Le casque d’écoute Accentum de Sennheiser est la version la plus abordable du casque d’écoute Momentum 4, le modèle le plus populaire de la marque. J’ai longtemps soutenu que l’un des grands avantages de l’achat de produits d’un fabricant à l’histoire aussi riche que Sennheiser est que le fabricant prend l’habitude de permettre la technologie de « se transmettre et d’évoluer ». C’est dans de telles situations que certains des modèles les plus accessibles se voient attribuer des caractéristiques technologiques et des performances importantes partagées par certains de leurs modèles plus robustes. Avec l’excellente performance du Momentum 4, j’étais très intéressée de voir le calibre des résultats offerts.

Cliquez ici pour regarder ma vidéo (en anglais seulement).

Caractéristiques du casque d’écoute Accentum de Sennheiser

  • Haut-parleur de 37 mm de diamètre
  • Suppression active du bruit hybride (avec 2 microphones à formation de faisceau)
  • Bluetooth 5.2 (SBC, AAC, aptX, aptX HD, mSBC, codecs CVSD)
  • Batterie 800 mAh. Autonomie de lecture de 50 heures approximativement/chargement de 3 heures (10 minutes = 5 heures de lecture)
  • Prise en charge des applications iOS/Android
  • Poids : 222 g

Déballage du casque d’écoute Accentum de Sennheiser

Le casque d’écoute Accentum de Sennheiser est livré dans une simple boîte en carton. À l’intérieur, vous trouverez le casque d’écoute, un câble de chargement USB-C vers USB-A et de la documentation. Il y a deux choses qui m’ont frappé par rapport au casque d’écoute Momentum 4 plus cher. D’une part, il n’y a pas d’étui de transport, et d’autre part, une caractéristique principale qui a été abandonnée est la mini-prise d’entrée. Je suis peut-être un peu vieux jeu, et je sais que la différenciation des produits est importante, mais, pour ma part, je pense que si vous êtes prêt à porter des écouteurs supra-auriculaires, chaque modèle devrait avoir une entrée mini-jack pour les moments où, dans l’avion, vous avez besoin de vous brancher sur un système de divertissement, où vous souhaitez contourner les DAC internes, etc. Pourtant, avec l’autonomie de 50 heures (une portée que nous avons tenue pour acquise dans les modèles modernes), je peux pardonner l’exclusion.

Le casque d’écoute lui-même est léger et la coque extérieure semble substantielle, mais un peu plus en plastique. Encore une fois, les coins ont été légèrement réduits plutôt que complètement coupés, et le casque est assez robuste pour être jeté dans un sac sans étui de transport de fantaisie.

Configuration du casque d’écoute Accentum de Sennheiser

Le casque d’écoute Accentum de Sennheiser est doté de la même application que les autres modèles sans fil de la marque, ce qui vous permet d’utiliser de nombreuses fonctions, comme la suppression active du bruit, l’égalisation, etc. Mon plus grand inconvénient avec le Momentum 4 persiste aussi dans ce modèle : il n’y a pas de moyen d’activer un mode « Pur » qui désactive à la fois la suppression active du bruit et les modes de transparence. Heureusement, la mise en œuvre de la suppression active du bruit dans l’Accentum est assez bonne, avec seulement une petite quantité de cette sensation de « succion » que vous obtenez du signal antibruit.

Il y a une série de boutons sur l’oreillette droite (identifiés de façon utile aussi en étant imprimés à l’intérieur!) qui servent les commandes évidentes, y compris la mise sous tension/hors tension, la sélection de pistes, etc. La voix d’appariement/d’information fournit des détails dans une voix britannique apaisante qui se penche vers l’East Londonian, fournissant un peu de charme cockney au plaisir. La section égaliseur de l’application comprend une simple sélection à cinq bandes que vous pouvez enregistrer en tant que préréglage, ainsi qu’une fonction d’amplification des basses. Un curseur séparé pour les balados promet d’améliorer la clarté de la voix pour ceux qui souhaitent activer la fonction.

Qualité audio du casque d’écoute Accentum de Sennheiser

Dès la première écoute, il est clair que l’Accentum est un casque d’écoute solide qui permet une reproduction sonore efficace sans trop de tracas. Il y a un peu de différence entre le codec SBC régulier et la connexion via aptX, donc pour ceux qui ont des appareils qui prennent en charge le codec plus robuste, vous allez certainement tirer le meilleur parti de ce modèle. Cependant, il est clair que ce modèle se concentre davantage sur la musique plus « percutante », sa signature sonore fortement pondérée pour les basses et les moyennes fréquences. Pour ceux qui écoutent en déplacement, de la pop moderne, de l’EDM et d’autres genres musicaux de la sorte, ces écouteurs sont parfaitement à la mesure de vos besoins. Pour ceux qui ont une écoute un peu plus critique, en particulier pour la musique acoustique, vous trouverez le son un peu insuffisant, voire fatigant.

