Un nouveau joueur arrive dans le marché déjà très encombré des jeux vidéo. Lors d’un événement spécial présentant plein de nouveaux produits, Amazon a finalement dévoilé son service de jeu infonuagique nommé Luna et cette nouvelle proposition inattendue arrive avec plusieurs surprises. Pour consulter les autres annonces d’Amazon, je vous suggère d’aller lire l’article de ma collègue Myriam Larouche-Tremblay.

Jouer à vos jeux n’importe où

Pour ceux qui ne connaissent pas ce genre de service, on le compare souvent au Netflix des jeux vidéo. Plutôt que d’utiliser des supports physiques, il diffuse le contenu du jeu directement sur les appareils que vous possédez comme vos téléphones, vos tablettes et ainsi de suite.

Probablement ma plus grande surprise a été de découvrir que le service serait disponible sur iOS mais pas sur Android pour le moment. Alors que certains compétiteurs n’ont pas réussi à faire accepter leur application par Apple, Amazon va dans une autre direction en offrant le service sur iOS directement par une page web. Un peu dur de refuser le service dans ce cas!

Du nouveau matériel pour jouer

Jouer sur un téléphone avec des commandes tactiles fait le travail un petit bout de temps mais pour des jeux plus sérieux, on a besoin d’une manette. Luna est fort heureusement compatible avec les manettes de Xbox One ainsi que les manettes de PlayStation 4. Comme toutes les deux sont facilement capables d’être jumelées avec pratiquement n’importe quel téléphone, ça simplifie beaucoup les choses.

Une des promesses de Luna est de pouvoir commencer une partie sur un dispositif et de continuer sur un autre sans devoir jumeler votre manette à nouveau. Comment faire? Vous n’aurez qu’à vous procurer le contrôleur Luna. Plutôt que d’utiliser la connexion Bluetooth pour se joindre à vos dispositifs, le contrôleur Luna utilise une connexion Wi-Fi beaucoup plus efficace.

Selon Amazon, la latence sera réduite entre 17 et 30 millisecondes versus un contrôleur Bluetooth traditionnel. J’ai fait l’expérience avec mon contrôleur Stadia et j’avoue que je suis estomaqué comment ça fonctionne bien.

Des serveurs AWS roulant sous Windows

Une des questions qui restait en suspend était sur quel genre de matériel allait rouler Luna. Ce que nous savons, c’est que le plateforme sera dôté de processeurs Intel Cascade Lake ainsi que de processeur graphique T4 de Nvidia. Nous savons aussi qu’ils ont une performance de 8.1 teraflops et offre la technologie DirectX “ray tracing”.

À titre de comparaison, la plateforme Google Stadia utilise des serveurs Linux avec un processeur Intel x86 modifié et des processeurs graphiques AMD ce qui lui confère de performance de 10.7 teraflops. Finalement, la plateforme xCloud de Microsoft est basée sur leur console Xbox One S qui offre un maigre 1.4 teraflops.

En terme simple, ça veut dire qu’il n’y aura pratiquement pas de modification à faire au codage des jeux et probablement juste un peu d’optimisation lié à la plateforme même. C’est un gros avantage face à Stadia et ça pourrait être plus alléchant pour les développeurs.

Riche offre de jeux sur Amazon Luna

On avait encore plusieurs rumeurs d’un tel service depuis des années mais c’est le 24 septembre qu’Amazon a finalement dévoilé Luna. Tout comme Stadia, Luna est un système infonuagique qui, sans surprise, est hébergé sur les services AWS d’Amazon.

Pour pouvoir jouer sur la plateforme, un usager devra s’abonner au  canal Luna+. Celui-ci proposa de pouvoir diffuser sur deux dispositifs en même à partir d’une bibliothèque impressionnante d’au moins 100 jeux à une résolution de 1080p à 60 images par secondes. Oui d’autres services proposent une résolution 4K mais Amazon a assuré que c’était dans les plans d’offrir une telle résolution d’ici peu.

Parmi les jeux qu’on retrouve dans cette bibliothèque se trouvent Control, Resident Evil 7, Yooka-Laylee et beaucoup d’autres. Le coût d’abonnement pour ce canal sera de $5,99 dollars américains par mois.

Un partenariat a également été fait avec Ubisoft afin d’offrir un canal Ubisoft aux utilisateurs de la plateforme. Ils auront ainsi la chance de jouer plusieurs de leurs prochains jeux tels que Watch Dogs Legion, Immortals Fenyx Rising, Assassins Creed Valhalla, et Far Cry 6 leur jour de leur sortie. Cet abonnement aura les mêmes avantages que Luna+ mais il ne sera possible de jouer qu’à un seul jeu en même temps à partir de la bibliothèque.

Finalement, pour ce qui est de la question qui tue: quel sera le prix de Luna+? Il vous en coûtera $5,99 dollars américains par mois pour s’abonner au service. En ce moment, nous ne savons toujours quand le service va arriver au Canada mais gardez l’œil sur le site de Best Buy pour avoir une date de sortie.

Luna compte bien faire sa place dans un marché compétitif

C’est en octobre que les premiers joueurs pourront accéder la plateforme test de Luna. Pour ce qui est du Canada, je doute que ce soit avant 2021 mais qui sait ce qu’Amazon nous réserve?

Il reste encore plusieurs questions en suspens et j’ai hâte d’en apprendre plus sur cette nouvelle plateforme dans les mois à venir. Revenez faire un tour sur le blogue de Best Buy pour voir toutes les plus récentes nouvelles à propos de Luna.

Voyez l’ensemble des jeux vidéo disponibles sur le Bestbuy.ca 
Magasinez les jeux vidéo offerts en téléchargement numérique sur le BestBuy.ca 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here