Return to Arkham est une compilation des jeux Batman : Arkham Asylum et Batman : Arkham City. Par cette parution, les deux premiers volets de la série font leur arrivée sur les consoles de génération actuelle PlayStation 4 et Xbox One. C’est un beau retour aux origines de cette franchise qui donne ses notes de noblesse aux jeux de superhéros.

Batman : Return to Arkham est développé par Rocksteady (remasterisé par Virtuos) et publié chez WB Games.

  • return-to-arkham-pochetteDate de parution: 18 octobre 2016
  • Style: Action / Aventure
  • Plateformes: PlayStation 4 / Xbox One
  • Modes de jeu disponibles: solo / défis compétitifs en ligne
  • Classement ESRB: T (Adolescents, 13 ans et plus)
  • Langue d’exploitation: Jeu disponible en français

Batman et Joker, ennemis de toujours

L’histoire globale dans Return to Arkham tourne autour de la relation entre le héros masqué et son ennemi de toujours, Joker. Cela débute avec Batman qui va livrer Joker à l’asile d’Arkham. Soupçonnant que quelque chose se trame, le justicier trouve louche que le vilain se soit laissé prendre si facilement, d’autant plus que l’incendie de la prison Blackgate occasionne le transfert de centaines de prisonniers sympathisants de Joker. Coïncidence? Sitôt entré dans l’établissement psychiatrique, il en prend le contrôle grâce à l’aide d’Harley Quinn.

L’aventure se poursuit dans Arkham City alors que Batman est toujours à la recherche de Joker mais l’histoire prend une tournure inattendue. Pour nous, c’est d’autant plus plaisant car notre aire de jeu s’ouvre à toute l’île d’Arkham. L’introduction de Catwoman comme seconde protagoniste agrandit l’histoire car elle a sa propre aventure et ses rencontres uniques avec notamment Poison Ivy et Double-Face. Fusionné au scénario principal, passer de l’un à l’autre diversifie l’action et donne l’impression de vivre une histoire à plusieurs volets.

Une mécanique qui a fait ses preuves

return-to-arkham-image12La force de la franchise Batman Arkham est l’exploration des lieux sous différents angles combinée avec la résolution d’énigmes et de casse-têtes pour accéder à l’étape suivante. Le mélange entre l’action et l’utilisation des gadgets techno rendent l’aventure palpitante. On se sert autant de la force brute du héros que du Batarang, du grappin et du gel explosif pour défaire nos ennemis et déjouer les pièges tendus à notre endroit. Le Bat-ordinateur et notre instinct de détective sont également mis à contribution, offrant une autre façon de progresser en repérant les indices invisibles à l’œil nu et ceux laissés sur les lieux où un crime a été commis.

Étant donné que je connais déjà ces jeux, j’ai instantanément embarqué. Ça fait du bien de retrouver les gadgets de Batman et de voir comment dès lors, les combats à mains nues étaient satisfaisants. Je m’amuse follement à prendre les vilains à revers, à les surprendre discrètement en arrivant derrière eux ou en me suspendant en hauteur pour les attraper silencieusement comme une chauve-souris. Finalement, les affrontements contre les super vilains sont toujours aussi prenants et adaptés à leur personnalité. Le tableau contre L’Épouvantail est à des lieux de celui vis-à-vis Bane, Freeze ou l’Homme-Mystère dont l’issue est naturellement une grande énigme à résoudre.

Une compilation remasterisée des titres originaux

return-to-arkham-image5Return to Arkham offre un rehaussement graphique des titres originaux dont le détail des textures et des animations a été retravaillé par le studio Virtuos. Ça paraît quand on y joue longtemps mais au début, je n’en étais pas complètement convaincue. Les bogues graphiques typiques à l’ancienne génération de consoles comme de marcher au-travers les corps inertes et voir une main disparaître dans un mur sont présents. Ceci n’enlève toutefois rien à l’oeuvre car la plupart du temps, les environnements sont superbes.

Pouvoir choisir mon costume avant de reprendre ma partie dans Arkham City est une fonctionnalité que j’adore. J’ai fait une partie du jeu avec l’habit des années 70 de Batman. Les cinématiques principales n’en tiennent pas compte mais celles qui sont intégrés à la jouabilité le sont, ce qui m’a amusée.

Beaucoup de contenu supplémentaire

Même si Batman Arkham est une série qui se joue en solo, des défis supplémentaires permettent de mesurer ses talents dans un classement en ligne. C’est à nous de faire le meilleur enchaînement de combos face aux prisonniers de Blackgate, survivre le plus longtemps possible aux émanations toxiques de l’Épouvantail ou résoudre les énigmes de Nigma. Y arriverez-vous?

return-to-arkham-image13Tous les personnages sont documentés par une biographie détaillée et bien référencée par rapport à leur présence dans la bande dessinée. S’y ajoutent des bandes audio reproduisant les sessions des vilains avec leur médecin qu’il faut trouver dans Arkham Asylum, complétant leur profil à merveille. C’est dommage car je ne comprends pas toujours bien ce qui joue si je n’ai pas d’écouteurs aux oreilles mais j’aime cette manière de nous les faire connaître encore mieux.

Dans Arkham City, les missions secondaires qui s’affichent progressivement sur la carte de la ville vont facilement doubler le temps qu’on y passera et permettent à mon personnage de faire un ou deux arrêts avant de revenir vers son objectif de base. Il y a aussi tous les secrets à découvrir, dont les centaines de trophées de l’Homme-Mystère qui ajoutent une bonne durée de vie aux jeux. Arkham City avait également fait paraître l’aventure supplémentaire « Harley Quinn se venge » qu’on peut expérimenter de manière indépendante car elle se déroule après les événements racontés dans le jeu.

En 2009, Batman : Arkham Asylum a été l’un des précurseurs des jeux d’aventures modernes et Arkham City venait confirmer la pertinence de cette franchise importante dans l’univers de Batman. Encore aujourd’hui, ils tiennent une place bien spéciale dans ma collection et de pouvoir y rejouer sur PlayStation 4 est un bonheur. Les artisans chez Rocksteady ont développé une franchise exceptionnelle avec Batman Arkham. Les fans du superhéros qui auraient raté leur sortie initiale peuvent se reprendre avec deux titres complets pour PlayStation 4 et Xbox One. Return ot Arkham est bien réalisé et la jouabilité des titres originaux n’a presque pas vieillie.

return-to-arkham-image1+ Beaucoup de contenu avec les deux jeux complets et tout leur contenu additionnel respectif

+ Même mécanique de jeu intuitive

+ Je ne me lasse pas de Batman!

– Aucune nouveauté si vous les connaissez déjà

Verdict

  • Jouabilité: 4/5
  • Visuel: 4/5
  • Audio: 4/5
  • Durée de vie potentielle: 5/5

Note générale: 4/5 (85%)

Procurez-vous Batman: Return to Arkham pour PlayStation 4

Procurez-vous Batman: Return to Arkham pour Xbox One

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here