recepteurs

Le choix du récepteur est l’une des principales décisions que vous devez prendre quand vous créez ou améliorez votre cinéma maison. Certaines personnes les appellent des récepteurs AV, ou récepteurs audio-vidéo, d’autres préfèrent les appeler récepteurs de cinéma maison. Quel que soit le nom que vous leur donniez, c’est la même chose.

Compte tenu du nombre important d’options et de spécifications techniques, l’achat d’un nouveau récepteur AV peut être intimidant. Dans la pratique, il suffit de déterminer vos besoins et d’éliminer les appareils qui n’y répondent pas. Cette approche étape par étape vous permettra d’avancer en toute confiance et de trouver le récepteur qui donnera vie à votre cinéma maison pendant des années.

Table of Contents:

  1. Qu’est-ce qu’un récepteur?
  2. De combien de canaux avez-vous besoin?  
  3. Qu’est-ce que la puissance?
  4. Audio sans fil
  5. Vidéo et récepteurs

Qu’est un récepteur?

Les récepteurs sont littéralement le cerveau d’un système de cinéma maison. Ils connectent tous les appareils de votre cinéma maison, ils les intègrent parfaitement, et ils vous permettent de profiter de votre musique et de vos films en toute simplicité. Vous n’avez plus besoin d’avoir des amplificateurs et des syntoniseurs distincts pour votre équipement stéréo, bien qu’il y ait encore des fabricants qui offrent des appareils distincts, si c’est ce que vous préférez. Si vous cherchez une solution facile pour profiter pleinement de votre cinéma maison, le récepteur AV est ce qu’il vous faut.

Comment ça fonctionne?

Si vous séparez mentalement les appareils de votre cinéma maison en deux catégories, les appareils d’entrée (lecteur Blu-ray, enregistreur numérique, Apple TV, etc.) et les appareils de sortie (téléviseurs, haut-parleurs), le récepteur AV est ce qui crée l’expérience de cinéma maison : il envoie les signaux vidéo à votre téléviseur ou projecteur, tout en amplifiant simultanément le son au moyen des haut-parleurs.

L’arrivée de la connectivité HDMI a permis de connecter facilement et efficacement tous vos appareils. Un unique câble peut désormais transférer la vidéo numérique haute définition (ou mieux) et l’audio multicanal, et le récepteur décode le tout et l’envoie où il doit aller. Il y a dix ans, il fallait des câbles audio et vidéo différents pour connecter un seul appareil. Non seulement la qualité de l’expérience de cinéma maison a augmenté au fil du temps, mais elle n’a jamais été aussi accessible.

Les capacités du récepteur

Les avancées technologiques en matière d’audio et de vidéo ont considérablement augmenté les options dont vous disposez. Choisir parmi les nombreuses spécifications techniques peut être une expérience intimidante, mais si vous comprenez ces options et l’impact qu’elles ont sur ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire, cet achat devient une expérience agréable.

Dans sa forme la plus simple, c’est un processus d’élimination qui permet de réduire vos options à des différences mineures entre un ou plusieurs fabricants. Vous pouvez alors déterminer le modèle qui vous convient le mieux en fonction de votre budget, vos préférences personnelles et la qualité du produit. Prenons d’abord en compte vos exigences audio, puis nous passerons à vos exigences vidéo.

Quelles sont vos exigences audio?

Pour déterminer les exigences audio de votre récepteur de cinéma maison, vous devez d’abord répondre à quelques questions simples.

Voulez-vous un son stéréo ou ambiophonique?

La première question que vous devez vous poser consiste à savoir si vous comptez installer un système audio ambiophonique avec plusieurs haut-parleurs dans la pièce ou utiliser seulement deux haut-parleurs Haut-parleurs pour profiter de votre musique et de vos films. La musique est toujours enregistrée en stéréo, ce qui signifie qu’il y a seulement deux canaux, gauche et droit, alors que les films sortent maintenant avec plus de 11 canaux distincts d’audio unique pour créer une expérience ambiophonique.


Si vous voulez un système stéréo, votre expérience d’achat est grandement simplifiée : il vous suffit de rechercher un récepteur stéréo. Si vous pensez qu’à un moment donné vous voudrez un son ambiophonique, il peut être préférable de choisir un récepteur ambiophonique dès aujourd’hui pour pouvoir profiter un jour de cette option.

