Annoncé en 2015, ReCore allie l’action au jeu de plateforme dans un environnement hostile habité par une armée de robots nommés Orbots. Offert pour la console Xbox One, le titre est l’œuvre du développeur Keiji Inafune et des créateurs de Metroid Prime. Se jouant entièrement en solo, notre héroïne est accompagnée d’alliés qui l’aideront dans sa quête pour savoir comment notre plan d’habiter la planète Alter-Éden a été compromise.

ReCore pochetteReCore est développé par Armature Studios et publié chez Microsoft Studios.

Date de parution : 13 septembre 2016
Styles : Action / Plateforme
Plateforme : Xbox One / Windows 10
Mode de jeu disponible : solo
Classement ESRB : T (Adolescents, 13 ans et plus)
Langue d’exploitation : Jeu disponible en français

Bienvenue à Alter-Éden

Joule Adams est une jeune scientifique. Après avoir été endormie par un procédé cryogénique, elle s’éveille 200 ans plus tard sur la planète Alter-Éden. Le lieu devait être le berceau de l’humanité, l’endroit idéal pour qu’on s’y installe après un départ de la Terre. La mission initiale a été corrompue entre autres par l’un des piliers qui a été endommagé il y a 95 ans et qu’il faut aller réparer. L’orbot Viktor a su imposer son pouvoir pendant le sommeil des humains. Il a réussi à endoctriner les orbots qui nous combattent. Heureusement, quelques-uns ont résisté à son joug, comme V1-OL3T qui nous permet de se téléporter d’un endroit à l’autre sur la planète et sélectionner notre duo d’alliés.

Sous les ordres de Viktor, les orbots habitant la planète se sont rebellés contre l’arrivée des humains chez eux et ont assuré l’échec de l’opération. À son réveil, Joule est surprise d’être toute seule, mis à part son fidèle compagnon Mack, un orbot vraiment mignon ayant tous les attributs et le comportement d’un chien domestique. Il peut repérer les objets enfouis au sol et sauter au collet des ennemis lorsqu’on le lui demande. Plus tard, on fait la rencontre de Seth, une araignée acrobatique qui nous élance vers les plus hauts sommets et Duncan, ce colosse puissant mais triste d’avoir perdu son maître qui n’a pas survécu à la cryogénie.

Recore1

Une jouabilité classique revampée

D’entrée de jeu, ReCore donne le sentiment de jouer à un classique. On comprend rapidement ses mécaniques et on s’y lance sans trop de mal. La partie exploratoire nous envoie sur des plateformes installés à la manière d’un casse-tête et les combats sont nombreux. Bien que Joule soit seule, ses alliés lui donneront le coup de main nécessaire pour survivre à Alter-Éden.

Chaque orbot (allié et ennemi) a sa particularité et sa couleur associée. C’est le point central de la jouabilité dans ReCore. Notre arme permet de lancer des rayons blancs, bleu, jaune et rouge. Ceci suit la couleur dominante des orbots donc en les agençant, les tirs occasionnent plus de dommages. Les orbots ont l’allure d’insectes et d’animaux robotisés. Leur énergie vitale tient dans un orbe que l’on pourra récupérer une fois qu’on les a vaincus pour améliorer les capacités de Mack, Seth et Duncan.

Les donjons sont des passages obligés situés sur le terrain. La plupart font partie de l’histoire alors que quelques-uns sont facultatifs mais ce qui est cool est qu’ils varient entre le combat, l’exploration et les défis de plateforme. On y va pour chercher une orbe prismatique manquante ou récupérer des matériaux et de l’expérience additionnels en battant quelques orbots supplémentaires. Les orbes prismatiques sont essentiels pour progresser donc on aura nécessairement à traverser des donjons facultatifs pour poursuivre l’aventure.

Des combats enlevants

Les combats contre les gardiens sont relevés. Pas nécessairement dans leur complexité mais parce qu’un gardien ne se bat jamais seul. C’est ce qui rend les affrontements intéressants car il faut savoir varier la couleur de nos tirs, lancer le bon allié vers l’adversaire et maîtriser le grappin pour arracher les orbes ennemis quand on le peut pour maximiser les dommages collatéraux. Les supertirs sont aussi importants pour faire éclater la barrière de protection des robots. Tout ça en bougeant constamment pour ne pas se faire assommer au passage. On n’a pas le temps de souffler. Tout se passe en même temps et souvent, dans un endroit clos comme une arène. Nos mouvements sont limités et calculés. Des orbots de tout acabit se lancent sur nous sans relâche. Ce n’est pas facile mais quand un réussit à gagner ces combats, on est vraiment contents. J’aime ce genre de défis!

Recore-2016-07-13-15-52-50-42

Un bon jeu qui manque un peu de polissage

Je suis tombée sous le charme de ReCore. Les environnements extérieurs sont grandioses. On sent l’hostilité de cette planète faite de sable, de machines métalliques brisées et rouillées. J’adore la musique du jeu parfaitement adaptée au style du scénario. Toute l’ambiance sonore est immersive et entendre les sons spécifiques à nos compagnons sur pattes nous les rend encore plus attachants. Malgré tout, je trouve quand même que le titre semble manquer cette couche de finition qui permet d’atténuer ce « rough » pour donner un polissage agréable à l’expérience de jeu globale. Le soleil est aveuglant, tellement que le sable est blanc comme neige et par moments en sautant, je n’arrivais à pas voir du premier coup où j’allais atterrir. Finalement, malgré un temps de chargement qui est très long chaque fois qu’on arrive à une nouvelle section, j’ai expérimenté quelques bogues graphiques et sonores intermittents qui ont su se résorber une fois la partie relancée. Pourtant le jeu n’est pas très lourd sur le disque dur de ma console Xbox One.

ReCore2J’espère que cela ne vous découragera pas car l’aventure racontée dans ReCore est intéressante. L’utilisation des couleurs pour les combats les rend dynamiques et les portions de plateforme portent à réfléchir à la manière de les aborder. Avec sa mécanique générale classique agrémentée d’une touche personnelle, ReCore est tout à fait charmant.

+ Mécanique de jeu rafraîchissante dans un style classique
+ Nos compagnons sont extrêmement attachants
+ Donjons aux défis variés

– Manque de polissage général
– Longs temps de chargement entre les sections

Verdict

  • Jouabilité: 4/5
  • Visuel: 3/5
  • Audio: 4/5
  • Durée de vie potentielle: 3/5

Note générale: 3,5/5 (72%)

Procurez-vous ReCore pour la Xbox One

PARTAGER SUR
Mélanie Boutin-Chartier
Joueuse invétérée, j'ai eu la chance de travailler comme monteure sur l'émission M.Net à MusiquePlus. Mon expérience vidéo ludique s'est étendue aux évaluations de jeux vidéo pour Jouez.com, Le Blogue Techno de Future Shop et l'Épée Légendaire. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, ma page Facebook, YouTube et Twitch.tv (Matante75) où je diffuse régulièrement mes parties sur Xbox One et PlayStation 4!

Twitch.tv

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here