pebble.JPGLa montre Pebble se jumelle à votre téléphone intelligent pour exécuter des applis directement sur votre poignet. Voyez cet appel ou ce message texte important ou voyez qui vous appelle sans toucher à votre téléphone.

Style et équipement

Avec son gros format et son écran simple, la Pebble a une allure rétro. Elle me fait penser aux premières montres numériques Seiko ou Casio qui étaient tellement populaires au début des années 90. J’ai trouvé que son cadran paraissait très gros sur mon poignet, malgré cela j’ai aimé ses lignes pures et son écran noir rudimentaire. Le bracelet en plastique doux aux bordures adoucies est agréable à porter, il est aussi vraiment très large et la boucle semble solide. Il va réellement mieux au poignet d’un homme. Question d’esthétique, j’aurais préféré une version plus mince avec un bracelet et une boucle plus petits.

pebble and oranges.jpg

Malgré la taille de son cadran et de son bracelet, la Pebble n’a en fait qu’un très petit écran de 3,2 cm (1,26 po) de large, mais dont l’affichage de papier électronique a une résolution de 144 x 169 pixels. Le papier électronique n’est pas de l’encre, mais plutôt un affichage ACL en noir et blanc avec du texte noir plus foncé que d’habitude. Cela donne aux textes et aux icônes une apparence plus nette, rendant l’écran plus facile à lire à la lumière du jour. Pour la vision de nuit, elle est équipée d’un rétroéclairage assez faible pour consulter votre montre dans un cinéma sans déranger vos voisins. Il réfléchit aussi un peu de la lumière ambiante, ce qui aide le rétroéclairage.

Le boîtier en plastique est doté d’une couche dure résistante aux rayures, mais je ne suis pas sûr de sa longévité. La gamme en plastique présente huit couleurs brillantes et, si vous voulez un aspect plus mature et sérieux, Pebble Steel vous offre un modèle en acier inoxydable brossé. Elle prend en charge la plupart des appareils iOS et Android, ce qui en fait un appareil flexible que peut facilement se partager toute la famille.

La Pebble est équipée d’un processeur ARM Cortex-M3 avec un accéléromètre à trois axes, un magnétomètre et un capteur de lumière ambiante. La mémoire de la Pebble est très petite et ne permet pas de stocker beaucoup de données, elle ne contient que huit applis et écrans de montre.

pebble in garden.jpg

L’autre côté négatif est que l’écran de la Pebble n’est pas tactile, par contre il s’allume simplement quand on secoue le poignet. Quatre boutons vous permettent de faire fonctionner la montre. Un bouton principal du côté gauche active le rétroéclairage et ouvre le menu d’accueil. Il sert aussi de bouton de recul pour sortir d’une option choisie. Il y a trois boutons du côté droit : le bouton central sert à choisir une option et les boutons du haut et du bas servent à défiler le menu d’accueil.

La résistance à l’eau de la Pebble est de 5 atm, vous pouvez donc nager et prendre une douche en la portant. Sérieusement, voulez-vous vérifier vos courriels et vos textos à la piscine ou dans la douche en vous lavant les cheveux? Ça ne devrait pas fonctionner dans la salle de gym étant donné qu’elle doit être à portée de Bluetooth. C’est quand même bon de savoir qu’elle est protégée des éclaboussures et autres sources d’eau.

La durée de vie de la batterie est tout simplement extraordinaire, elle dépasse celle de la plupart des autres appareils. Elle a tenu sa promesse de cinq jours d’autonomie.

pebble app.png

Configuration

Aucun manuel n’est livré avec la montre, vous aurez donc besoin de vous connecter au site Web de Pebble pour obtenir plus d’instructions si vous en avez besoin. Cet appareil est très convivial et la configuration a été très facile. Elle se recharge en la reliant à votre ordinateur avec un câble USB doté de deux connecteurs de métal qui s’insèrent dans la montre. La montre était complètement chargée après seulement 30 minutes. Pendant ce temps, j’ai pu télécharger l’appli Pebble sur mon téléphone intelligent et je m’en suis servi pour me créer un nouveau compte Pebble. Choisissez votre nom et votre mot de passe avec soin. Votre compte Pebble reste toujours ouvert, vous ne pouvez pas le fermer. Pour changer quoi que ce soit dans le compte, vous devez supprimer et réinstaller l’appli Pebble.