Si vous voulez un son ambiophonique, il existe de nombreuses options, et pour affiner votre recherche, vous devez vous poser une autre question importante.

Receiver - How many channels do I need?

De combien de canaux avez-vous besoin?

En d’autres mots, combien de haut-parleurs utiliserez-vous dans votre installation? Tous les récepteurs AV sont annoncés avec une série de chiffres, comme 5.1 ou 7.1. Il est essentiel de comprendre ce que ces chiffres signifient pour affiner votre recherche.

Le premier chiffre correspond au nombre de canaux dont dispose l’utilisateur. Les trois canaux avant (haut-parleurs de gauche, du centre et de droite) sont la base de tous les systèmes ambiophoniques. Une configuration à 5 canaux ajoute deux canaux ambiophoniques arrière, et un système à 7 canaux va encore plus loin en ajoutant deux canaux ambiophoniques sur le côté.

Le deuxième chiffre correspond au nombre de haut-parleurs d’extrêmes graves que le récepteur peut prendre en charge. Un seul haut-parleur d’extrêmes graves est suffisant pour répondre aux besoins de la plupart des amateurs de cinéma maison. Il y a quelques applications où un deuxième haut-parleurs d’extrêmes graves peut être nécessaire, mais c’est généralement un choix personnel. La taille et le nombre de haut-parleurs d’extrêmes graves dont vous aurez besoin pour votre cinéma maison dépendent de la taille de la pièce et de la taille du haut-parleur d’extrêmes graves. Plus votre pièce est grande, plus le ou les haut-parleurs d’extrêmes graves doivent être grands pour la remplir de graves puissantes.

Dolby Atmos

Une avancée majeure en matière de technologie de son ambiophonique a permis d’incorporer un tout nouveau champ acoustique au-dessus de l’utilisateur de façon à lui faire vivre une expérience audio plus enveloppante. Elle a été créée par les brillants ingénieurs de son de Dolby, et elle porte le nom d’Atmos.

Certains récepteurs sont compatibles avec la technologie Atmos. Ces appareils vous permettent d’intégrer un champ sonore vertical dans votre cinéma maison en ajoutant des paires de haut-parleurs de plafond ou des modules Atmos spéciaux à vos haut-parleurs existants. Il est important de ne pas oublier que chaque paire de haut-parleurs Atmos nécessite que deux de vos canaux ambiophoniques leur soient dédiés. Par conséquent, votre récepteur Atmos 7.1 vous donnera essentiellement un système ambiophonique 5.1 canaux avec 2 canaux Atmos. Si vous voulez un système ambiophonique 7.1 canaux avec 2 canaux Atmos, vous aurez besoin d’un récepteur 9.1 canaux, et ainsi de suite.

Une fois que vous avez décidé combien de canaux audio et combien de haut-parleurs d’extrêmes graves vous allez utiliser dans votre cinéma maison, il est plus facile d’affiner votre recherche. Vous avez désormais seulement besoin de tenir compte des récepteurs qui, au minimum, prennent en charge le nombre de haut-parleurs que vous avez décidé d’installer dans votre cinéma maison. Il suffit de regarder les deux chiffres de tous les récepteurs et de déterminer s’ils conviennent ou pas.

Voulez-vous placer des haut-parleurs sur la terrasse ou dans une deuxième pièce?

De nombreux récepteurs AV offrent une fonction qui vous permet de configurer une deuxième zone, de façon à pouvoir installer une seconde paire de haut-parleurs stéréo dans une autre pièce. Si vous envisagez de profiter de cette flexibilité, il y a des éléments importants à prendre en compte.

Tout d’abord, tous les récepteurs ne sont pas égaux. Par conséquent, cette fonction peut signifier différentes choses selon le modèle. Les anciens récepteurs ont une fonction de type « pièce A/B », qui vous permet d’alterner entre les pièces. Toutefois, cela ne signifie pas que vous pouvez écouter différentes sources dans chaque pièce. Si vous voulez écouter de la musique sur la terrasse pendant que vos enfants regardent un film, vous devrez trouver un récepteur doté d’une fonction « Multizone ».

Multizone

Généralement, cette fonction vous permet d’envoyer des signaux audio séparés à différentes zones et de contrôler le volume de façon indépendante. La façon dont un récepteur fait cela varie d’un modèle à l’autre. Certains envoient uniquement un signal stéréo à votre deuxième zone, ce qui signifie que vous devez connecter des câbles RCA depuis votre appareil source, même s’il est déjà connecté par HDMI. D’autres diffusent le son à partir d’une connexion HDMI et l’envoient où vous voulez, et d’autres encore permettent la diffusion audio en continu sans fil dans plusieurs zones.

