Mafia: Definitive EditionSorti en 2002, Mafia: The City of Lost Heaven demeure aujourd’hui l’un de mes jeux vidéo préférés. À l’époque, j’avais trouvé le titre d’Illusion Softworks plus abouti que Grand Theft Auto: Vice City, sorti la même année. Mafia était moins bourrin et l’histoire mieux écrite. Je me rappelle notamment que les policiers pouvaient nous arrêter en cas d’excès de vitesse. Une révélation, à l’époque! Quand, plus tôt cette année, Hangar 13 (Mafia III) a annoncé qu’elle travaillait sur Mafia: Definitive Edition, un vrai remake du premier épisode de cette merveilleuse franchise, j’ai sauté de joie. Je pourrais enfin redécouvrir ce trésor de la fin de mon adolescence. C’est maintenant chose faite, le titre étant disponible depuis peu.

Mafia: Definitive Edition

Détails de Mafia: Definitive Edition

Plateformes : PlayStation 4 et Xbox One
Développeur : Hangar 13
Éditeur : 2K Games
Genre : GTA-Like
Mode de jeu disponible : Solo
Classement ERSB : M-Jeunes adultes 17+
Langues d’exploitation : Anglais et français (voix et texte)

Mafia: Definitive Edition

Lost Heaven, une ville où tout est possible

Comme en 2002, vous interprétez Tommy Angelo, un ancien chauffeur de taxi devenu l’un des membres les plus influents du clan Salieri de la ville de Lost Heaven. L’aventure, qui vous prendra une dizaine d’heures, commence en 1938 alors que Tommy donne rendez-vous à Norman, un inspecteur de police, dans un restaurant. En échange de la protection de sa femme et de sa fille, Tommy promet de révéler tous les secrets de ses anciens compagnons d’armes.

Chacune des missions de Mafia: Definitive Edition correspond ainsi à un souvenir raconté par Tommy. Si les premiers chapitres sont plus « légers », en mettant en scène des poursuites, des courses et des bagarres, on passe rapidement aux choses sérieuses avec des vols, des fusillades et des assassinats.

La diversité des missions est d’ailleurs l’une des grandes forces de Mafia: Definitive Edition. Dans une même mission, on peut infiltrer un manoir, abattre des gardes et prendre la fuite avec une voiture. On ne s’ennuie jamais.

Il faut dire que Mafia: Definitive Edition bénéficie de la même qualité d’écriture qu’à l’époque. Des cinématiques ont même été ajoutées pour renforcer l’immersion. Et que dire des personnages! Ils sont certes caricaturaux, mais tellement mémorables!

Mafia: Definitive Edition

Un système de visée un peu mou

Lors des innombrables scènes de fusillade, vous compterez sur quelques armes à feu, comme des pistolets, un fusil à pompe et une mitraillette. Malheureusement, l’arsenal de Tommy est assez faible en comparaison des GTA-like des dernières années. On fait vite le tour, d’autant plus que notre mafieux ne peut porter que deux armes à la fois.

Le système de visée est également plutôt mou. En fait, c’est assez difficile de viser les ennemis. Même si on les vise à la tête, il faut souvent deux ou trois coups de feu pour les éliminer. Le système de couverture fonctionne, pour sa part, assez bien. Il suffit d’appuyer sur une touche pour que notre personnage se cache derrière un objet, comme des caisses.

La barre de vie, elle, ne se régénère pas automatiquement. Il n’y a qu’une toute petite portion qui se régénère. Pour régénérer le reste de la barre de vie, il faut trouver des petites pharmacies. On en trouve généralement plusieurs dans les missions. Cette particularité rend les scènes de fusillade encore plus prenantes. On sait que notre personnage n’est pas invincible, ce qui nous oblige à agir intelligemment. Foncer tête baissée n’est jamais une bonne option.

Mafia: Definitive Edition

Une conduite agréable

L’un des points faibles du titre original était la conduite. C’est vrai que l’on conduisait des véhicules des années 1930, mais ceux-ci étaient assez difficiles à manœuvrer. Je me rappelle encore la mission de la course que j’ai dû recommencer des dizaines de fois!