Jumelage de l’appareil

J’ai allumé la montre Pebble en pesant sur le bouton du dessus et en le maintenant pendant environ huit secondes. Elle s’est mise en fonction rapidement. Jumeler l’appareil s’est aussi fait en douceur. J’avais oublié de mettre le Bluetooth en fonction sur le téléphone intelligent, ce qui a occasionné quelques problèmes. Après avoir activé le Bluetooth, l’appli Pebble a affiché « Permettre » et ensuite « Continuer » pour trouver et jumeler l’appareil. La Pebble doit être à une distance de 6 à 9,1 mètres (entre 20 à 30 pieds) du téléphone intelligent pour fonctionner. Une fois mon identifiant Pebble sélectionné dans la liste Bluetooth, j’étais prêt à jumeler et à commencer à utiliser la Pebble.

pebble app2.png

C’est une question d’applications

La force de la Pebble vient de ses applis : il y en a des dizaines parmi lesquelles choisir. L’interface fait penser au magasinage de livres électroniques : vous pouvez télécharger et collectionner autant d’applis que vous le désirez. Les applis en excès sont stockées dans le casier Pebble situé sur votre téléphone intelligent. C’était réellement amusant de passer d’une appli à l’autre pour créer des ensembles personnalisés selon l’utilisateur. Il y avait réellement une division dans la maison : les garçons ont préféré les nombreuses applis de jeu et l’appli ESPN qui annonce les résultats d’événements sportifs; les filles ont aimé le calendrier, l’appareil photo et Yelp. Ma fille ainée a essayé l’appli Pebblebucks pour accéder à son compte Starbuck et utiliser ses codes à barres. Ça pourrait s’avérer utile le matin quand elle est pressée pour se rendre en classe ou au travail.

J’ai commencé par utiliser des applis pour la musique, la mise en forme et les calendriers. L’appli Modern est vite devenue ma préférée : elle permet de choisir différents cadrans de montre et de choisir entre un affichage analogique ou numérique. Remplacer le cadran par un affichage analogique de la vieille école m’a aidé à accepter le style un peu gauche de la montre. J’utilisais déjà l’appli Runkeeper sur mon téléphone, il a donc été facile de la transférer sur la Pebble pour qu’elle puisse faire le suivi mes promenades à pied ou à vélo. J’ai vraiment apprécié pouvoir jeter un coup d’œil à la Pebble pour voir mes progrès pendant que je marchais. C’était moins encombrant qu’avec le téléphone et ça me servait de motivation. J’ai aussi aimé Evernote qui me permet d’organiser mes nombreuses listes et Pandora qui faisait jouer la musique du téléphone.

L’appli qui commande la lecture de la musique de la Pebble est la seule qui possède une direction à deux sens. Elle commande la lecture de la musique de votre téléphone iOS ou Android, à l’exception du volume : qui est encore réglé par votre téléphone. Toutes les autres applis sont unidirectionnelles, c’est-à-dire de votre téléphone à votre montre.

pebble work.jpg

Recevoir des notifications

La Pebble est créée dans le but de servir d’acolyte à votre téléphone et pas en tant qu’appareil indépendant. Elle peut cependant fonctionner des deux façons. Elle peut servir d’outil pratique pour vous aider à diminuer le temps passé à regarder votre téléphone ou elle peut devenir une autre distraction si vous vous mettez à regarder votre poignet à quelques minutes d’intervalle seulement. L’option de réglage de la Pebble au mode vibration quand on reçoit des notifications est une bonne idée. C’était pratique de pouvoir jeter un coup d’œil à la montre pour voir rapidement si un message texte est urgent ou non.

Verdict : Appareil superbe pour améliorer votre expérience de téléphone intelligent et peut-être aussi pour vous libérer de votre téléphone pendant un moment.

Allez jeter un coup d’œil à toutes les autres montres intelligentes que Best Buy a à vous offrir et trouvez celle qui vous convient le mieux.

PARTAGER SUR
Shelagh McNally
Je couvre les technologies depuis 1992, et j’ai vu beaucoup de celles-ci apparaître et disparaître. J’adore suivre les tendances, repérer les gagnants et les perdants et apprendre aux consommateurs comment se procurer les meilleurs produits et services pour leurs besoins. Mes articles ont été publiés dans le National Post, sur Reader’s Digest.com, Yahoo, dans le Miami Herald et d’autres publications, ainsi que sur d’autres sites Web de l’Amérique du Nord.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here