Vous ne devez pas oublier que l’utilisation de la fonction multizone depuis un seul récepteur nécessite deux de vos canaux ambiophoniques libres. Vous devez donc en tenir compte quand vous déterminez le nombre total de canaux que votre récepteur alimente afin de réaliser vos rêves de cinéma maison et d’envoyer le son dans une deuxième pièce. Pour contourner cela, certains récepteurs sont dotés de « sorties préamplifiées » multizone qui ne sont pas amplifiées. Cela signifie que vous aurez besoin d’avoir des haut-parleurs amplifiés ou un deuxième amplificateur pour utiliser cette fonction.

Si vous comptez utiliser la fonction Multizone, il est essentiel de comprendre les capacités et les limites de vos récepteurs favoris et de vous assurer qu’ils répondent à vos attentes.

Qu’est-ce que la puissance?

Qu’est-ce que la puissance?

Il y a beaucoup de mauvaises informations qui circulent à propos des watts et d’après mon expérience, c’est l’un des termes les moins bien compris dans l’univers de l’audio. Je vais faire de mon mieux pour ne pas compliquer davantage les choses.

Si vous souhaitez plonger au cœur de la physique de l’audio et comprendre parfaitement les relations entre les watts, les ampères et les ohms, vous trouverez un tas de renseignements sur Internet sous forme d’équations mathématiques et de termes scientifiques. Tenter de résumer tout cela ici sèmerait la confusion. Par conséquent, pour les besoins de cet article, je vais simplement attirer votre attention sur quelques points importants concernant la puissance qui devrait satisfaire la grande majorité des scénarios de cinéma maison.

Tout d’abord, il n’y a pas de corrélation directe entre la puissance et le volume, alors oubliez définitivement cette idée dès maintenant. Les watts sont tout simplement une mesure de la « puissance » que les amplificateurs à l’intérieur de votre récepteur peuvent transmettre à vos haut-parleurs, et une mesure de la « puissance » que vos haut-parleurs peuvent recevoir. On pourrait facilement conclure que plus de puissance signifie généralement plus de volume, mais les facteurs comme le niveau de sensibilité et de résistance (ohms) de vos haut-parleurs entrent également en jeu. Pour le reste de cet article, toutes les références aux haut-parleurs supposeront une résistance de 8 ohms, ce qui est la norme chez la grande majorité des haut-parleurs grand public.

Pouvez-vous avoir trop de puissance?

Pouvez-vous avoir trop de puissance? recepteurVous vous souvenez de la première scène de Retour vers le futur? Marty McFly branche une guitare sur un immense haut-parleur de graves, tourne toutes les molettes des amplis au maximum. Résultat? Dès qu’il touche les cordes, le haut-parleur de graves explose et le projette à l’autre bout de la pièce. C’était peut-être que la seule partie de ce film basée sur des faits! Lorsque vous envoyez trop de puissance à un haut-parleur, vous l’endommagez.

Utiliser des amplificateurs qui produisent plus de puissance que vos haut-parleurs peuvent gérer peut être problématique et peut causer des dommages. Par conséquent, si vous avez déjà des haut-parleurs chez vous, vous devez comprendre quelle est leur puissance nominale pour vous assurer qu’ils ne reçoivent pas accidentellement trop de puissance.

Peut-on manquer de puissance?

Absolument. Certains récepteurs ou amplificateurs peuvent produire une puissance de seulement 25 watts par canal, mais vous devez être conscient des limites, particulièrement si vous essayez de pousser l’amplificateur à ses limites supérieures pour augmenter le volume. Quand le volume est élevé ou pendant un moment où la puissance est maximale (explosion dans un film), un amplificateur à faible puissance peut saturer, ce qui envoie une impulsion électrique vers le haut-parleur et peut l’endommager.

Comment trouver des haut-parleurs adaptés aux amplificateurs?

La façon la plus facile de vous assurer que vos haut-parleurs sont adaptés à votre amplificateur et de minimiser le risque d’endommager vos haut-parleurs par inadvertance est de trouver la puissance nominale (RMS) des haut-parleurs et de vous assurer que votre amplificateur est capable de produire cette puissance. Idéalement, vous voulez de la marge sur votre amplificateur, car la puissance RMS représente le niveau de puissance moyen ou continu requis pour maximiser le potentiel des haut-parleurs, et elle ne représente pas les niveaux de crête.

