daydreamview-08-conclusion

La réalité virtuelle prend plusieurs formes. Une forme contemplative, où vous regardez des photos ou vidéos à 360 degrés (avec ou sans son/musique), et une forme interactive, où vous pouvez effectuer des actions qui vont interagir avec l’univers dans lequel vous êtes plongés.

Le casque Daydream View de Google, c’est un peu les deux. Mais contrairement aux casques de HTC, Oculus et Sony, le Daydream View ne nécessite pas de console de jeux ou d’ordinateur. Seul un téléphone est requis, avec l’application Daydream.

daydreamview-01-intro

 

Comment ça fonctionne?

Il s’agit d’un casque de plastique avec un fini en tissu, ainsi qu’un pointeur Bluetooth. Le devant du casque se rabat afin d’y insérer un téléphone – sur lequel l’application Daydream aura été préalablement installée et configurée. Le casque ne pèse que 220 grammes et est très confortable, grâce à son pourtour rembourré. La bande élastique à l’arrière est ajustable et fera donc à tous les formats de tête. On doit aussi jumeler le petit pointeur Bluetooth avec le téléphone avant de commencer. Fait intéressant, on retrouve une petite bande élastique dans le rabat du casque afin d’y ranger le pointeur, lorsque le casque ne sert pas. Bien pensé.

daydreamview-03-pointer

Une fois l’application lancée et le pointeur jumelé, on insère le téléphone, on attache le casque et on le met sur sa tête pour choisir l’expérience à vivre, qu’il s’agisse du simple visionnement d’une photo ou vidéo à 360 degrés, ou d’une expérience plus interactive qui requiert que l’on pointe et clique sur des éléments du décor.

J’ai d’ailleurs préparé une petite démonstration du casque et de l’application dans la vidéo qui suit:

Précision: je croyais qu’un test du Pixel XL avait été publié sur le blogue, mais il ne s’agissait que d’un aperçu. C’est moi qui aurai l’honneur de publier le test en question autour du 15 novembre!

 

Mon test

Le lancement de l’application est tout simple. Il est toutefois possible que vous ayez à installer des mises à jour pour certaines applications (Google VR, Google Earth), mais ça ne prend généralement qu’une minute.

L’application Daydream indique ensuite d’insérer le téléphone dans le casque, puis de le mettre sur sa tête.

daydreamview-04-emilie

On se retrouve ensuite devant un menu qui nous demande de choisir le type de contenu que l’on souhaite expérimenter. On peut explorer des photos via Google Photos (des exemples sont offerts si vous n’avez pas de photos à 360 degrés), des lieux comme le Taj Mahal via Google Earth, consulter des sites comme le WSJ (Wall Street Journal) ou, même, jouer à des jeux comme Wonderglade.

daydreamview-05-wonderglade

D’ailleurs, ce petit jeu de parc thématique est parfait pour se familiariser avec les possibilités du pointeur. En effet, il est nécessaire de se servir du pavé tactile et d’incliner le pointeur afin de déplacer son personnage ou réussir des épreuves. Un petit jeu gratuit amusant, parfait pour les enfants.

daydreamview-06-headset

Je recommande fortement d’utiliser des écouteurs ou un casque d’écoute, surtout si vous jouez à un jeu. Sinon, le son ne sortira que par le haut-parleur intégré du téléphone et, dans le cas du Pixel ou du Pixel XL, ça signifie un seul haut-parleur (donc du son mono, d’un seul côté de la tête).

Petit détail pour les plus pointilleux: même l’écran Quad HD (2560×1440, soit 4 fois la résolution 720p!) n’offre pas toujours une qualité d’image suffisante pour ne pas remarquer les pixels à l’écran, tant le téléphone est placé près des yeux. Par contre, ceci ne nuit en rien à la qualité d’image et n’enlève rien au niveau d’immersion. Il ne s’agit que d’un constat de ma part. Et il est possible que les jeux ou vidéos où j’ai fait ce constat n’aient pas été conçus dans cette résolution.

daydreamview-07-apps

Si la majorité des jeux et applications proposés sont gratuits, certains sont aussi payants ou contiennent des achats intégrés, comme beaucoup d’applications sur le Google Play Store – rien de nouveau ici, donc.

Parmi les autres jeux disponibles dès le départ, notons Mekorama VR (5,49$), qui est en fait une version réalité virtuelle d’un jeu déjà existant. Dans Mekorama, on doit guider un petit robot à travers un casse-tête géométrique. Ce jeu fonctionne très bien avec le pointeur et offre une belle qualité d’image. Un bon rapport qualité-prix, donc.

Sur YouTube, on retrouve beaucoup de vidéos RV (réalité virtuelle) ou 360 degrés, ce qui ajoute un niveau d’immersion supplémentaire, versus le visionnement de vidéos classiques. Vous aurez évidemment besoin d’une bonne connexion Internet pour profiter de la qualité optimale de ces vidéos d’ailleurs.

Pour avoir essayé d’autres casques de réalité virtuelle comme le HTC Vive et le PlayStation VR, il est évident que l’expérience est très différente, puisque l’on ne peut pas se déplacer physiquement dans son salon avec un casque comme le Daydream View. Par contre, les solutions qui le permettent sont généralement beaucoup plus coûteuses, soit 650-700$ ou plus, alors qu’ici, on parle d’un accessoire sous les cent dollars pour jumeler avec un téléphone Pixel et Pixel XL de Google*, dont mon collègue a récemment parlé.

* Ce sont les premiers appareils compatibles, mais gageons que la liste s’allongera au cours des prochaines semaines ou des prochains mois. Daydream est en fait une plateforme de développement, et que plusieurs entreprises et éditeurs de jeux et d’applications travailleraient à ajouter du contenu au moment d’écrire ces lignes.

daydreamview-02-box

 

  

Points forts

  • Son prix (99,99$)
  • Simplicité à configurer et utiliser
  • Solution portable, contrairement aux casques pour consoles ou PC, qui dépendent d’un appareil plus gros

 

Points faibles

  • Pas de déplacement dans l’espace, contrairement aux solutions pour console ou PC
  • Confection du casque qui laisse prévoir une usure ou un bris du recouvrement en tissu

 

Évaluation

Le casque de réalité virtuelle Daydream View de Google est un excellent bon choix pour le prix. Le recouvrement en tissu pourrait s’user ou briser avec le temps, mais permet de réduire le coût de l’appareil. Parfait pour regarder photos et vidéos 360 degrés ou interagir avec des jeux ou applications de réalité virtuelle simples (sans déplacement physique).

  • Simplicité d’utilisation: 4,5/5
  • Qualité d’image: 4,5/5 (qualité du téléphone)
  • Caractéristiques: 3/5
  • Conception : 3,5/5
  • Valeur : 4/5

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here