Il y a quelques semaines, je vous présentais mon évaluation de la machine espresso automatique Oracle Touch Luxe de Breville, un appareil résolument haut de gamme. Par contre, avec son prix élevé, elle n’est pas destinée à toutes les bourses. Breville offre heureusement une solution de rechange plus abordable : la machine à espresso Barista Pro. J’ai eu la chance de l’essayer dans les dernières semaines.

Présentation de la machine à espresso Barista Pro 

La Barista Pro de Breville ressemble beaucoup à sa grande sœur. Sur le dessus de l’appareil, vous retrouvez la trémie à grains de 250 g permettant de recueillir et moudre vos grains de café.

Comparativement à sa grande sœur qui n’est dotée que de deux paniers-filtres (1 et 2 tasses), la Barista Pro est vendue avec quatre paniers-filtres. Vous retrouvez deux paniers filtre à simple paroi (1 et 2 tasses), comme avec l’Oracle Touch, ainsi que deux paniers-filtres à double paroi (1 et 2 tasses). Ces derniers permettent de préparer du café prémoulu. Ce type de café est très populaire parmi les amateurs de boissons chaudes, car il offre de bonnes économies de temps et d’argent.

L’écran de contrôle situé sur le devant de l’appareil est une autre particularité de la Barista Pro. Au lieu d’avoir un écran tactile couleur, elle présente un écran ACL bleu et noir de plus petite dimension et non tactile. Pour contrôler la machine, vous devrez plutôt utiliser les quelques boutons situés en bas de l’écran.

Si ce type de fonctionnement est un peu moins intuitif que celui du modèle haut de gamme de Breville, on prend facilement ses repères. Après ma première utilisation, je savais déjà comment bien utiliser la machine.

Tout comme avec le modèle haut de gamme, vous retrouvez également, sur le côté gauche, une molette permettant de modifier la taille de la mouture. Celle-ci permet de choisir entre 30 tailles différentes, comparativement à 45 pour l’autre modèle de Breville. Pendant mon essai, je n’ai toutefois pas senti que j’avais moins de réglages.

Utilisation de la machine à espresso Barista Pro

Un appareil compact

Même si la Barista Pro fait quelques concessions sur les réglages et les contrôles, elle offre un avantage de taille : elle prend moins de place. Comme je l’ai souligné dans ma critique de l’Oracle Touch, le modèle haut de gamme de Breville ne pouvait pas se mettre sous mes armoires de cuisine lorsque le réceptacle de grains sur le dessus était en place. La Barista Pro, en plus d’être moins large et profonde, entrait, quant à elle, très bien sous mes armoires sans que j’aie à retirer le réceptacle de son moulin à meule.

À l’arrière de l’appareil, vous retrouvez le réservoir à eau qui comprend un filtre pour diminuer le tartre et les impuretés. Ce dernier doit être remplacé tous les deux mois pour des résultats optimaux. Le réservoir se retire facilement à l’aide d’une poignée rétractable. Vous pouvez également soulever le couvercle pour le remplir en vous servant, par exemple d’un verre.

D’une taille de 2 litres, le réservoir vous permettra de préparer une dizaine de tasses environ. Si vous utilisez beaucoup la buse vapeur, ce nombre est appelé à diminuer (la vapeur consomme de l’eau). Dans tous les cas, le fabricant recommande de changer l’eau tous les jours. Bref, le réservoir est assez grand pour préparer quotidiennement le café de toute la famille. Il est rare que vous deviez le remplir plus d’une fois dans une journée.

Tassez vous-même le café

La Barista Pro vous prend un peu moins par la main que l’Oracle Touch de Breville. Si la machine à espresso de Breville calcule automatiquement le nombre de grains requis pour préparer une ou deux tasses, elle ne tassera pas la mouture pour vous.

Une fois que vous aurez fait moudre votre café dans le porte-filtre en acier inoxydable de 54 mm, vous devrez, avant de l’insérer dans la tête d’infusion, vous servir de deux accessoires (inclus). Vous devrez d’abord tasser le café moulu à l’aide du bourroir, sorte de bâton dont l’extrémité a le même diamètre que celui du porte-filtre. Attendez-vous à appliquer une force assez élevée (15 à 20 kg de pression environ) pour bien tasser le café.