En règle générale, il est conseillé d’avoir une amplification RMS qui peut produire 50 % plus que la puissance nominale RMS de votre haut-parleur.

Exemple: Vos haut-parleurs ont une puissance nominale RMS de 75 watts.

75 x 1,5 = 112,5. Un amplificateur qui produit une puissance RMS de 110 à 120 watts est idéal pour ce haut-parleur.

Le haut-parleur a également une plage d’amplification, mais n’oubliez pas que plus vous vous rapprochez des limites de cette plage, plus vous risquez d’endommager le haut-parleur.

Quelle sera l’intensité du volume?

Il est important de comprendre la relation entre la sensibilité des haut-parleurs et l’amplification requise ainsi que la raison pour laquelle le nombre de watts ne correspond pas au volume, mais à la capacité de volume. Le niveau de pression acoustique est représenté en décibels (dB) et il est mesuré à l’aide d’un sonomètre. Tous les haut-parleurs ont une sensibilité nominale, calculée en plaçant un sonomètre à 1 mètre du haut-parleur et en envoyant une tonalité d’essai appelée bruit rose avec 1 watt de puissance.

Dans les caractéristiques d’un haut-parleur, cela sera représenté de la façon suivante : Sensibilité : 90 dB @ 1 W/1 m.

Sans entrer dans les détails scientifiques, plus ce nombre est élevé, plus le haut-parleur est efficace, moins il faut d’amplification pour atteindre les volumes élevés. Pour baisser ce nombre, il vous faudra beaucoup plus d’amplification pour atteindre les volumes plus élevés. Un haut-parleur très efficace peut atteindre le même nombre de décibels avec une fraction de la puissance d’un haut-parleur inefficace.

Taille de la pièce

La distance d’écoute et la taille de la pièce ont également un impact sur l’intensité du son ou le volume perçu de vos haut-parleurs. Si vous êtes dans une petite pièce, vous aurez besoin de moins d’amplification, tandis que les pièces plus grandes en nécessitent plus, encore une fois selon l’efficacité de vos haut-parleurs. Il y a des calculs que vous pouvez faire si vous connaissez la sensibilité nominale, la taille de la pièce et l’intensité que vous voulez atteindre pour déterminer exactement le niveau d’amplification requis. Nous en parlerons un autre jour.

Audio sans fil - recepteur

Audio sans fil

La plupart des récepteurs d’aujourd’hui permettent de diffuser directement de la musique sans fil. Si vous avez un réseau sans fil dans votre maison, vous pouvez accéder à n’importe quel nombre de services de diffusion en ligne sur abonnement ou vous pouvez simplement écouter de la musique depuis vos appareils sans fil comme les téléphones intelligents ou les iPad au moyen d’une connexion Bluetooth. Si vous recherchez une plateforme spécifique, telle qu’AirPlay d’Apple, vérifiez les spécifications afin de vous assurer qu’elle est prise en charge.

Vous voulez quelques conseils pour choisir des haut-parleurs avec ou sans fil? Jetez un coup d’œil à l’article « Comment choisir des haut-parleurs pour votre cinéma maison » sur le blogue de Best Buy.

Quelles sont vos exigences vidéo pour votre nouveau récepteur?

Quelles sont vos exigences vidéo pour votre nouveau récepteur?

À ce stade, vous devriez avoir une bonne idée des exigences audio minimum de votre nouveau récepteur et le processus d’élimination devrait avoir considérablement réduit vos options. Vous avez fait le plus dur et vous êtes sur la bonne voie. Maintenant, jetons un coup d’œil rapide aux capacités vidéo des récepteurs AV et à certaines des questions qu’il faut prendre en compte.

Quelle est la résolution de mon écran principal?

La résolution de votre moniteur ou projecteur (définition standard, haute définition ou 4K) détermine vos besoins en matière de capacité de traitement vidéo.

Il y a actuellement 3 normes de résolution pour la vidéo : définition standard, haute définition et 4K. (Les téléviseurs 8K ont commencé à faire leur apparition dans les magasins, mais il faudra un peu de temps au contenu 8K pour s’établir.) Les DVD sont produits en définition standard, et bien que la HD soit la nouvelle norme de diffusion et que tous les réseaux principaux produisent tout en HD, ils offrent simultanément des chaînes en définition standard pour ceux qui n’ont pas de moniteurs HD. Les disques Blu-ray sont minimum en HD, et la plupart sont maintenant offerts en 4K, tout comme la diffusion de sports en direct.

