Samsung est encore une fois en train de flipper avec le Galaxy Z Flip5, qui s’ajoute à sa gamme de téléphones pliables, seulement cette fois-ci, vous aurez un écran de couverture plus grand. Le « Flip » est en pleine croissance, montrant une maturité de conception qui rend ce modèle beaucoup plus pratique que ses prédécesseurs, et cela commence en grande partie par l’écran de couverture.

C’est probablement ce que l’entreprise avait en tête pour le concept « Flip » dès le début. Le Flip5 vous semblera très familier si vous le comparez à l’original, sauf pour les différences évidentes entre l’écran de couverture et la charnière grandement améliorée. Si vous étiez en attente d’un téléphone pliable, il s’agit peut-être de la combinaison que vous recherchiez.

Cliquez ici pour regarder ma vidéo (en anglais seulement).


Galaxy Z Flip5 de Samsung
(configuration testée) 
:



·       Écran : Écran AMOLED dynamique de 6,7 po, définition de 2640 x 1080, rapport de forme de 20:9 et résolution de 426 pixels par pouce.
·       Écran sur la coque : Écran Super AMOLED de 3,4 po (720 x 748)
·       SE : Android 13
·       Processeur : Processeur octocœur Snapdragon 8+ 2e gén. de 3,36 GHz + 2,8 GHz + 2,0 GHz
·       Mémoire : Mémoire vive 8 Go, stockage 256 Go (pas de fente pour carte microSD)
·       Caméra : Caméra arrière de 12 mégapixels avec stabilisation optique de l’image, caméra ultra-large de 12 mégapixels, caméra avant de 10 mégapixels
·       Vidéo : Enregistrement vidéo jusqu’en Ultra HD 4K
·       Batterie : 3700 mAh
·       Connexions : 5G, LTE, Wi-Fi, Bluetooth 5.3, A-GPS, CCP, chargement rapide, USB-C, lecteur d’empreintes digitales, chargement sans fil, HDR10+
·       Dimensions : (Déplié) 6,5 x 2,83 x 0,27 pouces; (plié) 3,35 x 2,83 x 0,59 pouces
·       Poids : 187 grammes
·       Se déclinent en graphite, crème, menthe et lavande

Une nouvelle coque pour le Flip5

J’ai passé en revue les nombreuses modifications du modèle de base lors de ma première prise en main de l’appareil, surtout l’écran sur la coque, ou « Flex Window », comme Samsung aime bien l’appeler. Personnellement, je préfère le terme « écran de couverture », parce que c’est comme ça que l’on appelait le plus petit écran auparavant. Dans tous les cas, l’écran de 3,4 po fonctionne comme une fenêtre sur l’appareil, dans la mesure où il peut servir de raccourci pour les notifications et des applications. Cela signifie que vous n’aurez pas à ouvrir le téléphone aussi souvent pour faire quelque chose.

Concrètement, ce n’est pas nouveau pour la gamme Flip, car le Flip4 offrait des fonctions similaires, mais il y a une énorme différence entre un écran de 1,9 po et un écran de 3,4 po. La surface plus grande de l’écran est très pratique pour notamment consulter une carte ou cadrer une photo. Tous les raccourcis des applications précédentes sont toujours là, comme les contacts, le calendrier, la météo, l’enregistrement audio, la lecture de musique et les commandes des Galaxy Buds. Il est maintenant plus facile de répondre aux messages entrants, car vous avez un clavier QWERTY complet pour écrire ou voir des photos que vous venez de prendre.

Il y a quelques petites choses que vous devez faire pour configurer tout cela. Toutes les applications ne sont pas optimisées pour fonctionner sur un écran aux dimensions si uniques, vous devez donc les intégrer. Pour ce faire, allez dans Paramètres -> Fonctions avancées -> Laboratoires et activez les fonctions nécessaires. C’est la version bêta, alors attendez-vous à des bogues, mais elle facilite l’exécution de certaines applications, comme Google Maps et YouTube sur le plus petit écran. D’autres applications tierces, comme Spotify et Instagram, peuvent également s’y exécuter, mais l’expérience n’est pas toujours excellente. Il y a des applications dans le Galaxy Store qui sont spécifiquement conçues pour l’écran sur la coque, décuplant les possibilités, bien que vos résultats puissent varier.

