FF_Explorers-header.jpg

FF-right.jpg

Un mélange de Monster Hunter et Final Fantasy

Un mélange de Monster Hunter et Final FantasyPendant que nous attendons patiemment la sortie du prochain jeu de rôle de Square Enixy, Final Fantasy XV, l’entreprise sort régulièrement des jeux dérivés intéressants comme le jeu basé sur la musique Theatrhythm Final Fantasy et le jeu de rôle Final Fantasy Record Keeper afin que les joueurs puissent rester plongés dans l’univers de Final FantasyFinal Fantasy Explorers s’ajoute à la liste croissante de jeux dérivés et nous offre le premier jeu de rôle et d’action Final Fantasy reposant sur des quêtes, dans le même esprit que le jeu Monster Hunter de Capcom qui a connu un énorme succès.

Même si Final Fantasy Explorers emprunte les meilleurs éléments de Monster Hunter, il doit surtout son succès aux éléments propres à la série Final Fantasy, comme le système de classes traditionnel, les monstres classiques, les sorts familiers et les gigantesques créatures à invoquer, appelées « eidolons » dans ce jeu. Final Fantasy Explorers propose une expérience de jeu coopérative à quatre joueurs locale et en ligne, et il offre une aventure multijoueur captivante et amusante qui vous tiendra en haleine pendant plus de 25 heures.

FF-1.jpg

original (3).jpgDétails du jeu

Platforme : Nintendo 3DS

Développeur : Square Enix, Racjin

Éditeur : Square Enix
Genre : Jeu de rôle et d’action
Modes de jeu : solo, multijoueur
Cote ESRB : E10 (pour toutes les personnes de dix ans ou plus)

L’histoire est secondaire par rapport à l’expérience de jeu

Les jeux Final Fantasy misent généralement tout sur l’histoire, mais Final Fantasy Explorers adopte une nouvelle approche basée sur les quêtes. Ici, c’est le combat qui compte avant tout, l’histoire étant reléguée au second plan et utilisée uniquement au début du jeu pour expliquer aux joueurs le contexte de leur aventure.

Dans ce jeu, vous incarnez un nouvel explorateur courageux récemment arrivé sur l’île d’Amostra. Les aventuriers doivent ramasser les nombreux cristaux de l’île pour gagner leur vie. Toutefois, ces précieux cristaux sont protégés par de puissants et gigantesques Eidolons. Vous devez les vaincre pour vous approprier leurs trésors très convoités. Sachant très bien combien il est dangereux d’affronter seul les Eidolons, les explorateurs d’Amostra font souvent équipe avec d’autres joueurs pour mettre toutes les chances de leur côté. Vous devez former une escouade d’explorateurs d’élite et vaincre les pires monstres du royaume.

 

original (4).jpgPlus de 20 classes à maîtriser

Le système de classes emblématique, lancé dès le premier jeu Final Fantasy pour NES, est de retour dans Final Fantasy Explorers, et il est meilleur que jamais. Vous commencez l’aventure en tant que Freelancer, une classe générique sans spécialité, capable d’utiliser la plupart des compétences et des équipements. À mesure que vous effectuez des quêtes et avancez dans le jeu, vous débloquez 20 classes supplémentaires, dont les préférées des amateurs de la série comme Chevalier, Moine, Mage blanc/noir/rouge, Dragon, Ninja et Voleur. Pour le plus grand plaisir des amateurs de Final Fantasy, ce nouveau jeu propose également des classes moins courantes (mais tout aussi géniales) des anciens jeux Final Fantasy comme Dresseur, Géomancien, Machiniste et Alchimiste pour vous offrir encore plus d’options.

Vous vous amuserez comme un fou à essayer les diverses classes, d’autant plus que vous pourrez profiter des compétences qui leur sont propres sur le champ de bataille, comme la capacité de sauter de la classe Dragon ou la capacité de dérober des objets de la classe Voleur. Vous pouvez changer de classe instantanément, à tout moment lorsque vous êtes dans Libertas, la ville principale du jeu. Pour faciliter encore plus les changements de classes, vous pouvez créer jusqu’à 20 profils. Cela vous permet de sauvegarder votre équipement préféré et vos compétences et réduit ou élimine le temps nécessaire pour reconfigurer manuellement votre personnage après chaque changement de classe. Vous pouvez également configurer l’apparence physique de votre explorateur, notamment son sexe, sa voix, sa teinte de peau, la couleur de ses yeux, sa coiffure et sa couleur. Mais le nom que vous choisissez au début du jeu est définitif, alors assurez-vous de choisir le bon!

FF-2.jpg

original (7).jpgCombat en temps réel

Final Fantasy Explorers n’utilise pas le système de combat classique au tour par tour. Les combats se font en temps réel et vous devez contrôler directement votre personnage. L’action rapide et frénétique est beaucoup plus axée sur l’acquisition de compétences dévastatrices que sur les attaques à l’aide d’armes. En fait, les attaques classiques avec des armes, comme les affrontements à l’épée ou les flèches tirées avec un arc, sont principalement utilisées pour augmenter le niveau de résonance qui permet à votre héros d’utiliser diverses compétences. Lorsque vous avez atteint un niveau de résonance suffisant, vous pouvez activer les flux cristallins qui vous permettent de bénéficier d’effets temporaires pendant les combats : vous pouvez, par exemple, ajouter des pouvoirs faisant appel aux éléments à vos compétences, jeter des sorts pour améliorer les compétences de votre personnage ou affaiblir le personnage de vos adversaires, doubler la taille de votre personnage et élargir la zone d’action de vos compétences. Vous disposez de 74 flux cristallins différents. Même après plus de 24 heures de jeu, je n’ai pas eu l’occasion de tous les essayer pendant les combats.

