On entend de plus en plus parler d’appareils aux caractéristiques physiques innovantes : écran sans bordure, double, flexible ou même pliable. Les fabricants tentent par tous les moyens d’offrir des appareils différents, pour les distinguer de la masse. Ce n’est pas étonnant car, à prix égal, les appareils se ressemblent énormément. LG l’a compris et présente un téléphone intelligent à « écran double », le G8X ThinQ Dual Screen de LG

Pourquoi ai-je mis « écran double » entre guillemets? Lisez mon test complet pour le savoir!

Caractéristiques techniques du G8X Thinq à écran double de LG

  • Système: Android 9.0 et LG UX 9.0
  • Écran: DELO (OLED) de 6,4 pouces affichant 1080×2340 pixels (ratio de 19,5:9) et compatible HDR10
  • Processeur: Qualcomm SDM855 Snapdragon 855 à huit coeurs
  • Processeur graphique: Adreno 640
  • Mémoire vive: 6 Go
  • Stockage interne: 128 Go avec lecteur microSD jusqu’à 1 To supplémentaire
  • Caméras arrières: 
    • 12 mégapixels 27mm f/1.8 à pixels doubles, stabilisation optique
    • 13 mégapixels 9mm (ultra grand-angle) f/2.4
    • Vidéo UHD 4K 2160p 30/60 ips, 1080p 30/60/240 ips avec son stéréo 24 bits
  • Caméra avant: 
    • 32 mpx 26mm f/1.9
    • Vidéo UHD 4K 2160p 30 ips
  • Son: par Meridian Audio
    • 32 bits 192 KHz
    • Enregistrement 24 bits 192 KHz
    • Compatible DTS:X Surround
    • Microphone à annulation de bruit ambiant
  • Lecteur d’empreinte à même l’écran principal
  • Wi-Fi bibande 802.11 a/b/g/n/ac, Bluetooth 5.0 AD2P, LE, aptX HD
  • Radio FM
  • Prise USB-C (USB 3.1)
  • Pile 4000 mAh à charge rapide 21 W (QuickCharge 4.0)
  • Poids de 192g et épaisseur de 8,4mm (sans le 2e écran)

Mon test du téléphone G8X ThinQ à écran double de LG

Il s’agit d’un bel appareil, performant (processeur Snapdragon 855 et processeur graphique Adreno 640). L’écran affiche non seulement une belle résolution, mais aussi des couleurs très riches et vives. L’appareil est très réactif et offre un mode jeu qui permet d’utiliser des outils ou de couper les notifications lorsque l’on joue.

Du côté audio, LG offre encore une fois une qualité impeccable, avec un son 32 bits 192 KHz, et la possibilité d’enregistrer à 24 bits 192 KHz. On retrouve aussi un enregistreur audio HD, qu’il est possible de paramétrer selon certains modes (normal, ASMR, concert, ou entièrement personnalisé). En mode personnalisé, on peut ajuster les paramètres du micro (gain, filtre coupe-bas, limiteur, en plus d’utiliser le mode Studio pour enregistrer par-dessus la musique se trouvant sur le téléphone… vraiment intéressant!). Enfin, il est possible d’enregistrer en stéréo sur deux canaux multidirectionnels.

Le lecteur d’empreinte est intégré à même l’écran principal, comme sur le Galaxy S10 de Samsung. Je n’aime pas tant ces lecteurs, peu importe la marque ou le modèle du téléphone, car il arrive que l’on place son pouce ou son doigt à côté du capteur sans le savoir, lorsque ce n’est pas indiqué clairement. On doit donc toujours regarder l’appareil pour le déverrouiller, alors que sur les anciens modèles, comme le V20 de LG, il suffisait de trouver l’emplacement physique à l’arrière.

Photo et vidéo

Le G8X ThinQ de LG est équipé de trois appareils photo/caméras : deux à l’arrière, dont un objectif standard 26mm de 12 mégapixels, ainsi qu’un ultra grand-angle de 9mm (9 !) de 13 mégapixels. Moi qui trouvais l’objectif ultra grand-angle de 13mm du Galaxy S10 très large… je n’avais rien vu!

Par contre, avec un aussi grand angle, il faut faire attention à la déformation sur les côtés, lorsque l’on prend une photo de l’horizon, ou d’édifices, par exemple. 

Sinon, la qualité d’image est au rendez-vous en plein jour, et très acceptable en condition de faible lumière.

La vidéo 4K (ou 2160p) est aussi très belle. Vous voudrez toutefois ajouter une carte microSD à l’appareil si vous prévoyez filmer souvent en 4K, puisque les fichiers deviennent gros rapidement!

