Casque.jpgParler de son tridimensionnel pour un casque d’écoute est un peu bizarre.  Il semble utopique de posséder un casque d’écoute capable de créer le même environnement auditif que celui que vous percevez dans une salle offrant un son ambiophonique ou au cinéma.  Ce n’est pas un rendu que vous obtenez souvent avec la musique que vous écoutez, par contre c’est devenu la norme dans les films et même les jeux vidéo.  Le MDR-DS6500 de Sony est un casque sans fil (qui communique avec son socle) conçu pour offrir ce rendu sonore en trois dimensions.  L’idée qu’un casque d’écoute puisse offrir la sensation d’un son ambiophonique 7.1 est intéressante et c’est exactement pour ça que le MDR-DS6500 a été prévu.  Vu que je suis un joueur invétéré et un grand fan de cinéma, je l’ai essayé à toutes les sauces.

Le branchement du casque est extrêmement simple.  La première chose que je recommanderais, c’est de placer et de brancher le socle dans un endroit sûr.  Il doit être positionné à la verticale car vous allez poser le casque dessus pour le recharger.  Lorsque c’est fait, vous pouvez brancher le socle de deux manières à l’appareil de votre choix :

1) Câble optique audio (inclus)

2) Câble audio stéréo (non inclus)

Casque de Sony.jpgÀ vous de choisir comment vous le branchez. Je vous recommanderais cependant d’utiliser le câble optique si vous le pouvez, puisque vous ne possédez probablement pas beaucoup d’appareils pouvant utiliser ce port-là et cela vous évitera ainsi des branchements de câbles audio.  Ce sera peut-être aussi le choix le plus simple, par défaut, car c’est le seul câble fourni avec le périphérique.

Une fois que tout est correctement en place, il vous suffit d’utiliser les moyens dont vous disposez pour que la sortie audio repère le socle du MDR-DS6500. Ensuite, le tour est joué.  Sur une Playstation 3 de Sony, par exemple, vous devrez accéder aux paramètres audio et faire en sorte que les sorties audio soient toutes basculées sur le câble audio (si vous avez effectué ce type de branchement).  C’est une démarche toute simple, mais qu’il ne faut pas oublier de faire avant d’aller s’asseoir confortablement.  Lorsque c’est fait, vous pouvez vous installer avec le MDR-DS6500 et apprécier certaines de ses caractéristiques, comme :

Chargement rapide : étant donné que ce casque doit être rechargé pour être utilisé sur sa pile située en haut du serre-tête, l’un des plus gros inconvénients est d’avoir à attendre qu’il se charge.  Heureusement, c’est un système à chargement très rapide (je n’ai pas souvenir d’avoir attendu plus d’une heure pour qu’il se recharge complètement) et une fois terminé, il offre jusqu’à 20 heuresd’utilisation sur une seule charge.  C’est une durée énorme que vous n’exploiterez probablement jamais, puisqu’après chaque utilisation, vous le replacerez normalement sur son socle.

Bel objet : si vous avez déjà lu plusieurs de mes rubriques, vous devez savoir que je suis attaché à l’aspect esthétique.  Je n’aime pas les appareils tapageurs et j’apprécie des lignes simples et épurées.  Le casque MDR-DS6500 possède une finition élégante d’un noir de jais avec une garniture argentée sur les oreillettes.  Il n’y a pas de boutons partout et le serre-tête est composé d’une mousse souple qui épouse confortablement le contour de la tête.  Vous pouvez régler le serre-tête facilement en le faisant glisser d’une seule main, comme les autres casques de sa catégorie.  C’est un peu différent des modèles précédents que j’ai étudiés (le Parrot Zik) dont le réglage vous obligeait à pratiquement démonter le casque pour régler le serre-tête.

Portée : le MDR-DS6500 de Sony offre également une portée d’utilisation de 100 mètres.  C’est assez impressionnant, mais je dois dire que je ne vois pas à quel moment cela pourrait me servir.  Je suppose que si vous vivez dans un immeuble et que vous voulez écouter de la musique en descendant votre linge ou en allant voir le courrier, cela peut être sympa.  Il y a une aire de jeu à 300 pieds de chez moi, donc quand ma fille sera plus grande, je pourrai écouter de la musique pendant qu’elle joue. C’est une possibilité à envisager.

Sony MDR-DS6500.jpgDiversité : votre sélection audio ne se limite pas à ce que votre dispositif vous indique d’écouter et à la façon de le faire.  Le socle vous propose de nombreuses options, notamment :

  • Options d’entrée : vous avez le choix entre une écoute analogique ou numérique.
  • Options d’effets : vous pouvez choisir les modes Cinéma, Jeu, Voix en stéréo ou Sans effets.  Ils se passent de commentaires, et j’ai eu tendance à utiliser le mode Cinéma le plus souvent avec tout ce que j’ai écouté, c’est-à-dire des films et des jeux.
  • Options de compression : vous pouvez choisir de compresser le son ou non.  Ce qui veut dire que les effets au volume plus élevé seront légèrement atténués, de telle sorte que certains effets sonores ne seront pas plus forts que d’autres.  C’est surtout une option de confort plus qu’autre chose.  Si vous préférez les effets sonores plus forts et que vous préférez laisser les choses comme elles sont, n’activez pas la compression.  Il est important de noter également que lorsque la compression est activée sur le casque, le son ne dépasse pas un certain niveau de décibels par rapport au son non compressé; il ne faut pas l’oublier.  Si vous aimez écouter la musique et les films super fort (et que vos oreilles le supportent, bien sûr), alors n’activez pas la compression.  Il ne faut pas oublier une chose cependant. Étant donné que la suppression du bruit n’est pas particulièrement mise en valeur et que les oreillettes ne couvrent pas entièrement les oreilles, le son produit par le casque s’entend légèrement à l’extérieur.  Ma femme qui n’était pas face au téléviseur pendant que je le testais et que j’essayais les différentes options sonores savait exactement ce que j’étais en train de regarder parce qu’elle entendait suffisamment bien.