Ensuite, vous devrez vous servir de l’outil de dosage de précision the Razor pour égaliser la mouture. Il s’agit d’une sorte de lame que vous devrez faire tourner autour du porte-filtre. Ceci permet d’obtenir une extraction homogène et constante.

Si vous ne tassez pas et n’égalisez pas la mouture, vous aurez une extraction inégale et votre café manquera de saveur. Ces étapes sont donc importantes.

De plus, notez que le tassage manuel du café fait un peu de dégâts. Pendant mon essai, j’ai échappé un peu de mouture sur la machine à espresso en retirant le porte-filtre et lorsque j’ai déposé l’accessoire sur mon comptoir pour tasser le café.

Un temps d’attente très court

Une fois le café bien tassé, vous devrez mettre le porte-filtre dans la tête d’infusion, le « trou » du milieu. Contrairement à l’étape de la mouture, où il faut seulement déposer le porte-filtre sur le support de mouture, on doit ici bien fixer l’accessoire dans la machine. Il faut appliquer une certaine force, un peu comme quand on essaie de visser un boulon avec une clé à molette.

À l’inverse de l’Oracle Touch, la machine à espresso Barista Pro ne requiert pas un long temps de préchauffage. Après cinq secondes environ, l’eau chaude commence à couler. Après une quinzaine de secondes, votre café de deux tasses sera infusé.

Vous n’aurez plus alors qu’à faire mousser votre lait. Même si le modèle de Breville ne comprend pas de mode automatique, faire de la mousse a été un véritable jeu d’enfant. Je n’ai eu qu’à mettre du lait dans le pichet inclus et de le mettre sous la buse vapeur. Pour activer la vapeur, j’ai tourné vers moi le sélecteur de vapeur situé sur le côté droit.

À l’inverse de la buse vapeur de l’Oracle Touch, qui ne peut que monter et descendre, celle de la Barista Pro pivote sur elle-même. On a donc un peu plus de flexibilité lors de la conception de notre lait mousseux.

Bien que n’étant pas barista de formation, j’ai réussi à concocter un lait mousseux dès la première utilisation. D’ailleurs, faire mousser le lait est très rapide ; ça ne prend qu’une quinzaine de secondes environ.

Un café savoureux, mais un peu chaud

Pour tester la Barista Pro, je me suis servi des mêmes grains que ceux utilisés pour mon essai de l’Oracle Touch.

Au chapitre du goût, le café préparé avec la Barista Pro était aussi savoureux que celui préparé avec le modèle haut de gamme de Breville. Franchement, il n’y avait aucune différence. Les deux étaient délicieux.

En revanche, j’ai trouvé la température du café un peu trop élevée. J’ai dû attendre quelques minutes avant qu’il refroidisse. Heureusement, lors de mon deuxième essai, j’ai pu diminuer la température à l’aide du panneau de contrôle (cinq réglages sont disponibles) et, cette fois, mon café était parfait!

Nettoyage de la machine à espesso Barista Pro

Comme avec l’Oracle Touch, vous devrez nettoyer régulièrement votre appareil pour lui assurer une longue durée de vie. Vous devrez entre autres faire un détartrage ainsi qu’un cycle de nettoyage par purge. Toutes ces étapes sont bien expliquées dans le manuel d’instructions.

Verdict

Offerte en acier inoxydable brossé, en truffe noire et en noyer fumé, la machine à espresso Barista Pro de Breville permet de préparer en peu de temps des espressos savoureux à la maison. Elle est peut-être un peu moins intuitive que l’Oracle Touch, mais elle est plus compacte et prend moins de temps à chauffer l’eau que sa grande sœur.

+ Chauffe rapidement l’eau
+ Assez compacte
+ Prépare du café savoureux

– Fait un peu de dégât de café
– Un nettoyage un peu long

Magasinez les machines à espresso chez Best Buy.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here