 mégapixels capable de prendre jusqu’à 10 images par seconde. Il permet de prendre des photos et des vidéos dans une plage ISO de 100 à 51 200, extensible à 50-204800. Il est doté de nombreuses fonctions de mise au point automatique, notamment la détection des visages humains et animaux, ainsi que la détection des yeux. Il dispose également d’une fonction appelée « 4D FOCUS » qui utilise un algorithme prédictif pour suivre les objets en temps réel (la quatrième dimension étant le temps). Il enregistre des vidéos 4k et des vidéos full HD jusqu’à 120 images par seconde pour des prises de vidéo au ralenti.

A photo of the top of the Sony A7C
L’Alpha 7C possède un bouton d’enregistrement vidéo sur le dessus de la caméra

L’ergonomie de l’Alpha A7C de Sony

Comme je l’ai déjà mentionné, l’Alpha 7C a beaucoup de points communs avec le modèle A7 III en termes de fonctionnalités, mais les véritables différences se situent au niveau de l’ergonomie et de la structure. L’Alpha 7C est sensiblement plus petit que l’A7 III, au point où je le trouvais un peu trop petit dans ma main. J’aurais préféré avoir une meilleure prise avec ma main droite où malheureusement mon petit doigt était inutile et mon annulaire peinait à faire mieux. Je préférerais que l’appareil soit un peu plus grand et plus étroit (de l’avant vers l’arrière), mais je crois qu’il y a surement des limites à la possibilité de faire un appareil plein format, en raison de ce qu’on appelle la « physique ». Mis à part cela, Sony a supprimé les boutons personnalisés de l’Alpha 7C ainsi que la molette de changement des paramètres. Alors que l’A7 III possède un cadran pour la vitesse d’obturation, l’ouverture et la sensibilité ISO, l’Alpha 7C utilise le cadran unique en haut pour la vitesse d’obturation, et la molette à l’arrière pour l’ouverture. Vous pouvez également modifier la sensibilité ISO à l’aide de la molette de changement des paramètres. J’ai trouvé que contrôler l’ouverture et la sensibilité ISO de cette façon ne posait aucun problème. L’Alpha 7C n’a qu’un seul emplacement pour carte mémoire, alors que l’A7 III en a deux. Encore une fois, ce n’est pas un gros problème, d’autant plus que l’on peut obtenir des cartes de très grande capacité de nos jours.

A photo of the back on the Sony A7C.
La molette de changement des paramètres est utilisée pour contrôler l’ouverture et l’ISO

Écran ACL entièrement rotatif

L’Alpha 7C présente quelques avantages par rapport à l’A7 III. Tout d’abord, il y a un bouton d’enregistrement vidéo sur le dessus, que j’ai trouvé très facile d’accès. Deuxièmement, Sony a intégré un écran ACL rabattable, tout comme sur le ZV-1 et l’A7S III. Cela sera très apprécié par les vloggers qui doivent pouvoir composer leurs prises de vue lorsqu’ils sont devant la caméra. En effet, je l’ai trouvé bien pratique pendant le tournage de ma critique du nouveau stabilisateur à cardan RSC 2 de DJI!

Depuis un certain temps déjà, je suis partisan de ce type d’écran ACL entièrement rotatif, mais maintenant qu’ils sont de plus en plus répandus, j’ai découvert leur inconvénient. Beaucoup de photographes de rue aiment photographier du niveau de la taille, c’est-à-dire avec un appareil photo tenu à un angle faible. Pour ce faire, avec l’Alpha 7C, il faut faire pivoter l’écran vers le côté (voir photo ci-dessous), puis vers le haut. Le problème est que l’écran n’est plus aligné avec l’objectif, et je trouve cela un peu déconcertant. Pour moi, cela rend le processus de composition des images un peu moins intuitif. Maintenant, ma solution habituelle à un tel problème est d’utiliser le viseur (en fait, c’est toujours ma solution préférée pour les photos), mais malheureusement cet appareil est équipé d’un petit viseur de 1 cm, comparé à un viseur de 1,3 cm sur l’A7 III. Cette lacune est quelque peu aggravée par l’absence d’un bon œilleton.

A photo of the LCD screen on the Sony A7C
L’Alpha 7C est équipé d’un écran ACL entièrement rotatif

Pas de nouveau système de menu

Lorsque j’ai su que j’allais effectuer une évaluation sur l’Alpha 7C, j’ai croisé les doigts et les orteils dans l’espoir qu’il disposerait du nouveau système de menu qui a été dévoilé dans le récent Alpha 7S III. J’ai bien peur que ce ne soit pas le cas. J’ai critiqué à maintes reprises le système de menu standard de Sony pour son manque d’intuition et sa mauvaise présentation. Je ne sais pas pourquoi Sony s’est donné la peine de créer un nouveau système de menu, qui est absolument génial, et a choisi de ne pas l’inclure sur tous ses derniers modèles. Il me semble que c’est une occasion manquée.

Nouvel objectif

L’Alpha 7C est équipé d’un tout nouvel objectif 28-60 mm f/4-5.6 qui a été spécialement conçu pour renforcer l’ensemble du thème des compacts. Il dispose en fait d’une position de repos qui lui permet d’être aussi discret que possible. Lorsque vous voulez photographier, vous devez faire tourner la bague de zoom afin d’allonger le barillet intérieur jusqu’à la plage focale de 28 mm. Je ne suis pas un grand fan des objectifs en kit, mais je pense que c’est un bon objectif polyvalent. Mon plus grand reproche est cette ouverture maximale relativement étroite de f/4-5,6 qui rend difficile la création de ces arrière-plans magnifiquement flous que les photographes portraitistes adorent. Mais en tant qu’objectif de photographie de rue, je pense qu’on peut beaucoup s’amuser avec cet appareil.

Conclusion

Bien que l’Alpha 7C présente quelques inconvénients, j’accepte que ceux-ci sont le résultat d’une tentative de créer un appareil photo plein format sans miroir vraiment compact pour ceux qui souhaitent bénéficier de tous les avantages dans un boîtier le plus petit possible. Dans l’ensemble, je pense qu’il s’agit d’un autre excellent appareil photo de Sony, et peut-être que mes attentes étaient un peu grandes à la suite d’une série récente de sorties d’appareils photo de grande qualité d’un fabricant qui domine le marché des appareils photo sans miroir en ce moment.

Achetez l’appareil photo sans miroir Alpha 7C de Sony sur BestBuy.ca.