Son en 3 dimensions : Sony affirme que le casque est conçu pour vous offrir un rendu ambiophonique 7.1 et franchement, cette affirmation a plutôt tendance à être vraie.  La bande-son des films est absolument phénoménale dans le casque.  Après l’avoir testé sur une douzaine de films de toutes les époques en format DVD, Blu-ray et numérique, je peux dire que le son était formidable et que toutes les voies réagissaient bien comme il se devait.

Parmi toutes les possibilités de films pouvant servir à tester ce genre d’appareil, j’en viens toujours au même film pour me faire une idée initiale : la séquence du « Cercle de la vie » au début du Roi Lion.  Depuis que Disney a réalisé la remasterisation numérique de cette séquence d’ouverture pour la sortie en DVD, il y a environ 10 ans, et qu’elle l’a retouchée encore pour la version Blu-ray, c’est devenu ma référence du fait de tout ce qu’on entend dans les voies audio pendant seulement 4 minutes.  Entre le vacarme très grave fait par les éléphants qui marchent d’un pas lourd, le grondement de la cascade et les bruits d’éclaboussure venant de tous les côtés à cause des zèbres, cette scène constitue un test extraordinaire du rendu ambiophonique.  Saviez-vous que Simba ronronnait quand sa mère le léchait au début?  Je l’ignorais jusqu’au moment où je l’ai regardé avec ce casque sur les oreilles.  J’ai tout de suite été convaincu que ce serait un excellent casque pour mes séances de cinéma.  En l’espace de quelques minutes, vous serez d’accord avec moi.

En ce qui concerne le jeu, ce casque ne peut vous convenir que si vous n’utilisez pas de microphone pour jouer en ligne.  Je ne joue jamais en ligne, donc je l’ai essayé avec deux jeux de sport (NHL 14 et WWE 2K14), ainsi qu’avec un jeu d’action/aventure (Assassin’s Creed: Black Flag.)  Le son était excellent sur les 3 consoles sur lesquelles je l’ai testé (Playstation 3, Playstation 4 et XBox 360). Même si je ne l’ai pas essayé sur my Xbox One ou Wii U, j’ai été suffisamment satisfait du résultat sur les autres et de son fonctionnement; d’ailleurs, je m’équiperai probablement d’un casque comme celui-ci pour jouer car je joue généralement hors ligne.

Casque MDR-DS6500.jpgJe dirais que le plus gros, et peut-être le seul, inconvénient du MDR-DS6500 est le fait que même s’il est facile à utiliser et que les options sont simples à choisir, on ne peut le faire que manuellement et en utilisant des glissières.  À une époque où il existe des casques capables de se synchroniser avec des applications de téléphone ou fournis avec des télécommandes, celui-ci ne propose ni l’une ni l’autre de ces fonctions.  Je suis d’accord que c’est un peu capricieux de ma part, mais à une époque où il est possible de tout faire de cette façon, pourquoi ne pourrions-nous pas le faire avec ce casque?

D’un autre côté, il n’y a quasiment aucun réglage de précision à faire, donc quand on est content des réglages, on est tranquille pour toujours ou presque.  Ce casque est fantastique dans sa catégorie et il ressort très nettement du lot par rapport à la plupart des modèles comparables. Donc, si vous cherchez un casque pour regarder des films tard le soir ou dans une chambre universitaire et si vous vous avez besoin d’une certaine portée sans avoir à faire de branchement ou vouloir vous embêter, le MDR-DS6500 de Sony est un modèle à prendre en considération.  Il vous coûtera un petit peu plus cher, mais croyez-moi, il en vaut la peine.

Ma note pour ce casque est sans hésiter un 4,5/5.  J’aime toutes les caractéristiques de base du MDR-DS6500 et ce qu’il a à offrir.  Ce casque convivial rechargeable relève tous les grands défis qu’on lui demande de relever. Par contre, j’aurais bien aimé qu’il soit compatible avec les téléphones intelligents ou qu’il ait une télécommande. J’admets que trouver une prise disponible en permanence n’est pas toujours facile, car la plupart de celles de nos appareils multimédia sont déjà utilisées.

La promesse d’offrir un son tridimensionnel est respectée en tous points. En oubliant les petites sources d’agacement, je peux sans hésiter affirmer qu’avec sa qualité sonore et sa fonctionnalité, le MDR-DS6500 est l’un des meilleurs casques personnels que j’aie jamais été donné de tester.  J’irais même jusqu’à le classer parmi mes 3 préférés sans hésiter.  C’est l’accessoire audio à avoir chez soi ou dans sa chambre d’étudiant. Même s’il est plus cher, il ne vous décevra pas.
Le MDR-DS6500 de Sony est disponible dès maintenant chez Best Buy.

 

 

PARTAGER SUR
Matt Paligaru
J’ai commencé à jouer et à m’intéresser aux gadgets quand j’ai eu en main ma première manette Colecovision, dès mon plus jeune âge. J’ai écrit pour Xbox Addict, Vancity Buzz et Rebellion Media, sur des sujets allant des jeux aux arts martiaux de toutes sortes. Je suis aussi coprésentateur de la baladoémission G3.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here