Lecteur Blu-ray DVD 1080p avec Wi-Fi de Sony BDP-S3500.jpg

Dans un monde où les télévisions intelligentes prennent de plus en plus de place dans notre salle de divertissement, on se demande bien s’il restera encore de la place pour des lecteurs plus traditionnels comme des DVD ou des Blu-ray. Évidemment, bien des compagnies tiennent absolument à garder leur part de marché dans le domaine et aujourd’hui je vous propose deux lecteurs Blu-ray Disc/DVD offerts par Sony.

Tout d’abord, je dois dire que j’ai laissé tomber mon système de cinéma maison de Sony récemment qui incluait justement un lecteur Blu-ray. Comme j’ai mon Xbox qui peut parfaitement les lire, pour moi c’était un changement pour le mieux. À la place, je me suis procuré une toute nouvelle barre de son avec laquelle je suis très satisfait. D’une part, elle prend bien moins de place et en plus elle offre une qualité hautement supérieure. Or, je me suis mis à la place d’une personne comme mon père, qui a pris la même décision, mais qui n’a pas de console pour lire ses films et qui, en plus, n’est pas encore très familier avec des programmes comme Netflix. Alors, voici mon avis complet sur les modèles BDP-S5500 et BDP-S3500 de Sony qui seront, sans doute, renouveler votre intérêt pour ce type d’appareil.

Une installation immensément facile

Lecteur Blu-ray DVD 1080p avec Wi-Fi de Sony.jpgBien sûr, lorsqu’on essaye un appareil du genre, les premiers aspects qu’on peut rapidement constater, c’est la taille, le design et la facilité d’installation. Au niveau de la taille, l’appareil est très compact. Pour faire un comparatif simple, disons que le lecteur prend environ le quart du volume d’un enregistreur numérique Vidéotron. Signe qu’il se place aisément dans n’importe quel meuble pour télé. De plus, il est particulièrement léger et je m’imagine très bien le prendre avec moi chaque fin de semaine pour l’amener au chalet ou encore pour le changer de pièce à tout moment.

Ce qui aide encore plus, c’est l’installation qui se fait sans problème. Il y a seulement 4 ports donc, c’est difficile d’imaginer quelqu’un avoir du mal à le faire fonctionner en le sortant de la boîte. Cependant, le manuel amène une seule précision qui est bien importante avec de faire le branchement complet. C’est-à-dire qu’il faut brancher le port HDMI en premier et les autres câbles comme le fil Ethernet et le câble coaxial numérique (non inclus), au besoin, avant de connecter le courant. Donc, le fait qu’il soit si facile à installer aide aussi à ce qu’il soit si facile à transporter partout avec nous. Enfin, pour compléter cette section, je dois dire que j’ai bien aimé le fait que l’appareil ait des boutons physiques et non tactiles. C’est quelque chose qui me dérange dans les produits technologiques modernes, on ne sait jamais vraiment si on a appuyé sur le bouton ou non donc le fait d’avoir à faire une pression, même si c’est un détail mineur, me plaît.

Beaucoup de fonctionnalités différentes

BDP-S5500 Sony Blu-ray.jpgEn premier lieu, une fois l’installation complète, j’ai remarqué un chargement particulièrement rapide. Puis, j’ai procédé en connectant le lecteur par réseau sans-fil à mon accès internet. Un processus qui s’est fait aisément. Ensuite, j’ai pris le temps de mettre à jour ce dernier afin d’avoir l’expérience la plus optimale possible et ça s’est fait en environ 10 minutes.

La première fonctionnalité qui a attiré mon attention lorsque j’ai ouvert le lecteur, c’est la capacité de pouvoir diffuser l’écran d’un appareil mobile sur le lecteur comme un miroir. Si je ne me trompe pas, jusqu’à tout récemment, il n’y avait pas vraiment d’équivalent de cette fonction que l’Apple TV possédait déjà depuis un moment avec les Mac, mais sur Windows. En fait, je sais que le Chromecast est maintenant capable de faire quelque chose de similaire, mais j’étais content de voir que ce lecteur Blu-ray est aussi en mesure de projeter l’écran de mon téléphone intelligent et mon ordinateur. Il suffit donc d’avoir un appareil qui est compatible avec la technologie Miracast et c’est le cas de bon nombre de produits. Par exemple, ma Surface Pro 3 qui roule sous Windows 8.1 était parfaitement capable de projeter sa diffusion.

C’est certain que selon la distance, la rapidité de votre connexion et selon la manière dont vous êtes branché à internet (directement par câble ou sans fil), vous aurez peut-être une diffusion de qualité moindre. J’ai essayé de projeter de la diffusion en continu en 1080p en étant branché par Wi-Fi et c’était plutôt instable, mais je crois que c’est vraiment à cause de la tâche un peu difficile que je lui ai donnée. Si je m’en tenais à lire mes courriels, diffuser de la musique de mon ordinateur ou rédiger des textes, il n’y avait aucun problème. Ne possédant pas de Mac, c’était quelque chose que je rêvais depuis longtemps de pouvoir faire avec mon écosystème. Même ma tablette Nexus 7 (2013) et mon téléphone Nexus 6 étaient parfaitement en mesure de projeter du contenu.

BDP-S5500 Sony Blu-ray DVD.jpgEn second lieu, c’est aussi un appareil qui peut permettre à votre télévision de devenir intelligente. C’est-à-dire que si elle n’en a pas la capacité, elle peut désormais afficher un bon nombre d’applications très populaires. On y retrouve donc les Netflix, Crackle, YouTube, The Cult Movie Network, Flixster, SnagFilms, EarthCamTV, Sony Unlimited Music et j’en passe. Celles que j’ai essayées fonctionnent d’ailleurs parfaitement. Au total, c’est plus de 300 applications qui sont offertes selon le site web de Sony, mais elles ne sont pas toutes accessibles au Canada. J’ai même lu que, sous peu, l’application PlayStation Now, permettant de louer des jeux PlayStation, sera offerte sur ces lecteurs de Sony.

Enfin, c’est plutôt comique que la dernière fonctionnalité que j’ai regardée ait été la capacité de l’appareil à faire ce qu’il a été initialement conçu pour : lire un film Blu-ray. J’ai écouté le Film Avatar en 1080p et c’était très joli. Le son sonnait aussi parfaitement grâce à la technologie Dolby TrueHD. De plus, ce que j’ai bien aimé c’est que l’appareil peut convertir le signal d’un film en plus basse résolution afin de le remonter à 1080p.

Le comparatif entre les deux versions

Les deux versions sont d’excellents produits, mais il y a quelques compléments qui penchent en faveur du modèle plus dispendieux qu’est le BDP-S5500. Par exemple, si vous possédez ou penser avoir éventuellement un téléviseur qui permet la technologie 3D, ce modèle serait le choix idéal pour lire de tels films. Sinon, il offre aussi la technologie Triluminos Color qui est propriétaire à la compagnie Sony. Celle-ci permet d’étendre la gamme de couleurs que l’écran peut diffuser de façon à offrir une image plus réelle. C’est assurément une petite différence qu’on peut remarquer lorsqu’on met les deux images l’une à côté de l’autre.

Pour plus d’informations sur le modèle BDP-S3500

Néanmoins, les deux produits offrent plusieurs fonctionnalités intéressantes et une belle image. Ce sont plus que de simples lecteurs Blu-Ray et ils répondent, sans aucun doute, à des besoins que certains acheteurs auront.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here