Par contre, il est peu pratique de prendre des photos ou tourner des vidéos avec l’appareil lorsqu’il est en mode « écran double », puisqu’il est déplié et se tient beaucoup moins bien en main pour appuyer sur le déclencheur, comme le démontre la photo ci-dessous.

Le deuxième écran du « Dual Screen »

Le deuxième écran propose la même taille et le même nombre de pixels que l’écran principal, ce qui est vraiment intéressant et permet une belle utilisation homogène.

Par contre, je dois préciser que je n’aime pas trop l’appellation « écran double », qui porte à croire que le téléphone est muni de deux écrans à l’origine. Ce n’est pas le cas. 

LG a tout de même réussi un petit tour de force en concevant un étui dans lequel on branche le téléphone, et qui s’ouvre ensuite pour afficher un 2e écran. L’intégration est plutôt bien faite et on peut même installer un arrière-plan (fixe ou animé) qui se poursuit sur le 2e écran, et c’est très joli. Toutefois, l’utilisation du 2e écran est fluide, à l’exception que l’on ne peut pas glisser et déposer nos icônes d’un écran à l’autre. Les deux s’opèrent de façon indépendante (et c’est logique, puisqu’ils ne se touchent pas). 

Une fois le téléphone dans l’étui, on se retrouve même à avoir un 3e écran (minuscule, mais tout de même), qui permet l’affichage monochrome de l’heure, de la date et de quelques notifications (dont la charge de la pile et l’absence de carte SIM, lorsque c’est le cas). Cet étui sert également de protecteur, puisqu’il recouvre l’écran principal du téléphone, ce qui est une bonne chose. 

Le gros défaut, par contre, c’est la façon de charger l’appareil lorsqu’il se trouve dans l’étui qui procure le 2e écran au G8X ThinQ : on doit alors ajouter un adaptateur muni d’un connecteur magnétique au câble USB-C, et c’est le connecteur magnétique qui effectuera la charge. Sauf que ce connecteur peut facilement se détacher, si le téléphone est un peu trop près du bord d’un bureau ou d’une table, puisque le cordon d’alimentation effectue une traction vers le bas. Généralement, ça tient, mais il ne faut surtout pas lui toucher, sinon ça déconnecte. C’est plutôt agaçant… sans parler du fait qu’on doit toujours avoir l’adaptateur avec soi lorsque l’on quitte la maison, ou alors on devra se contenter de charger uniquement le téléphone, mais pas le 2e écran.

Ce que j’ai aimé du G8X ThinQ Dual Screen de LG

  • L’écran à DELO (OLED) très beau, aux couleurs riches et vives.
  • L’appareil photo qui donne de très bons résultats.
  • L’interface LG UX 9.0 qui demeure conviviale (pas trop d’ajouts inutiles comme sur le modèle V20).
  • Le 2e écran permet de faire deux choses à la fois et sert de protecteur d’écran.
  • La qualité audio livrée par l’appareil, lors de l’écoute musicale.
  • Bonne autonomie de pile, malgré la consommation du 2e écran.

Ce que j’ai moins aimé

  • La nécessité d’avoir un adaptateur pour charger l’appareil, lorsqu’il est dans l’étui.
  • Le chargeur magnétique qui ne tient pas aussi bien qu’il ne le devrait.
  • La prise en main pour photographier ou filmer, lorsque l’appareil est dans l’étui Dual Screen.
  • Il peut devenir impossible de brancher certains casques d’écoute lorsque le téléphone est dans l’étui Dual Screen, car celui-ci éloigne la prise casque de par son épaisseur au bas de la coque.

Mon verdict au sujet du LG G8X ThinQ à écran double

Le téléphone G8X ThinQ à écran double est un appareil performant, offrant un superbe affichage. Le 2e écran peut être très utile lorsque l’on souhaite faire deux choses à la fois (parfait pour le live tweeting avec votre émission sur un écran, et Twitter ou autre application ouverte sur l’autre. Même chose pour comparer des textes ou images sur l’un et l’autre des écrans. 

Le G8X ThinQ prend de beaux clichés et la vidéo est aussi très correcte. Mais c’est la qualité audio livrée par cet appareil (et obtenue en enregistrant des clips nous-mêmes) qui permettent à cet appareil de ressortir du lot pour les audiophiles comme moi. 

Parcourez la vaste sélection de téléphones intelligents offerte chez Best Buy.

2 COMMENTAIRES

  1. Je griffonnerais de petits croquis sur un premier écran et j’irais sur Twitter sur l’écran principal.

Comments are closed.