A photo of the Sony FE 90mm f/2.8 macro lens
Cet objectif permet de prendre des plans rapprochés incroyables

Je dois admettre que lorsque j’ai reçu l’objectif OSS G FE 90 mm f/2,8 de Sony, je n’ai pas été très enthousiaste. Je n’ai jamais été un grand amateur de macrophotographie; photographier les gens a toujours été mon truc, et les gros plans ne sont jamais particulièrement flatteurs! Mais après avoir passé un peu de temps avec cet objectif, j’ai découvert que la macrophotographie est beaucoup plus satisfaisante que ce que j’avais imaginé.

Cliquez ici pour regarder ma vidéo (en anglais seulement).

Premières impressions de l’objectif macro 90 mm de Sony

Cet objectif 90 mm f/2,8 est un objectif FE, conçu pour fonctionner avec la gamme plein format d’appareils photo de Sony, comme l’A7 IV et l’A1. En tant qu’objectif G, vous pouvez vous attendre à une bonne construction et à une bonne qualité d’image. Il est effectivement solide et bien conçu avec un boîtier tout en métal et une jolie bague de mise au point. C’est en fait un objectif assez gros, surtout étant donné qu’il s’agit d’un objectif à focale fixe. Pour plus de précision, un objectif à focale fixe n’a qu’une seule distance focale fixe et aucune capacité de zoom. 90 mm est l’une des focales fixes les plus longues que vous verrez, avec un champ de vision relativement étroit. Il s’agit en fait d’une distance focale idéale pour les portraits. J’utilise personnellement l’objectif 85 mm f/1,8 pour mon travail de portraits, qui est plus compact et offre une ouverture maximale plus large, ce qui améliore davantage l’effet bokeh dans les portraits.

A photo of the Sony FE 90mm f/2.8 macro lens
L’objectif est doté d’un commutateur de limiteur de mise au point, d’un stabilisateur d’image et d’un bouton de verrouillage de la mise au point

Caractéristiques

L’objectif comporte relativement peu de caractéristiques, dont l’une est le commutateur de limite de mise au point. Cela vous permet de choisir une fourchette de distances dans laquelle l’objectif recherche la mise au point. Par exemple, si vous ne faites que des gros plans, vous pouvez choisir la position 0,5 m à 0,28 m. Si vous savez que vous ne ferez pas de gros plans, vous pouvez choisir la position ∞ à 0,5 m. Vous pouvez aussi choisir par défaut la position COMPLÈTE qui cherchera la mise au point n’importe où de ∞ à 0,28 m. Vous ne verrez pas de commutateur de limite de mise au point sur beaucoup d’objectifs, et la raison est que le mécanisme de mise au point doit bouger assez loin pour passer de l’infini à 0,28 m, ce qui peut rendre la mise au point automatique un peu lente et maladroite. Essentiellement, ce commutateur de limite de mise au point peut accélérer la mise au point automatique.

A photo of the Sony FE 90mm f/2.8 macro lens

L’objectif est également doté du bouton de verrouillage de mise au point breveté de Sony, qui est maintenant de série sur tous les objectifs FE de Sony. Il s’agit d’un bouton très pratique qui vous permet d’activer la mise au point automatique; vous pouvez également le personnaliser à l’une des autres fonctions. J’adore à quel point il est facile de le trouver lorsque vous êtes au beau milieu d’une séance photo.

L’objectif de 90 mm f/2,8 est doté de la fonction de stabilisateur optique SteadyShot (OSS) qui offre une stabilisation lorsque vous prenez des photos à la main et vous permet d’obtenir des images nettes sans trépied, du moins en théorie. Il s’agit certainement d’une bonne caractéristique à avoir sur un objectif macro, car le tremblement de l’appareil photo est beaucoup plus susceptible d’être un problème sur un objectif avec une distance focale plus longue. Il y a un interrupteur sur le barillet qui vous permet d’activer ou de désactiver cette fonction.

