26152i3FF7B958AB4F97CF

À travers toutes ces années de jeux vidéo, aucune franchise n’a réussi à captiver autant mon attention que celle de Halo. Je dirais que cette passion, c’est vraiment déployé avec Halo 2 alors que j’ai passé des heures et des heures dans le mode multijoueur en ligne. Or, avec le temps, c’est l’histoire de la série et principalement du périple épique de Master Chief et sa compagne de toujours Cortana qui m’a fait revenir vers cette aventure. C’est même ce qui m’a fait acheter une Xbox 360 ainsi qu’une Xbox One. Aujourd’hui, je vous résume cette histoire en bref.

Avant de lire mon texte, si vous voulez éviter les gâcheurs, je vous recommande de vous procurer Halo : The Master Chief Collection, la compilation qui vous permet de refaire cette aventure sur Xbox One.

Pour commander Halo 5 : Guardians sur Xbox One

Alors, c’est quoi un Halo ?

Dans le passé, une race ancienne d’extraterrestre puissante nommée les Forerunners guidait l’univers et assurait sa pérennité. Ils s’étaient donné la mission de défendre l’équilibre entre les espèces et, avec le temps, ils ont même identifié les humains comme leurs potentiels successeurs. Malheureusement, une race parasite du nom de Flood est venue bouleverser cette paix. Devant cette immense menace, les Forerunners n’eurent pas d’autre choix que de créer les Halos, des armes très puissantes qui étaient en mesure d’anéantir toute race vivante. Ainsi, les Flood n’auraient plus d’hôte à contaminer et ils finiraient par être éliminés. Après une longue guerre, la race ancienne dut abdiquer et elle appuya sur le bouton panique à la dernière minute, se sacrifiant du même coup.

L’expansion des Humains et la naissance du programme Spartan-II

On avance plusieurs milliers d’années dans le futur et plusieurs races ont réussi à survivre. Les Humains sont désormais une super puissance intergalactique qui a même réussi à coloniser un grand nombre de planètes. Par contre, plusieurs d’entre elles manquent de ressources et ont de la difficulté avec leur quotidien. Dre Catherine Halsey décide alors de lancer un projet de super soldat élite qui viendrait contrôler les forces rebelles humaines qui tentent de renverser les forces de l’armée UNSC.

Parallèlement, la race extra-terrestre des Covenants voue un culte suprême aux ancêtres, les Forerunners. Or, lors de leur première rencontre avec les Humains, ils les considèrent instantanément comme des hérétiques de leur religion et décident de leur déclarer la guerre. Durant leur invasion, ils n’ont pas beaucoup de difficulté à éliminer une majorité des colonies humaines jusqu’à leur arrivée sur l’un des derniers bataillons de l’humanité : la planète Reach, là où le programme de Spartan a commencé. Sur Reach, l’équipe de Spartan nommé Noble est prête à recevoir l’ennemi et ils réussissent à permettre au Spartan John-117, Master Chief, de s’enfuir avec l’intelligence artificielle Cortana. Pratiquement aucun Spartan ne survit à cette invasion.

Vers les événements du premier Halo

S’en suivent alors les événements du premier opus de la franchise. Après s’être enfuis de Reach, Master Chief et Cortana atterrissent sur Halo. Par contre, les deux héros n’ont aucune idée sur quoi ils ont débarqué alors Cortana décide de pirater l’ordinateur central de la station afin d’en comprendre le fonctionnement. Entretemps, les Covenants libèrent les forces de Flood par accident ce qui réveille l’intelligence artificielle créée par les Forerunners nommés 343 Guilty Spark. Celui-ci pousse Master Chief à activer l’anneau, mais, à la dernière minute, Cortana réalise le danger que cela entraînerait et le duo fini par anéantir le premier Halo. De retour sur Terre, Master Chief est alors accueilli comme un héros.

Halo 2 : Les Covenants sur Terre

Frustrés par leur échec de protéger l’anneau divin, les Covenants décident de redoubler d’efforts pour nuire à la race humaine. Un convoi massif avec à ses commandes le Prophète Regret mène une puissante attaque sur la ville de New Mombasa situé sur Terre. Pendant ce temps, l’officier qui a échoué dans sa tentative d’éliminer Master Chief se fait torturer pour ensuite se voir offrir le prestigieux titre d’Arbiter. Par contre, les deux autres hauts commandants s’attendent à ce qu’il laisse sa peau durant la prochaine mission.

Puis, même s’il choisit initialement de leur rester loyal, ce dernier se rend compte que sa race avait tout faux et il réalise du danger des Halos. Avec une horde d’alliées, ils décident de se joindre à la cause des humains et combattent main dans la main avec les forces UNSC. Pendant ce temps, Chief poursuit le Prophète Regret qui tente d’activer un deuxième Halo. Bien sûr, notre héros réussit à l’arrêter à temps, mais il se retrouve séparé de Cortana et l’histoire se conclut avec l’arrivée du Prophète de la Vérité sur la Terre.