Le réglage de l’égaliseur permet d’augmenter légèrement certaines des hautes fréquences atténuées, mais il est clair que l’objectif de ce modèle est d’accorder plus d’attention à la gamme moyenne et basse du spectre audio. Cela signifie que certains des aspects les plus subtils de la lecture musicale – le chatoiement des cymbales sur l’emblématique « All Blues » de Miles Davis, par exemple, ou le claquement subtil du motif de finger-picking sur « Angie » de Bert Janch – tombent légèrement à plat.

L’amplification engageante des basses fournit un kick supplémentaire et, à son crédit, il n’y a que peu d’effet de gonflement avec le claquement supplémentaire. J’ai lancé « Creation Dream » de Bruce Cockburn pour tester à la fois les basses acoustiques, les percussions en bois, une guitare active et des voix bien mixées, et même si le bruit de la grosse caisse était un peu trop fort, c’était quand même assez agréable. J’ai ensuite lancé « Mama Said Knock You Out » de LL Cool J pour voir comment les basses se comportaient, et bien qu’amusant pendant un certain temps, le fait de désactiver l’amplification des basses laissait encore beaucoup de bas de gamme à apprécier. En testant un morceau de torture comme « One of the Girls (Slowed) » de The Weeknd, on a l’impression d’être dans les haut-parleurs d’un club plutôt que de vibrer au son de la musique, et après quelques mesures, j’ai dû désactiver les basses supplémentaires, car j’avais l’impression d’être entraîné sous l’eau. C’est une astuce amusante, mais seuls les vrais bassistes la garderont opérationnelle pour les pistes basses.

Le casque d’écoute Accentum de Sennheiser en déplacement

Évidemment, l’intérêt d’un casque d’écoute portatif est de pouvoir l’emporter avec soi, et dans la nature, je l’ai trouvé assez confortable, même après des heures d’écoute. La suppression active du bruit est décente, sans être exceptionnelle, capable d’étouffer la plupart des sons, mais elle permet tout de même au cliquetis des touches de se faire entendre, ou au grondement de la circulation, du train ou de l’avion de fournir un bourdonnement dans les basses fréquences qui n’est pas vraiment amélioré comme c’est le cas avec d’autres modèles plus haut de gamme. Une chose que j’ai trouvée frustrante, c’est qu’avec l’extérieur en plastique fin, le bruit du vent pendant l’écoute régulière était assez intrusif, affectant l’écoute régulière même à des volumes modérés ou élevés. Il n’y a pas beaucoup d’isolation acoustique entre l’extérieur et l’intérieur du boîtier, ce qui signifie que la transmission des bruits extérieurs peut être assez forte. Encore une fois, c’est le genre de choses qui tendent à être réduites avec des modèles plus accessibles, et ce n’est que parce que le reste de ses capacités est si impressionnant que l’on peut prendre le temps de relever les points faibles.

Impressions générales

Le casque d’écoute Accentum de Sennheiser a beaucoup à prouver par rapport au Momentum 4, et ce qui est vraiment satisfaisant, c’est de voir à quel point les performances haut de gamme ont été intégrées dans ce modèle plus modéré. Nous perdons la prise casque et l’étui de transport, ainsi qu’une partie de la réponse en fréquence haut de gamme, de la réduction de bruit et autres, mais nous nous retrouvons avec une paire d’écouteurs légère et puissante pour vos déplacements ou pour vous détendre à la maison. Pour ceux qui n’ont pas besoin de passer à une paire plus haut de gamme, ce modèle leur apportera beaucoup. Grâce à sa construction décente, à son application bien conçue et à sa signature sonore très écoutable, l’Accentum pourrait bien être le point idéal d’un point de vue prix/performance, ce qui les rend tout à fait dignes d’être auditionnés pour une utilisation en tant que conducteurs quotidiens.

Magasinez le casque d’écoute sans fil Accentum de Sennheiser chez Best Buy dès maintenant.

Vendredi fou en été
Jason Gorber
Jason Gorber, M.A., est journaliste spécialisé dans les films, la technologie et les médias, et membre de la Toronto Film Critics Association. Il est éditeur en chef et critique cinématographique en chef au That Shelf, ainsi que collaborateur régulier pour le POV Magazine, SlashFilm et CBC Radio. Jason est depuis plus de 20 ans critique approuvé par Tomatometer, et est un collectionneur passionné de musique, de films, de LEGO et de plusieurs autres gadgets esthétiques et techno.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here