A photo of the Sony FE 90mm f/2.8 macro lens
Passez de la mise au point automatique à la mise au point manuelle en utilisant la bague de mise au point

Commutateur de mise au point automatique intelligent

Ma fonction préférée, cependant, est le commutateur d’activation/désactivation de la mise au point automatique. J’ai été surpris au début de constater que le commutateur habituel inclus sur les objectifs de Sony était absent. Quelques flèches et les lettres « AF » et « MF » près de l’avant du barillet m’ont toutefois donné un indice, et j’ai finalement compris que vous pouvez cliquer sur l’anneau entier de mise au point d’avant en arrière, et c’est ainsi que la mise au point automatique est activée et désactivée. C’est très intelligent. J’espère vraiment voir des commandes plus intuitives comme celles-ci intégrées dans les objectifs futurs de Sony. Je ne suis pas un amateur de la version standard du commutateur de mise au point automatique que je vois sur les objectifs de Sony, car il est difficile à utiliser au milieu d’une séance de prise de photos. Pas plus tard qu’hier, je filmais une vidéo immobilière et je passais constamment de la mise au point automatique à la mise au point manuelle, et j’ai maudit le petit commutateur capricieux à chaque fois.

[Petit aparté : À mi-chemin de ce tournage, je me suis souvenu que je pouvais passer de la mise au point automatique à la mise au point manuelle à l’aide d’un bouton personnalisé sur mon A7 III.]

Photographie avec l’objectif FE 90 mm f/2,8 de Sony

Comme je l’ai mentionné dans mon introduction, j’ai trouvé l’expérience de la création d’images avec l’objectif macro 90 mm beaucoup plus agréable que ce que j’avais prévu. Je pense que la plupart des gens n’auront pas de difficulté à trouver des objets qui sont de bons sujets pour la macrophotographie. Comme vous le verrez dans les exemples de photos, j’ai pu prendre des photos cool d’un appareil photo rétro et de fleurs séchées. L’un des avantages de l’angle de vue étroit offert par un objectif de 90 mm est que vous n’avez pas trop besoin de vous occuper de l’arrière-plan, car la plupart sont rognés de toute façon. Je prends des photos avec la lumière naturelle seulement, ce qui est le moyen le plus facile de commencer la macrophotographie. Toutefois, les gens qui font beaucoup de macrophotographie utilisent souvent un flash annulaire. Cela crée une source très uniforme et empêche l’ombre de la lentille elle-même de tomber sur le sujet. J’ai été en mesure d’éviter ce problème, car la source de lumière naturelle que j’utilisais (fenêtres de condo) était très diffuse le jour où je tournais.

Filmer des vidéos avec l’objectif FE 90 mm f/2,8 de Sony

Mon instinct quand j’ai pris l’objectif m’a dit que ce n’était pas un objectif idéal pour filmer une vidéo. Je filme des vidéos avec de petits objectifs à focale fixe comme le FE 24 mm f/2,8 de Sony, et cet objectif est tout sauf petit. Toutefois, la stabilisation de l’image est un avantage pour l’enregistrement vidéo, car elle vous aide à obtenir des clichés plus nets. Encore une fois, cet angle de vue très étroit devient une caractéristique clé de l’objectif et vous permet d’obtenir des photos qui seraient difficiles à obtenir autrement. En fin de compte, j’ai été très impressionné par la facilité avec laquelle j’ai pu prendre des photos d’apparence cinématographique.

Conclusion

Cet objectif m’a vraiment ouvert les yeux sur les possibilités qu’offre un objectif macro à longue distance focale. Que vous souhaitiez créer des œuvres d’art intéressantes pour votre mur ou des vidéos cinématographiques, vous trouverez tout un monde de possibilités créatives qui s’ouvrent à vous avec l’objectif OSS G 90 mm f/2,8 de Sony.

Allez jeter un coup d’œil à toute la gamme d’objectifs offerts sur BestBuy.ca!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here