Plus plat

Samsung a réussi à obtenir une finition alignée en comblant l’espace entre les deux extrémités de l’appareil. Maintenant, lorsque vous pliez le Flip5, tout est bien en place et bien droit. Cela réduit légèrement l’épaisseur lorsque le téléphone est replié, mais il est de la même taille lorsque vous l’ouvrez. Cela comprend le pli visible au milieu et le protecteur superposé sur l’écran de 6,7 po que vous ne devriez absolument pas enlever pour quelque raison que ce soit. Il n’est pas entièrement aligné avec les bordures, donc théoriquement, des débris peuvent s’y accumuler si vous ne faites pas attention.

Ce qui me laisse perplexe, c’est la décision de Samsung d’opter cette fois-ci pour une finition brillante au dos de l’appareil. L’écran est déjà un aimant à traces de doigts, et maintenant le dos emboîte le pas, ce qui signifie que vous devrez probablement essuyer plus souvent le téléphone, sauf si vous utilisez un étui. Vous pourriez envisager un étui uniquement pour protéger l’écran sur la coque qui est le plus exposé, et il y en a beaucoup de disponibles maintenant.

J’ai ressenti la même satisfaction lorsque j’ai entendu le son de claquement chaque fois que j’ai refermé le téléphone pour l’éteindre. L’ouverture a également semblé un peu plus douce cette fois-ci, grâce à la charnière plus simple et à des pièces mobiles moins nombreuses. La seule chose est que l’écran principal est sensible aux reflets en raison du verre utilisé pour le fabriquer, alors j’ai dû augmenter la luminosité lors des journées ensoleillées. La bonne nouvelle, c’est que la luminosité globale a augmenté de façon importante, alors vous devriez avoir plus de facilité à voir l’écran dans ces conditions.

La protection IPX8 est également de la partie, gardant le téléphone relativement durable en présence d’eau claire. Notez toutefois que le « X » dans ce cas signifie qu’il n’y a pas de protection officielle contre la poussière, alors faites attention à cela.

Performance et logiciel

Il est agréable de voir que Samsung offre le téléphone au même prix, malgré le doublement du stockage interne à 256 Go. La mémoire vive est toujours de 8 Go, mais avec la puissance du processeur Snapdragon 8 2e gén. à l’intérieur. En pratique, le téléphone devrait exécuter la plupart des processus sans problème, en particulier pour une utilisation mixte axée sur les appels, les messages, les médias sociaux et le multimédia en diffusion continue.

L’intégration entre les deux écrans est également très bonne. Double-cliquez sur le bouton d’alimentation pour lancer la caméra, que ce soit en position pliée ou dépliée. Si vous le faites lorsque le téléphone est plié et vous le dépliez ensuite, l’application de la caméra passera à l’interface la plus large. Il en va de même pour les appels téléphoniques ou les messages, où vous pouvez taper sur une notification sur la couverture, puis déplier l’appareil pour répondre. Je l’ai essayé avec une vidéo YouTube en cours, et même si c’était un peu maladroit, ça a fonctionné.

Le mode Flex permet également de placer le téléphone en forme de L. Cela facilite grandement les appels vidéo, mais pour vous assurer d’obtenir ce que vous voulez, vous devez forcer les choses. Allez à Paramètres -> Fonctions avancées -> Laboratoires -> Multi-fenêtres pour toutes les applis et activez-le. Vous verrez ensuite le Volet en mode Flex, dans lequel vous pouvez choisir les applications que vous voulez utiliser en mode Flex. Encore une fois, ceci étant en version bêta, vos résultats ne seront peut-être pas parfaits de bout en bout, mais vous devez l’essayer.

La superposition de l’interface utilisateur « One UI » de Samsung ne change rien de façon spectaculaire. Vous obtenez toujours le menu de raccourcis « Edge Display », ainsi que le mode multitâche à travers la fonction d’écran divisé. Comme auparavant, vous pouvez diviser deux applications (en haut et en bas) sur l’écran, puis en ajouter une troisième en tant que gadget logiciel flottant. C’est bien fait, mais toutes les applications ne prennent pas en charge correctement les gadgets logiciels, donc les résultats pourraient ne pas être super.