Halo 3 : La grande victoire

Master Chief réussit à revenir sur Terre afin d’arrêter le Prophète de la Vérité. Malheureusement, ce dernier réussit à faire un portail vers l’Ark, le centre de contrôle qui permet d’activer les Halos. C’est en faisant équipe avec Arbiter et Gravemind, chef des Flood, que Master Chief vient finalement à bout du prophète. Par contre, peu de temps après, Gravemind les trahit et tente de les éliminer.

Les deux guerriers réussissent tant bien que mal à s’enfuir, mais durant le combat, ils se rendent compte que l’Ark était en train de recréer un Halo comme le premier que Master Chief a détruit. Par la suite, Chief retrouve Cortana et elle suggère d’activer l’anneau afin de faire d’une pierre deux coups en éliminant l’Ark et le Flood d’un seul coup. Lorsqu’ils réussissent, Master Chief, Cortana et Arbiter s’enfuient à bord du vaisseau UNSC Forward Unto Dawn, mais celui-ci se sépare en deux sous la pression de sa vitesse. Arbiter atterrit alors sur Terre tandis que notre héros et Cortana flottent dans l’espace vers les confins de l’univers.

Halo 4 : Le retour d’une race ancienne

Lors de la destruction initiale des Forerunners, certains réussirent à s’enfuir par l’entremise d’une planète virtuelle nommée Requiem. C’est le cas du Didact qui y est emprisonné depuis bon nombre d’années. Chief et Cortana se retrouvent donc en bordure de cette planète après avoir été à la dérive dans l’univers. C’est alors qu’ils se font piéger et qu’ils libèrent le Didact par erreur.

Voulant redonner la place de race supérieure de l’univers aux Forerunners, le Didact met les voiles sur la Terre avec une armée de Prometheans. Ceux-ci sont des robots dans lesquels la conscience d’Humains et de Forerunners ont été transposés grâce à un artéfact nommés The Composer. Chief et Cortana confrontent le Didact, mais il réussit tout de même à tirer sa puissante arme en direction de la Terre ce qui détruit de millions de vies humaines et les transforme en Prometheans. Pendant ce temps, on apprend que Cortana arrive à la fin de sa vie d’intelligence artificielle et elle choisit de se sacrifier pour mener le Didact à sa mort. Le tout mène aux événements du dernier opus intitulé Halo 5 : Guardians.

Du nouveau contenu et encore plus de DLC

Depuis son lancement le 27 octobre dernier, Microsoft et 343 Industries ont redoublé d’ardeur pour offrir du contenu intéressant pour les joueurs. Il n’est donc pas trop tard pour vous plonger dans l’aventure. Actuellement, il y a beaucoup de nouveautés totalement gratuites qui seront téléchargées sur votre console.

Battle of Shadow and Light : C’est probablement ce qui m’a manqué le plus au lancement. En effet, le mode Big Team Battle est de retour et vous pouvez enfin faire du combat multijoueur à 8 contre 8 et cela inclus 4 nouvelles cartes : Deadlock, Basin, Guillotine et Recurve. Celui-ci inclut aussi plusieurs éléments accessoires ainsi que l’arme très rare Dying Star Light Rifle.

Cartographer’s Gift : Le mode Forge est enfin de retour. En effet, vous pouvez maintenant créer vos propres tableaux.

Infinity’s Armoury : Des nouveaux battlegrounds pour le mode Arena et Warzone en plus du retour du Battle Riffle que j’adorais dans Halo 2.

Hammer Storm : Quelques nouveaux modes de jeu dont Grifball, Assault et Fiesta en plus de la nouvelle carte Torque ainsi qu’une nouvelle arme : le Gravity Hammer.

Ghosts of Meridian : Deux nouvelles cartes pour Warzone et Arena nommée Skirmish et Tyrant. Une nouvelle arme surnommée Tartarus » Gavel et quelques modifications au mode multijoueur et au mode campagne.

Un regard sur le futur

Plus tard durant l’été, les développeurs vont ramener la plus grande expérience coop de la franchise : Warzone Firefight. Un bêta du mode se déroule d’ailleurs en ce moment et se conclura le 18 avril. Dans celui-ci, jusqu’à huit joueurs peuvent s’entraider et utiliser le système REQ afin de compléter les cinq rondes qui augmenteront rapidement en matière de difficulté. Bref, j’espère que vous êtes prêt pour la guerre !

Pour commander Halo 5 : Guardians sur Xbox One 

N’oubliez pas votre abonnement de 12 mois à Xbox Live

PARTAGER SUR
Anthony Gravel
Même si sa passion principale est les jeux vidéo, Anthony est passionné par tout ce qui touche la technologie. Vous pouvez le lire sur L'Épée Légendaire/ où il est rédacteur en chef en plus d'écrire sur ce blogue depuis 2012.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here