Un des meilleurs jeux de zombie jamais fait aura une suite

Trois ans après la sortie de Dying Light, Techland a annoncé Dying Light 2 lors de la conférence de Microsoft lundi passé. Le monde post-apocalyptique est en plein chaos à cause des infectés mais aussi des humains. Tous les choix que vous ferez en tant que joueur construiront l’histoire de votre personnage qui sera drastiquement différente des autres. Vous aurez donc une rejouabilité presque infinie.

Ce que Mélanie aime particulièrement de Dying Light est que vous pouvez faire du parkour n’importe où dans la ville. Vous pouvez sauter d’un édifice à l’autre, glisser sous les barrières, saisir les rebords de fenêtres ou sauter pour agripper des cordes afin de vous rendez sur le sol. Faire ce genre d’action est exigeant et ça vous coûte de l’endurance. Soyez prudents puisque quand vous êtes épuisés, les infectés pourront plus facilement vous rattraper.

Dans un jeu où le combat de mêlée est profond et très tactique, vous serez appelés à bien profiter du jour pour rester en vie. La lumière est votre meilleure amie puisque les infectés la détestent. Cependant, si vous vous trouvez pris dehors pendant la nuit, il est fort probable que vous soyez confronté à des ordres de zombies. Si vous avez la malchance de croiser un nid, vous pouvez vous en sortir en pointant votre lampe de poche vers eux. Ça change complètement la mécanique et la façon que vous pourrez compléter vos missions.

Les choix des joueurs affectent l’histoire et le monde

La partie intéressante de Dying Light 2 est que les joueurs vivent leur propre histoire. Vous êtes le nouveau en ville et vous devez vous bâtir une réputation avec vos actions. Pour maintenir la paix et vivre une expérience haute en couleur, vous aurez besoin de gagner le respect des gardiens de la paix. Ils vous permettront d’entrer dans divers endroits restreints et vous aiderons à remplir vos missions.

D’un autre côté, si vous décidez de vous allier avec les méchants, c’est clair que vous allez modifier le dénouement du jeu. La ville sera totalement décimée, les citoyens seront affamés et il n’y aura pas d’eau fraiche dans la fontaine. Cependant, vous aurez une part du butin des mercenaires ou vous deviendrez riche. On peut donc dire que le sort de la ville est entre vos mains et c’est vous qui déciderez si elle survit ou si elle tombe dans le chaos.

En mode coop, les joueurs pourront visiter la partie de l’hôte. C’est une façon intéressante de voir comment les décisions de votre ami ont affecté leur ville. Vous verrez les choses dans une perspective très différente et ça vous offrira une expérience très différente. La carte sera quatre fois plus grande que toutes les cartes combinées de Dying Light alors vous aurez beaucoup de choses à explorer.

Restez à l’affût de l’annonce dans les prochaines semaines de la date de sortie de Dying Light 2 sur PlayStation 4, Xbox One et sur PC.

Saviez-vous que Best Buy Canada est présentement au E3 ? N’hésitez pas à rechercher le hashtage #BBYatE3 sur Twitter ! De plus, suivez les aventures de Mélanie Boutin-Chartier au E3 2018 sur le blogue anglophone de Best Buy Canada! Si vous n’êtes pas apte à lire l’anglais, nous vous ferons une traduction de chacun de ses articles sur le blogue francophone!

Cliquez ici pour sauver 30% sur la précommande de jeux sélectionnés présentés durant le E3 2018 sur BestBuy.ca

 

PARTAGER SUR
Christian Jarry
Joueur sur PC depuis 1984, j'ai acheté ma première console en 1999: la Dreamcast. Plusieurs autres consoles suivront par la suite mais je demeure toujours attaché au jeux PC. Dans mes autres temps libres, j'aime également m'entretenir sur la techno, la musique et la photographie.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here