Ce que j’ai préféré dans les combats en temps réel de Final Fantasy Explorers, c’est que ce jeu présente une prise en main facile, tout en permettant d’élaborer des stratégies plus complexes pour ceux qui veulent investir le temps nécessaire. Par exemple, quand un flux cristallin est actif, les compétences que vous utilisez sont modifiées grâce à l’effet qui y est ajouté. Cela peut donner des résultats intéressants, par exemple en combinant un sort pour guérir et la rapidité (qui augmente votre mobilité). Les transformations peuvent même aller plus loin et permettre aux compétences de base de bénéficier de plusieurs effets, pour des combinaisons et des possibilités infinies. Si vous voulez garder une transformation particulièrement puissante que vous avez acquise lors d’un combat, vous pouvez l’acheter une fois de retour dans la ville centrale de Libertas.

original (8).jpgComme si vous n’aviez pas assez de systèmes de combat pour vous amuser, ce jeu propose également une jauge de transe qui se remplit lorsque vous encaissez des coups ou utilisez vos compétences. Lorsque votre jauge est pleine, il vous suffit de toucher une icône sur l’écran tactile inférieur de votre Nintendo 3DS pour activer le mode Transe, ce qui vous permet de gagner instantanément des points de vie et des points de compétences, en plus de donner un petit coup de pouce à vos statistiques. Cerise sur le gâteau, vous pourrez vous transformer temporairement en plusieurs personnages célèbres des anciens jeux Final Fantasy, notamment Cloud Strife et Tifa Lockhard (FFVII), Cecil Harvey (FFIV), Lightning (FFXIII), Tidus (FFX) et bien d’autres encore. Vous pouvez utiliser les compétences spéciales du personnage que vous incarnez comme la limite dévastatrice Omnislash de Cloud, et écouter les thèmes musicaux spéciaux des jeux respectifs en fond sonore. Final Fantasy Explorers est très axé sur la satisfaction des amateurs de la série, ce qui est facilement une de ses qualités les plus attachantes.

FF-3.jpg

original (11).jpgJeu multijoueur à quatre joueurs

Tout comme le jeu The Legend of Zelda: Tri Force Heroes sorti l’automne dernier, Final Fantasy Explorers a été entièrement conçu pour jouer à plusieurs. Vous pouvez facilement créer ou rejoindre une salle à l’aide de l’écran tactile de la Nintendo 3DS et jouer en mode local sans fil (dans ce cas, chaque joueur doit avoir une console Nintendo 3DS et un exemplaire du jeu) ou en ligne avec des joueurs du monde entier.

Vous vous amuserez beaucoup en mode solo, mais ce n’est rien comparé au plaisir que vous aurez à jouer avec d’autres. Il est important d’avoir une partie bien équilibrée qui comprend des personnages tank pour prendre les coups, des personnages offensifs pour écarter le danger ainsi que des guérisseurs et des boosters pour maintenir les points de vie et les statistiques à un niveau élevé. Lorsque vous avez vaincu vos ennemis, vous n’avez pas besoin de vous jeter sur les objets tombés par terre, car chaque joueur peut ramasser son propre butin : c’est une excellente approche qui encourage l’esprit d’équipe et ne pénalise pas les joueurs moins habiles. Si vous n’avez pas quatre joueurs, vous pouvez faire appel aux monstres que vous avez créés dans le laboratoire de monstres qui contient des dizaines de monstres célèbres issus de la série Final Fantasy. J’ai commencé par acquérir des monstres courants (gobelins, bombes et crapauds). Plus j’avançais dans le jeu, plus je pouvais créer des monstres plus puissants, comme les célèbres monstres Soldat Occulte, Pot magique et l’extrêmement puissant Malboro.

Conclusion

Je me suis beaucoup amusé en jouant à Final Fantasy Explorers et c’est un jeu que je recommande aux amateurs de la série Final Fantasy et aux joueurs qui aiment la série Monster Hunter. J’aime la façon dont le jeu est axé sur la satisfaction des amateurs de Final Fantasy, de l’ajout de puissants Eidolons comme Ifrit et Shiva, au système de classes classique, en passant par les personnages du panthéon de héros légendaires de Final Fantasy. Avec plus de 20 classes à maîtriser, plus de 200 quêtes à effectuer et une douzaine de gigantesques Eidolons à vaincre, c’est un jeu vraiment génial qui regorge d’aventures. Ajoutez à cela le mode multijoueur permettant d’entrer et de sortir du jeu en cours de partie et vous obtenez un jeu Final Fantasy épique auquel vous pouvez jouer avec des amis et des joueurs du monde entier.

+ Un excellent système de classe

+ Un tas de fonctions de personnalisation

+ Des combats en temps réel et une stratégie poussée

+ Mode coopératif multijoueur pour quatre joueurs

– Les cartes se ressemblent beaucoup

– Peu de variété dans les quêtes

LES NOTES

Expérience de jeu : 4/5
Graphismes : 3,5/5
Son : 4/5
Durée d’intérêt/Rejouabilité : 4,5/5

Note globale : 4/5 (80 %)

Achetez Final Fantasy Explorers pour Nintendo 3DS

FF-footer.jpg

PARTAGER SUR
Paul Hunter
Rédacteur, Jeux vidéo
Paul Hunter est le rédacteur sur les jeux vidéo du Blogue Go Techno de Future Shop et rédacteur en chef pour NextGen Player. Il travaille à Toronto, Ontario, et est heureux d’avoir une femme aimante et patiente qui tolère son obsession à 40 heures par semaine pour les jeux vidéo.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here