Conversion ascendante

De nombreux récepteurs sont maintenant capables de convertir la définition standard en haute définition, voire même en 4K. Vous pouvez donc brancher toutes vos sources, qu’il s’agisse d’un lecteur DVD, d’un lecteur Blu-ray ou encore d’un enregistreur numérique, et le récepteur prendra le signal vidéo, peu importe la source et produira une résolution 1080p ou 4K. Si vous avez un nouvel écran HD ou 4K, c’est une excellente fonction, et si vous prévoyez de passer à un écran HD ou 4K au cours de la durée de vie de votre récepteur, il est conseillé d’opter pour un modèle offrant la conversion ascendante afin d’en profiter pleinement.

N’oubliez pas que les récepteurs ne sont pas tous égaux, et les capacités de traitement vidéo peuvent être considérablement différentes sur différents récepteurs, même s’ils sont du même fabricant. Si la conversion ascendante est importante pour vous, je vous recommande d’essayer vos récepteurs favoris de façon à trouver celui qui vous convient le mieux avant de l’acheter, car vous trouverez peut-être que certaines capacités de traitement vidéo ne sont pas à la hauteur.

Intercommunication HDMI

Certains récepteurs offrent l’intercommunication HDMI, qui permet au signal vidéo de contourner le traitement vidéo interne et d’aller directement sur l’écran. C’est particulièrement utile si vous comptez regarder beaucoup de contenu 3D et si vous voulez acheminer tous vos câbles HDMI par le récepteur et avoir seulement une connexion HDMI à votre moniteur. C’est également une caractéristique pratique si vous ne voulez pas convertir vos vidéos et préférez les regarder comme elles ont été créées.

récepteur

Choisir votre récepteur

Une fois que vous connaissez les caractéristiques que doit offrir votre récepteur, et que vous avez suivi le processus d’élimination, vous devriez avoir une courte de liste de récepteurs qui répondent à tous vos besoins. À ce stade, vous avez deux autres décisions à prendre et le choix du récepteur idéal dépend désormais de la qualité audio et vidéo et de vos préférences personnelles.

Qualité audio et vidéo

Différents fabricants utilisent différents composants électroniques pour créer leurs produits. Par conséquent, vous remarquerez peut-être des différences mineures dans la qualité audio ou vidéo. Certains sont connus pour avoir une réponse uniforme à l’audio, alors que d’autres non, comme c’est le cas avec les haut-parleurs. Écoutez une ou deux chansons, sur une seule paire de haut-parleurs, avec vos récepteurs favoris pour voir si vous en aimez un plus que les autres. Il est possible que vous n’entendiez pas du tout de différence, mais au moins vous aurez fait preuve de diligence.

De même, comme mentionné ci-dessus, si vous utilisez le traitement vidéo, essayez également cette fonction. Assurez-vous que le passage d’une source à une autre se fait facilement, qu’il n’y a pas de pixellisation indésirable sur l’écran ni d’artéfacts qui ne sont généralement pas là quand le signal ne passe pas par le récepteur.

Préférences personnelles

Une fois que vous avez terminé les tests de performance et qu’il ne reste plus que deux récepteurs sur votre liste, c’est juste une question de préférence personnelle. Y a-t-il d’autres caractéristiques que vous aimez qui les distinguent? Préférez-vous le style d’un des deux récepteurs? Préférez-vous une marque plutôt que l’autre? Il y a une grosse différence de coût? Est-ce qu’un modèle s’intègrera mieux dans votre installation de cinéma maison? Il peut y avoir d’autres facteurs qui comptent pour vous, et une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous devriez pouvoir prendre une décision éclairée.

Pour aller plus loin

onkyoLes systèmes de cinéma maison de haute qualité n’ont jamais été aussi accessibles qu’aujourd’hui. Grâce aux innovations technologiques, cela sera probablement toujours vrai. Avoir un cinéma maison qui répond à vos besoins et à ceux de votre famille est une expérience agréable et gratifiante, et tout commence avec le cœur de votre système, le récepteur audio-vidéo. Trouvez le récepteur adapté à vos besoins chez Best Buy.

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here