Dragon Ball FighterZSans être un grand amateur de la franchise de Dragon Ball Z, je sais que les combats dans cette série sont assez chaotiques et impressionnants. Étant un amateur de jeu de combat, c’est donc avec beaucoup d’intérêt que j’ai essayé le bêta du jeu Dragon Ball FighterZ qui était disponible dans les derniers jours. Retour sur mon chaotique weekend à jouer au jeu avant sa sortie.

Dragon Ball FighterZ

Fidèle au matériel source  

Même si je n’ai que très peu écouté la série, je connais un peu les personnages ainsi que le côté visuel. Or ce jeu est tellement fidèle que parfois je me disais que j’aurais peut-être dû plus l’écouter! Les animations sont tellement réussies qu’on perd de temps en temps l’impression qu’on joue à un jeu. Ce qui nous ramène à la réalité c’est la manette dans nos mains.

 

À la portée de tous

J’ai passé des centaines d’heures à jouer aux jeux Street Fighter, Mortal Kombat et Marvel vs Capcom alors j’arrive dans ce jeu avec un certain bagage. Sans être un expert, je me débrouille assez bien dans ces jeux. C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai découvert que j’arrivais à tirer mon épingle du jeu assez facilement.

Dragon Ball FighterZ

Après avoir complété le tutoriel assez intensif, j’avais maintenant une bonne idée comme se jouait le jeu. En partant, j’apprécie le fait que toutes les attaques spéciales des personnages se font de la même façon. Inutile de mémoriser des dizaines d’attaques différentes pour chaque personnage.

Dragon Ball FighterZ

En fait ce qui est le plus dur à s’habituer, c’est le rythme effréné du jeu. Ma conjointe, qui n’arrive pas à comprendre ce qui se passe quand je joue à Overwatch, était ici complètement confuse. Il n’est pas rare de voir son personnage projeter à centaines de mètres dans les airs alors que vous les assenez un combo de plusieurs dizaines de coups.

Je suis convaincu que les amateurs de Dragon Ball Z doivent sourire quand je mentionne cet événement parce que c’est typique de la série. J’avoue que j’ai ri comme un malade la première fois que j’ai projeté mon adversaire au travers d’une montagne.

 

Quelques ratés

Seul problème, et je ne suis pas le seul à l’avoir expérimenté, est que les serveurs ont été durement éprouvés lors du bêta. Les deux premières journées, j’ai passé plus de 45 minutes à me connecter sans succès. C’est finalement la dernière que j’y suis arrivé sans trop de problèmes.

Après avoir finalement réussi à me connecter, j’ai pu faire le tutoriel et en moins de trente minutes, je jouais en ligne contre d’autres joueurs. J’ai gagné un match après 2 ou 3 essais. Oui j’avoue que j’ai un peu perdu le compte tellement il se passait des choses.

J’ose espérer que les joueurs n’auront pas à vivre le même calvaire que ceux qui avaient acheté Street Fighter V. Au pire des cas, je confirme qu’après quelques jours voire semaines, tout était rentré dans l’ordre. C’est aussi pour cette raison que les entreprises font des périodes de bêta.

 

Une chose est sure, si on se fie à ce bêta, le « fan » fini de Dragon Ball Z sera bien servi par un jeu énergique offrant des combats aussi incroyables que le matériel source! Le jeu sera disponible le 26 janvier prochain sur PS4 ou Xbox One et vous pouvez le précommander afin d’être sûr d’avoir votre copie.

PARTAGER SUR
Christian Jarry
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here