Caméra du Galaxy Z Flip5

La couverture change presque tout dans la position de la caméra. Il n’a jamais été aussi facile de prendre un égoportrait avec un téléphone Flip comme c’est le cas avec le Flip5. Un écran plus grand avec une meilleure luminosité aide certainement, tout comme le geste de la main pour prendre la photo sans toucher quoi que ce soit. Je n’ai pas eu de difficulté à me cadrer dans une photo, même pour une photo portrait, car cela reste une option, ou surtout une vidéo. Puisque la couverture utilise les caméras arrière, vous pouvez aussi alterner entre les objectifs larges et ultra-larges.

Vous pouvez aussi essayer de faire preuve de créativité (en toute sécurité, bien sûr!) en positionnant le téléphone de façon à saisir des points de vue uniques. Par exemple, puisque la couverture est plus grande, vous pouvez placer le Flip5 sur une surface, l’incliner pour l’orienter vers le haut ou vers le bas et prendre des photos de cette façon. C’est une flexibilité difficile à obtenir avec les téléphones intelligents conventionnels. Imaginez que vous en placez un sur le sol en regardant vers le haut une tour ou un bâtiment où il serait incroyablement difficile non seulement de cadrer la photo, mais aussi de la prendre sans d’abord sécuriser son angle.

La merveilleuse créativité est excellente, vous n’aurez qu’à mesurer les attentes en matière de résultats. Les deux caméras arrière de 12 Mpx sont pratiquement identiques à celles du Flip4. Le logiciel de Samsung fait un meilleur dans le traitement des images, mais je n’ai pas vu assez de progrès en matière de qualité, ce qui en fait une mise à niveau marginale et un téléphone vraiment plus cher avec les caméras de milieu de gamme. Vous pouvez toujours obtenir de très bons résultats, surtout en plein jour et dans des conditions plus lumineuses, avec des photos de faible éclairage et de nuit qui tiennent assez bien en place s’il y a un peu de la lumière ambiante avec laquelle travailler.

Autonomie de la batterie

Le Galaxy Z Flip5 utilise la même batterie que son prédécesseur, ce qui donne des résultats prévisibles. Samsung est dans une position difficile, car le modèle pliable limite l’espace disponible à l’intérieur pour la batterie, à moins de réduire quelque chose d’autre sous le capot. Le nouveau jeu de puces Snapdragon vient à la rescousse (légèrement) en aidant le téléphone à durer environ une heure de plus, selon la luminosité de l’écran et les applications que vous exécutez.

Il est compatible avec le chargement sans fil dans la moitié inférieure, mais j’ai trouvé que le fini lustré rendait le téléphone un peu glissant sur certains tapis de chargement, alors, personnellement, je le charge plus souvent par USB-C. Il n’est pas surprenant que Samsung n’inclue pas de chargeur mural dans la boîte.

Dernières réflexions sur le Galaxy Z Flip5

Comme je l’ai déjà mentionné, on a l’impression que le Galaxy Z Flip5 a mûri en raison de l’écran sur la couverture. Sa très grande taille signifie que vous êtes tout aussi susceptible d’interagir avec lui qu’avec l’écran principal, ce qui entraîne des changements dans vos habitudes et qui change la façon dont vous l’utilisez. Les notifications sont beaucoup plus exploitables maintenant, et la photographie devient une quête plus excitante lorsque vous laissez libre cours à votre côté créatif.

Les téléphones pliables ne sont pas encore disponibles en abondance. Vous pourriez toujours aller plus loin avec le Galaxy Z Fold5, mais le Flip5 ressemble à un téléphone intelligent standard qui se replie en deux. Il est pratique et adaptable, ce qui constitue deux raisons principales d’envisager un téléphone pliable comme celui-ci en premier lieu.

Le Galaxy Z Flip5 de Samsung se décline maintenant en graphite, crème, menthe et lavande.

Ted Kritsonis
Je suis chanceux d’occuper un emploi génial qui me permet de suivre et de rapporter les activités d’une des industries les plus excitantes au monde. J’ai eu l’occasion d’écrire sur les technologies pour de nombreuses publications, dont The Globe and Mail, Yahoo! Canada, CBC.ca, Canoe, Digital Trends, MobileSyrup, G4 Tech, PC World, Faze et AppStorm. J’ai aussi fait des apparitions à la télé en tant qu’expert des technologies pour Global, CTV et The Shopping Channel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here