Les véhicules de Mafia: Definitive Edition se conduisent plus facilement. J’ai eu beaucoup moins d’accidents en me promenant dans les rues de Lost Haven. J’ai même réussi la mission de la course, qui fait son retour dans le remake, après seulement trois essais… au lieu de cinquante comme en 2002.

Du côté des modèles, vous avez accès à 39 véhicules. Chaque fois que vous en conduisez un nouveau, il est ajouté automatiquement à votre garage.

Mafia: Definitive Edition

Des missions secondaires?

Si on prend plaisir à compléter les missions principales de Mafia: Definitive Edition, le titre de Hangar 13 ne comporte aucune mission secondaire ni aucun événement aléatoire, comme dans les jeux à monde ouvert modernes.

Oui, on peut se balader dans la ville, s’amuser à narguer la police ou taquiner les passants. Par contre, on a accès à aucun autre contenu que les missions principales. Le jeu n’a pas non plus de système de monnaie. On ne peut donc pas s’acheter de nouveaux vêtements, de nouvelles voitures ou de nouvelles armes. On ne peut pas non plus changer le look de Tommy.

Bien que n’étant pas forcément un fan des jeux de 150 heures, quelques missions secondaires auraient pu nous permettre d’explorer un peu plus Lost Haven. Lors de mon essai, j’avais plus souvent l’impression que le monde ouvert était seulement un prétexte pour faire avancer le récit.

Mafia: Definitive Edition

Une ville somptueuse

Pourtant, la ville de Lost Haven est magnifique. Elle n’est pas aussi grande que celle de Grand Theft Auto V, mais elle recèle plusieurs trésors visuels. J’ai particulièrement aimé me balader dans le centre-ville et à la campagne. Mafia: Definitive Edition propose d’ailleurs une grande zone rurale.

Seul bémol, les rues manquaient parfois de vie. Il m’est arrivé plus d’une fois de me promener dans une rue sans aucune voiture ni passant en plein jour.

L’aspect des personnages a aussi été grandement amélioré depuis la parution du titre original. Les animations sont par exemple beaucoup plus convaincantes. On a vraiment l’impression de jouer à un jeu réalisé en 2020.

Cela dit, il m’est arrivé de noter quelques bogues de collision, mais rien de significatif pour gâcher mon expérience.

Mafia: Definitive Edition

Une bande sonore cinématographique

Une autre qualité de Mafia était son excellente bande sonore. Même si Mafia: Definitive Edition ne propose pas les mêmes pistes sonores qu’en 2002, vous retrouverez plusieurs classiques des années 30. Par ailleurs, vous avez le choix entre deux chaines de radio lorsque vous conduisez un véhicule.

De plus, Mafia: Definitive Edition est livré avec un doublage entièrement en français de très grande qualité. Dans les cinématiques, on a vraiment l’impression de regarder, et surtout d’entendre, un film de gangsters.

Mafia: Definitive Edition

Verdict

Avec Mafia: Definitive Edition, les développeurs de Hangar 13 nous offrent un excellent remake. En plus de corriger la plupart des irritants de la version de 2002, ce nouveau titre offre de superbes graphismes et une bande sonore mémorable. Que vous ayez ou non joué au jeu original, voilà un titre à essayer absolument si vous êtes amateur du genre. Vous ne risquez pas d’être déçu.

+ Des beaux graphismes
+ Une bande sonore de qualité
+ Une conduite de véhicules plus facile
+ Un scénario bien écrit

– Une visée un peu molle
– Quelques bogues
– Pas de quêtes secondaires

Évaluation globale

Jouabilité : 4/5
Graphismes : 4/5
Son : 4,5/5
Rejouabilité : 3,5/5

Achetez Mafia: Definitive Edition pour PlayStation 4 et Xbox One

Magasinez tous les jeux vidéo offerts chez Best Buy
Magasinez tous les jeux vidéo numériques offerts chez Best Buy

Philippe Michaud
Blogueur pour Branche-Toi depuis sa fondation, Philippe Michaud a toujours été un passionné des technologies. Il adore tester toutes sortes de produits et partager ses découvertes. Au fil des années, il a collaboré pour plusieurs médias dont Québec Micro, Branchez-Vous! et MSN Techno. Il a également été recherchiste pour une émission à ZTÉLÉ.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here